FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







WRC - Les Finlandais monopolisent la 2ème étape en Suède

Lors de la deuxième étape du rallye de Suède, les deux premiers pilotes, tous deux finlandais se sont partagés tous les temps scratch.


Marcus Gronholm montre qu'il est bien le leader de ce rallye, puisque seul son compatriote Tommi Makinen a réussi à le priver du meilleur temps dans la dernière spéciale du jour. Tous deux ont continué leur course en tête, même si Gronholm possède une confortable avance de quarante secondes.

Toujours en tête ce soir grâce à Gronholm, Peugeot a tout de même connu un incident malheureux avec le retrait de deux 206 WRC, après que celles-ci se soient percutées. La suprématie du Lion a connu un nouveau coup du sort.
Parti ce matin en affirmant qu'il allait continuer d'attaquer pour creuser l'écart avec ses adversaires, Marcus Gronholm réalise aujourd'hui cinq des six meilleurs temps. Néanmoins, il n'a gagné que dix secondes sur le deuxième. Demain, il partira donc avec presque quarante secondes d'avance sur l'Impreza de Tommi Makinen.
Richard Burns continue le rallye sur le même rythme qu'hier, et conserve sa troisième place. Le pilote britannique a confié qu'il roulait sans regarder devant et derrière lui, mais qu'il voulait juste conduire pour obtenir le meilleur résultat. Il a aussi avoué cet après-midi qu'il n'avait pas un très bon feeling avec sa voiture, ce qui l'empêchait d'aller plus vite sans prendre de gros risques.
Les deux autres pilotes Peugeot ont abandonné sur un incident plutôt inhabituel. En effet, Juuso Pykalisto est parti en tonneaux dans la huitième spéciale, et au moment où les spectateurs venaient de remettre sa voiture sur la route, Harri Rovanpera est arrivé sans être informé, et n'a pu éviter la 206 accidentée, placée dans un creux. Au final, plus de peur que de mal, puisque seul Pykalisto a été transporté à l'hôpital, pour un simple contrôle par mesure de sécurité.

Aujourd'hui, le bilan chez Subaru est plutôt positif. Tommi Makinen a conservé sa deuxième position sans perdre trop de temps sur le leader, et Petter Solberg a gagné cinq places.
Ce soir, Tommi Makinen a assuré le principal : conserver sa deuxième place. Même s'il n'a pas été en mesure de revenir sur Marcus Gronholm, il avoue que cela lui redonne le moral après une saison 2002 difficile. Avec vingt-deux secondes d'avance sur Richard Burns, il semble être en mesure de garder sa place lors des cinq derniers chronos de demain.
Petter Solberg de son côté a connu une journée bien meilleure que celle d'hier. Grâce à des choix de pneus beaucoup plus adaptés, il remonte aujourd'hui de la onzième à la sixième place.

Chez Ford, le scénario du Monte Carlo se répète en Suède. Markko Martin a haussé le rythme pour dépasser la Skoda de Gardemeister, et a profité des abandons des deux Peugeot pour remonter à la quatrième place. Néanmoins, tout n'est pas fini pour lui, car demain il devra maintenir McRae et Solberg tous deux à sa poursuite. Mikko Hirvonen continue son apprentissage, et se classe douzième, juste derrière la Focus privée de Tuohino.


Partis hier en premier, les pilotes Citroën allaient perdre beaucoup de temps à balayer la route. Bénéficiant de meilleures positions de départ aujourd'hui, la différence de résultat est flagrante. Pour sa deuxième participation à ce rallye, la Xsara WRC est assez proche du niveau de performances des Peugeot, Subaru et Ford.
Colin McRae est le premier des pilotes Citroën, à la cinquième place, à seize secondes Martin, et se dit pleinement satisfait de sa voiture. Après être remonté de la treizième position, le but de l'Ecossais sera de doubler Markko Martin demain.
De leur côté, Carlos Sainz et Sébastien Loeb sont respectivement huitième et dixième, après avoir gagné quatre places pour l'Espagnol, et huit pour le Français.


Derrière, Skoda réalise une belle performance, grâce à son jeune pilote finlandais Toni Gardemeister. Même si celui-ci n'a pas pu contenir le retour de Solberg et de McRae, il est classé ce soir à la septième place. Pour lui, les cent-vingt derniers kilomètres du rallye seront difficiles, car il devra encore résister à Carlo Sainz et à Freddy Loix qui sont près à le dévorer lui à son Octavia.
Pour sa part, Didier Auriol a continué sa course sans se faire remarquer. Pour lui, le plus important n'est pas d'aller vite, mais plutôt de travailler pour rendre la voiture plus performante pour les prochains rallyes. Il est actuellement dix-septième.


Et enfin on termine avec Hyundai, pour qui les places de leurs voitures n'ont pas beaucoup évolué, mais qui perd pourtant les points constructeurs qu'ils avaient acquis hier. En effet avec les abandons des deux 206, tous les pilotes actuellement dans les points marquent pour leurs employeurs, ce qui n'était pas le cas hier.
Freddy Loix est toujours le mieux placé des pilotes du team coréen, et même s'il s'est fait dépasser, a conservé sa neuvième place grâce au retrait de courses des deux Peugeot.
Armin Schwarz continue de faire le tour des réglages et de les essayer, pour palier au manque d'essais durant l'intersaison. Il est treizième, mais n'espère plus grand chose d'un rallye où sa voiture manque de puissance.


Source article : Pro Rallye WRC
Source photos : Pitstop
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
Publié le 15 février 2003
Modifié le 15 février 2003
Lu 621 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143