Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Wreckless (XBox)

Les graphismes ne font pas tout dans un jeux vidéo, et ça les développeurs de Wreckless ne semble pas l'avoir compris...


Dévoilé au public seulement quelques mois avant sa sortie dans le commerce, Wreckless a beaucoup fait parler de lui dans nos news grâce à des graphismes proprement hallucinants. Cependant, question gameplay, on était dans le flou le plus total. Ce qui était sûr, c'est que wrecklesss serait un jeu bourrin et on ne s'était pas trompé, le jeu de Bunkasha ne fait pas dans la dentelle !

Commençons par un petit rappel sur les auteurs de ce jeu de fou : Bunkasha Games. Pour ceux qui n'auraient pas lu la preview, sachez que ce petit studio de développement n'est pas nouveau et nous a offert il y a plusieurs années des jeux sur NES. Depuis, les activités de la société se sont diversifiées et tournées vers l'édition de magazines érotiques au Japon. Un cheminement original mais qui ne les empêches pas aujourd'hui d'avoir fait de Wreckless l'un des jeux les plus impressionnants de la Xbox.


Un gameplay à en mourir...

Ne faisons pas durer le suspens... Wreckless est d'une qualité graphique sidérante mais aussi profondément ennuyeux ! Explications... en commençant tout d'abord pour le scénario, ou les scénarios puisqu'il y en a deux. Le jeu se déroule dans un Hong Kong virtuel où vous pourrez intervenir avec deux paires de personnages. D'un côté, les "femmes-fatales-flics" et de l'autre, deux petits détectives privés pas très futés. Ces deux scénarios offrent chacun une dizaine de missions et comme tout bon film de Hong Kong, le scénario tourne autour de la mafia locale, les Yakuzas, qui s'amusent à défier l'autorité. Evidemment, votre but sera de les empècher de nuire.

C'est le premier problème de Wreckless, le scénario est complètement nul. Avec un peu plus d'imagination, les développeurs de Bunkasha auraient pu nous offrir une grande aventure avec des missions riches et variées. Au lieu de ça, on se retrouve avec des missions rasoirs, parfois complètement loufoques mais sans intérêt. Autant dire que c'est vite lassant et la difficulté de certaines missions vient rapidement à bout de l'enthousiasme initial. D'autant plus que le gameplay ne réjouit pas d'avantage.

En effet, la quasi totalité des missions vous proposera de suivre une voiture ou de détruire un à plusieurs véhicules. Au début le fun est bien présent, puis à la fin c'est franchement plus drôle. C'est dommage car il y avait matière à faire mieux, il n'y a qu'à reluquer du côté de la série Driver sur PSone. Le principe est le même mais on ne s'y enmerde pas ! Certes, il y a d'autres styles de missions, notamment celle qui vous demande de prendre en photo un mafieux sur un bateau mais là encore il y a à redire, car ce sont justement ces missions qui se révèlent les plus ennuyeuses. Le gameplay n'a pas été optimisé pour la précision et le jeu en demande excessivement durant ces missions. Alors on perd souvent, on s'énerve et on finit par éteindre la console. Heureusement, on peut alténer les scénarios et revenir plus tard sur la mission qui pose problème... Mais bref, le gameplay est vraiment moyen car peu développé et rapidement sur-utilisé.

La maniabilité est plutôt bonne dans les missions "classiques", mais dès qu'il ne s'agit plus de foncer comme un malade dans les rues, les choses se gâtent et deviennent problématiques. Plusieurs petits défauts sont à déplorer avec en premier lieu, le temps qu'il faut pour que la voiture se retrouve sur quatre roues après un tonneau. Les missions étant chronométrées, on perd souvent plusieurs secondes à attendre que la voiture veuille bien se remettre dans le bon sens. Autre problème, la voiture reste parfois engluée contre un rocher ou un autre élément du décor. Là encore, c'est énervant car on perd du temps et le pire, c'est que parfois on doit purement et simplement redémarrer la partie car la voiture refusait de repartir. Mais si seulement il n'y avait que ça... Car il faut aussi préciser que les voitures civiles qui peuplent les rues sont pilotées par des gens dont le QI est comparable à une huître ! C'est simple, si vous roulez en sens inverse et que vous croisez une autre voiture, celle-ci ne tentera pas de vous éviter mais belle et bien de vous foncer dedans comme-çi la personne qui conduisait voulait en finir avec la vie ! C'est peut être spectaculaire, mais énervant...


