FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Y'a des jours inoubliables dans la vie

Chacun se rappelle d'une journée qu'il ne pourra jamais oublier, quelque chose de tellement fort ou de tellement fou... C'est le deuxième cas pour ma part...


C'était il n'y a pas si longtemps... Celà faisait 3 jours que je m'étais disputé avec mon meilleur ami, et qu'on ne se parlait plus. 3 jours les plus long de mon existence, pas un coup de fil, pas un texto, tous cela pour des conneries dont je passerai les détails... On ne se parlait plus, on se croisait en se regardant, sans rien dire, sans rien faire, pas un signe, pas une parole...

Pour moi c'était l'horreur, chaque jour était une nouvelle remise en question, etais-ce de ma faute ? Je ne pensais pas, enfin peut-être... étais-ce de la sienne ? Je sais pas. Même si c'était de sa faute, j'aurai tout pardonner, je ne pouvais vivre sans lui près de moi, sans ma moitié...
Une partie de moi était partie depuis qu'on avait arrêté de se parler, il me manquait quelque chose au fond de moi...

Un soir encore où il ne m'avait pas appelé, je n'avais pas le courage de le faire de mon coté, bref... Le soir trop calme, trop simple... Trop c'est trop... Je vais l'appeller... Non. Pour lui dire quoi ? pardon ? mais je ne savais même pas si c'était moi la cause de tout celà. Je n'en pouvais plus, plus de nouvelles de lui, était-il si choqué que moi par cette rupture d'un lien unique entre un homme et une femme, une amitié que je croyais indestructible, une fraternité qui ne devait jamais se briser... et pourtant... Tout celà devait finir, par n'importe quel moyen...

Il faut que j'aille faire un tour, où ? Je ne sais pas, quelque part, peut-être jusqu'à chez lui, il est minuit, il ne doit pas dormir, demain il a cours ? et alors ? moi aussi. L'amitié passe avant tout, notre amitié passe avant tout pour moi, alors que dira-til ? entre ou reste dehors, peu importe...
Et si il ne me disait rien, s'il restait la devant moi sans rien dire, comme ça, comme deux étrangers qui se découvrent... alors que nous sommes deux personnes qui se connaissent énormément...

Non je n'irai pas chez lui, si la porte me restait fermer je ne le supporterai pas... et puis ses parents que diraient-ils, ils ne comprendront pas ce lien qui nous lie, ce besoin que j'avais de le voir... et mes parents dans tout ça, que diraient-ils si je pars pour 15 km en pleine nuit, à quand je rentrerai ? Je sais pas du tout, mais celà n'est pas important, je dois le voir, lui parler, le toucher, lui dire que je l'adore, qu'il est important pour moi, que tous ça n'est qu'une dispute entre deux ados...

Je dois aller faire un tour, au bord de l'eau, près de chez moi,... me voilà sur la levée, que c'est beau le bord de l'eau la nuit, je vois des gens au loin, que vont-ils me dire... à mais ce ne sont pas des gens, seulement les branches des arbres qui se balancent, il y a du vent ce soir, les feuilles s'envolent comme mon espoir de lui reparler... Ne serai-ce pas lui qui arrive au loin... Non c'est seulement mon esprit qui me joue des tours... personne a l'horizon, qui pourrait venir à cette heure là, en pleine nuit... personne...

je me promène quelques instants pour essayer de faire le vide au fond de moi, et pourtant, une seule personne me hante depuis quelques jours, mon meilleur ami,... J'ai été amoureuse dans le passé, j'ai l'impression que tous mes sentiments se mélangent, je ne l'aime pas d'amour, ni d'amitié, c'est plus fort que ça, il m'est indispensable, c'est une partie de moi qui me fait la tête, comment la retrouver ? Je ne sais pas... il faudrait tout recommencer... est-ce possible ? et si je ne pouvais jamais recommencer à vivre... Je me meurs à petit feu depuis 3 jours, au bout de quelques jours de plus dans quel état on me trouvera,...

Chaque jour, je me lève, je pars pour le lycée en espérant ne pas le croiser pour essayer d'oublier son visage, son sourire, ce regard qui me dit de revenir, de lui dire bonjour... et pourtant... Je le croise dès mon arrivée, je fais tout pour passer loin de lui, et pourtant il me cherche du regard, et quand nos regards se croisent, tous deux on s'évite, on tourne la tête et on continue notre chemin...

Mais ce chemin, est-ce qu'on se recroisera un jour pour que tous cela recommence, comme avant ? Je ne sais pas, mais moi j'en ai marre de souffrir comme ça, ma vie n'est que souffrance depuis qu'on ne se parle plus, dès que je ne suis pas avec lui, je souffre. Pourquoi ?...

Je me sens seule au bord de l'eau ce soir, des larmes coulent sur mon visage, pourquoi ? Je ne sais pas, peut-être est-ce la derniere fois que je pleure, puis j'ai le sourire aux lèvres, je vois ce pont tout près de moi, à quelques mètres de moi. Je décide d'y monter... sans cesse en train de fixer son bord, j'arrive tout près, je monte sur les rails, me voici au sommet, il fait du vent mais rien ne me dérange, je me trouve au bord, au bord du précipice, ce paysage ne me change pas trop, je suis déjà au bord du gouffre intérieurement... me voici physiquement et mentalement prête à tomber.

