Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Washita : tome 4

Une quête amoureuse et initiatique d'un guerrier cherokee...


"Parti sauver Cheeluh, Equani se retrouve face aux conséquences entraînées par un amour intense. Déçu qu'il lui ait caché l'existence de Washita, Awi-Usdi, le dieu des daims, lui annonce son intention de voter la guerre contre les hommes lors du conseil des divinités ! Funeste présage qui empêchera Equani d'apprécier pleinement ses retrouvailles avec sa belle... Les révélations sur le "remède" contre la maladie qui les ronge, conjuguées avec l'arrivée de son frère Asgina, mystérieusement ressuscité, lui rappellent que, tant que les dieux tiendront la passion pour un signe de faiblesse, les humains sont condamnés... À un tome de la conclusion, les intentions de Séverine Gauthier se font plus précises : ce sont bien les sentiments, et leurs conséquences, qui sont au coeur de sa grande saga amérindienne. Subtilement, la scénariste pave le chemin qui mène vers une apothéose annoncée. Et parce que, souvent, les mots sont bien faibles pour parler de la passion, son découpage osé laisse une large place aux silences, permettant à Labourot et à Lerolle de donner le meilleur d'eux-mêmes dans des mises en pages audacieuses, portées par le trait incisif du dessinateur." (Présentation Dargaud)


A peine un an et demi après la sortie du premier tome, Séverine Gauthier, Thomas Labourotet Christian Lerolle nous offrent déjà le quatrième et avant dernier opus de leur série Washita. Celle-ci se déroule en Amérique du Nord, bien avant l'arrivée de l'homme blanc, et nous décrit la vision amérindienne du monde fondée sur l'harmonie avec la nature et l'équilibre entre les différents mondes. Le scénario est écrit par une passionnée de culture amérindienne. Séverine Gauthier nous livre ainsi un récit tout aussi crédible que passionnant. Pour la scénariste, "l'idée était plutôt de créer une fiction fondée sur des éléments culturels authentiques. [... ] [les croyances des Indiens Cherokees] sont un art de vivre, c'est leur réalité, leur vision du monde. [... ]. J'ai ainsi repris le mythe cherokée des maladies : quand les animaux reprochent quelque chose aux hommes, ils développent une maladie dans le but de la leur transmettre et de se venger. Washita commence ainsi. "


Equani, est le jeune héros de son village. Il a la lourde mission de partir à l'Ouest pour y déceler la cause du mal qui ronge les daims et bientôt les hommes. Mais son parcours sera semé d'embûches. Son grand rival, Asgina, le neveu du chef, ne supporte pas d'être toujours le deuxième. Il décide, poussé par sa mère, de prendre sa revanche sur Equani en sabotant la mission de ce dernier. Le tout est mâtiné d'une intrigue amoureuse. Equani est un homme solitaire qui dédaigne les femmes. Mais ce que ne savent pas les gens de son village c'est qu'Equani est amoureux de Washita, la femme qui n'apparaît que dans ses rêves. Après l'avoir enfin dans le troisième tome, il est à nouveau séparé d'elle, car sa mission n'est pas finie. L'origine du mal qui ronges les animaux comme les hommes est révélée par le père de Washita. Mais Equani doit encore s'expliquer avec les chefs du règne animal qui sont en conseil pour déclarer la guerre aux Hommes. Tout cela annonce une fin tonitruante...


Le dessinateur Thomas Labourot et le coloriste Christian Lerolle ont été particulièrement sensibles à l'art amérindien Haïda, que l'on retrouve sur les totems. Cette inspiration se retrouve dans les traits anguleux du graphisme, qui souligne toute la dureté du récit. Le dynanisme et la vitesse dans les scènes de combats sont particulièrement impressionnants. Les deux artistes privilégient les cases rectangulaires à grand format et les cadrages panoramiques pour une plus grande visibilité. Vous serez certainement séduits par ce style personnel très réusssi.


Série : Washita
Auteurs : Labourot, Gauthier, Lerolle
Editeur : Dargaud

Le serveur mySQL "master" est injoignable, aucune mise à jour, insertion ou suppression ne peut se faire.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Lorna Lorna
33 ans, Angers (France).
Publié le 06 décembre 2010
Modifié le 13 décembre 2010
Lu 2 775 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