Des défauts oui, mais aussi de bonnes choses !

Heureusement, tout n'est pas noir dans Wreckless, il a d'autres arguments à faire valoir que son gameplay limité mais malheureusement, dans un registre moins important pour un jeu vidéo. A commencer par la grandeur et la complexité de la ville dans laquelle on évolue. A titre de comparaison, la ville est environ deux fois plus grande que San Francisco dans Crazy Taxi... Pas mal donc ! Par contre, à l'inverse de CT et c'est sûrement fait exprès, il n'y a pas vraiment moyen de connaître la ville, on a du mal à se faire des points de repères et aucun mode ne propose de rouler librement, sans limite de temps.

La ville est truffée de détails en tout genres et de ce côté là, c'est vraiment bluffant. De mémoire de joueur, on a jamais vu une ville aussi réaliste. Les centaines de voitures, de piétons et les milliers d'objets destructibles donnent à cette ville virtuelle un semblant de vie incroyable. D'autant plus que les routes ne sont pas plates et proposent nombres de descentes et autres collines. Il ne faut pas oublier de préciser qu'une grosse partie des missions se déroulent de nuit et la ville s'en trouve complètement changée. Vous ne serez donc pas près de la connaître comme votre poche.

Avant d'en arriver au graphismes et pour être complet, parlons un peu des bolides qui vous serviront pour jouer. On dénombre une vingtaine de véhicules assez différentes les unes des autres. Inutile de vous dire qu'au départ, vous allez vous taper des boites à savon qui n'avancent pas... Cependant, plus vous progresserez dans le jeu, plus le choix des véhicules sera conséquent. Notez bien qu'avant de commencer une mission, il faut choisir une modèle approprié. Les petites voitures ridicules du départ pourront très bien vous être utiles plus loin dans le jeu. On retrouve des buggy, des monster trucks, des bolides genre retour vers le futur avec les réacteurs sur le coffre ou encore des voitures plus "chics".


Et une claque ! Une !

Si Wreckless a bien une qualité, c'est ses graphismes ! Si on nous avait dit il y a cinq ans qu'on aurait des jeux de cette qualité graphique aujourd'hui... C'est vraiment bluffant ! La distance d'affichage est énorme, il n'y a aucun clipping. Les textures sont splendides et tout est très bien modélisé. Des effets de motion-blur sont présents à chaque instant et les reflets fusent dans tous les sens, sur les voitures, à la surface de l'eau, sur les vitres... On en prend plein la tronche à chaque partie et le meilleur, c'est que la console encaisse tout ça sans sourciller, la fluidité est parfaite. Je n'ose imaginer ce que donnera un jeu Xbox d'ici quelques mois... En plus, non seulement c'est beau mais c'est aussi interactif car tous les objets sont destructibles et les restaurants aux coins des rues sont modélisés de façon à accueillir comme il se doit le joueur au premier virage mal négocié.

L'ambiance est explosive, les bruitages sont sympathiques mais ce n'est pas le cas des musiques, plutôt pitoyables. Les persos sont doublés en anglais, des sous-titres en français sont présents. La durée de vie est correcte, sans plus. En fait tout dépend si vous accrochez ou pas. Personnellement j'ai eu beaucoup de mal, les missions sont vraiment creuses et sans intérêt. Malgré tout on continue, au moins pour admirer les graphismes et rentabiliser les euros fraîchement dépensés. Comptez donc en moyenne une dizaine d'heures pour en venir à bout.

Au final, Wreckless est un jeu moyen. Le gameplay est d'une pauvreté affligeante, voir même repoussante. C'est dommage car l'ambiance est bonne et avec un peu plus d'imagination et d'ambition, on aurait pu se retrouver avec une vraie bombe. On se contente ici d'un jeu superbe mais creux. Maintenant, si vous avez envie de voir ce que votre nouvelle console a dans le ventre, vous savez quoi faire...


Article proposé par GameTeam.com : Gaming Forever !
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
Publié le 17 mai 2002
Modifié le 17 mai 2002
Lu 992 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