FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







WRC - Gronholm s'offre la 1ère étape du rallye de Suède

Arrivé en Suède en favoris, Marcus Gronholm n'a pas déçu. Le double vainqueur de ce rallye aime les spéciales suédoises, et il le fait savoir...


Aujourd'hui Peugeot a aussi de quoi avoir le sourire : quatre 206 WRC figurent dans les cinq premiers. Tommi Makinen a en effet été le seul à pouvoir suivre le rythme du Lion.

Depuis trois ans, ce rallye réussit à Peugeot, contrairement au Monte Carlo. Avec les victoires de Gronholm en 2000 et 2002, puis la victoire de Rovanpera en 2001, l'équipe française affirmait clairement avant la course prétendre à la victoire. Ce soir, c'est bien parti, mais il faudra continuer ainsi pour s'imposer.
Marcus Gronholm qui se voyait parmi les potentiels vainqueurs en Suède ne s'est pas trompé. Il a pris la tête du rallye dans l'ES 2, et a continué d'accentuer son avance en réalisant la plupart des temps scratchs. Le pilote Finlandais a connu une journée sans soucis, et relègue d'ors et déjà son compatriote Finlandais Tommi Makinen à près de trente secondes.
Malgré qu'il ait connu quelques problèmes de différentiels, Richard Burns occupe la troisième place, à seulement trois secondes de Makinen. Demain, le pilote Anglais se dit décidé à passer la vitesse supérieure pour essayer de ne pas laisser Gronholm s'échapper seul en tête.
Enfin, Harri Rovanpera, le troisième pilote officiel Peugeot, est quatrième. Il regrette d'être parti trop prudemment, et d'avoir perdu du temps sur le leader dès le début de course.

Chez Subaru, le bilan de cette première étape est assez mitigé. D'un côté Tommi Makinen est deuxième, et prouve que la nouvelle Subaru est capable de suivre les Peugeot, d'un autre côté, Petter Solberg n'est que onzième.
Le quadruple champion du monde des rallyes semble être en regain de forme, comme sa voiture. Tommi Makinen a retrouvé son sens de l'attaque, et se place deuxième du classement, chose devenue assez rare depuis l'année dernière. Même s'il est sous la menace de Richard Burns, et de Harri Rovanpera, il a prouvé qu'il était capable de rouler aussi vite qu'eux, notamment dans l'ES 3, la plus longue d'aujourd'hui, où il en a profité pour doubler les deux pilotes Peugeot.
Affaibli par un rhume, Petter Solberg n'allait pas avoir une journée facile. Le pilote norvégien a écopé d'une pénalité de dix secondes pour départ anticipé, et a cela s'est ajouté un choix de pneus pas assez large, qui allait rendre la voiture trop nerveuse. Il est actuellement onzième, à plus d'une minute du premier.

Derrière les Peugeot et les Subaru, on retrouve Toni Gardemeister qui a créé la surprise, et a fait la joie de son employeur.
Si le jeune Finlandais a déjà prouvé qu'il était capable du meilleur quand il affectionnait le terrain, personne n'avait pourtant prédit qu'il réaliserait d'aussi bons chronos avec son imposante Skoda Octavia. Il occupe la sixième place, à quatre secondes du pilote privé Pykalisto, roulant sur une 206 WRC client.
Pour Didier Auriol, ce rallye a assez mal commencé. En effet, le Français est sorti de la piste dans l'ES 3, et a perdu plus de deux minutes. Au terme de cette première étape, il est vingt-deuxième.

Ford pensait que le rallye de Suède serait plus facile pour ses pilotes que le Monte Carlo. Pour l'instant, ce n'est pas vraiment le cas, puisque la première Focus est seulement septième.
Comme à Monaco, c'est donc Markko Martin, le plus expérimenté des pilotes de l'équipe qui occupe la meilleure place. Il est donc septième, à une petite seconde de Gardemeister.
Ses deux jeunes équipiers, François Duval et Mikko Hirvonen payent très cher leur manque d'expérience. Aujourd'hui, François Duval a dû abandonner dans la cinquième spéciale, après avoir cassé ses suspensions, ce qui provoquera aussi l'annulation de cette spéciale, sa voiture étant au milieu de la route. Mikko Hirvonen continue d'apprendre et se classe quinzième.

Après Ford, on retrouve les Hyundai Accent, avec Freddy Loix qui est le mieux placé. Si le comportement de la voiture est bon, les pilotes se plaignent du manque de puissance flagrant qui leur fait défaut lors des longs virages pris en dérapage.
Le belge Freddy Loix se hisse tout de même à la neuvième place, et son compagnon de team Armin Schwarz à la seizième place.

Durant cette première étape, les plus frustrés sont sans aucun doute les pilotes Citroën. Après leur triplé à Monaco, ils ont dû tous les trois s'élancer les premiers pendant toute la journée. Avec une route recouverte d'une épaisse couche de neige fraîche, les pilotes de la marque aux chevrons ont balayé le terrain, et ont perdu beaucoup de temps, les clous n'accrochant pas dans la neige. Pour se faire une vraie opinion des performances de la Xsara sur ce terrain, il faudra donc attendre les spéciales de demain, où les pilotes bénéficieront de postions de départ beaucoup plus clémentes.
Le mieux placé est Carlos Sainz, à la douzième place à une seconde de Solberg, suivi de peu par Colin McRae, treizième à neuf secondes de l'Espagnol.
Vainqueur lors du Monte Carlo, Sébastien Loeb poursuit ici son apprentissage de la conduite sur neige, et termine dix-huitième.


Source article : Pro Rallye WRC
Source photo : Pitstop
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
Re: WRC - Gronholm s'offre la 1ère étape du rallye de Suède
Posté par kloo64 le 20/08/2004 07:50:07
wéééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééé vive markus
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
Publié le 08 février 2003
Modifié le 08 février 2003
Lu 619 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143