Pourquoi ne pas cesser tout celà ce soir, c'est si facile de tomber, comme ça, c'est un acte lache, je le sais, mais pourtant, la délivrance m'attend au bout de cette chute, les eaux m'engouffreront, plus personne n'entendra parler de moi, plus personne n'aura de problèmes avec moi, je serai rayer de cette terre, j'y reviendrai peut-être un jour mais plus forte d'expériences... Je sens le vent me poussait, est-ce ma destinée de finir comme celà,... J'ai vécu, j'ai connu le grand amour, des amis magiques, une famille véritable, qu'est-ce qui m'attend de plus ? Je ne sais pas... Je me sens pousser par la force de la nature, ce vent qui me pousse dans le dos...

Mais tout d'un coup, le bruit des vagues me rapellent le bord de l'océan, en Vendée, là ou j'ai passé mes vacances, quand je lui ai écrit sur la plage sa carte postale... Comment une amitié aussi intense pourrait se briser en une seule dispute ? comme ça, sans raison apparente... Je l'adore, lui aussi, pourquoi tout celà peut s'arrêter comme ça... Qu'estce que je fais ici, comment j'ai pu penser une seule seconde à tomber dans les ténèbres, à fermer les yeux sans les réouvrir le lendemain... Il faut que je redescende d'ici...

Et c'est ce que j'ai fait, je suis redescendue... J'ai jeté un dernier regard vers le ponton de la mort, vers l'eau qui m'a sauvé en quelque sorte et puis j'ai pris la direction de chez moi, en arrivant dans ma chambre, j'ai regardé l'heure... 4h du matin, combien de temps j'étais resté la haut ? combien de temps il me restait à vivre si j'avais agi... peut-être que j'aurai pu mourir ce soir... Je me mets en pyjama et lorsque je me glisse dans mon lit, je repense à tout celà, comment j'ai pu en arriver à ce point là, il est tellement important pour moi que j'étais prête à... Non je n'arrive pas à le croire... Puis des larmes réapparaissent, est-ce de la tristesse car demain je vais resouffrir, ou est-ce des larmes de bonheur car demain peut-être je le croiserai et puis je lui parlerai, je ne sais pas... Je suis restée quelques instants à méditer sur la vie et puis je me suis endormie...

Il y a des jours comme ça qu'on ne peut oublier, au bout d'une semaine, moi et mon meilleur ami on s'est reparlé, on a tellement souffert de tout celà, qu'on ne se rappellait plus comment tout celà à commencer, je sais qu'une chose, c'est lui qui a fait le premier pas de la réconciliation,... Au jour d'aujourd'hui, on est inséparables, impossible de vivre l'un sans l'autre... il y a peu de temps, on s'est avoué que moi et lui, on a tous deux essayés de... enfin voila, une TS chacun et puis on s'est appris mutuellement qu'on a pas été jusqu'au bout rien qu'en pensant l'un à l'autre... Des amitiés comme ça, on en a pas deux, alors... dites à tous vos amis que vous les aimez plus que tout, et si tu as un ou une meilleur ami comme moi, dis le combien il ou elle compte pour toi... c'est le plus beau cadeau que tu peux lui faire.

Je dédis ce texte à mon meilleur ami, MERCI POUR TOUT...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (9)
Re: Y'a des jours inoubliables dans la vie
Posté par superchoum le 20/01/2005 21:21:14
Waoooouuuuuu !!! C trop beau !! G l'impression de me voir : ma meilleure amie et moi !! Jladore de trop et dès que j'en ai l'occasion jlui di !!!! Jla serre ds mes bras!! C ma moitié é jme vois pa vivre sans elle !! On est tellement inséparable que les profs et nos amis nous ont surnommé les siamoises !! :-)
En passant jlui fais pleins d'énormes bisous !! Je t'aime ma soeur !! ma moitié !!! (k)
Re: Y'a des jours inoubliables dans la vie
Posté par misslacoste le 20/10/2004 11:03:25
slt sa ma bocoup toucher ske ta dit on voit ke jladore bocoup.mes sa se trouve tu l'aime vu ke c'est si intense.telement ke ton texte ma toucher sa ma fait pleuré é je me suis rendu compte que jadoré bocoup ma meilleur amie, mes en ce moment on sengueulle souvent a coze de mon mec alors jespére kel ne me fera pas la gueule a coze de lui
Re: Y'a des jours inoubliables dans la vie
Posté par estelleuh le 18/10/2004 20:30:39
sp6men malheureusement si, la vie peut enliser une relation de ce genre com tu dis. et ça fait mal, c une déchirure. il nous mank une partie de soi après ça, et on se dit ke tout skon a vécu et ressenti ne rime plus à rien. ke faire ? se raccrocher aux souvenirs en attendant de tourner la page je pense...
Re: Y'a des jours inoubliables dans la vie
Posté par celebriniel le 18/10/2004 19:40:08
Bravo pour ce superbe article, il est très touchant! C'est très bien écrit, tes sentiments sont trop bien décrits... Heureusement que vous vous êtes réconciliés, on voit bien dans ton article que vous êtes plus que des amis, des moitiés... Bravo encore une fois!
Re: Y'a des jours inoubliables dans la vie
Posté par sp6men le 17/10/2004 16:33:08
putain tu me fait chialer ca doit être fusionnelle entre vous deux c'est claire garder contact ce genre de relation pas mal de gens ne savent pas que cela existe si vous vous etes fixer ce genre de relation plus rien ne devrait vous separer le matériel ne peut pas enliser une relation de ce genre bon g vais arreter de dire des conneries allez je voudrai finir par cette petite phrase " IL NE FAUT PAS TAIRE UN SENTIMENT QUI NOUS GOUVERNE " Sp6men
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (9)
L'auteur : Exorcia Mysteriana
29 ans, Roanne (France).
Publié le 15 octobre 2004
Modifié le 15 octobre 2004
Lu 1 649 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143