Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Yukio Mishima

Yukio Mishima (1925-1970), de son vrai nom Kimitake Hiraoka, est un écrivain japonais. Il défendit notamment les traditions japonaises, ce qui fut très contesté par le Japon alors en pleine modernisation. Mishima se donne alors la mort par seppuku (autrement dit par hara-kiri).


Je voudrais parler d'un de ses livres, le premier que j'ai lu, qui m'a énormèment marquée.
'Dodoji et autres nouvelles : La littérature japonaise m'a toujours semblée très poètique, c'était une idée reçue qui s'est avérée vraie parce que Mishima est effectivement très poètique.

Ce livre nous présente donc l'histoire de Dodoji, une courte pièce de theâtre, où une jeune fille nous parle de son amant qui est mort et nous raconte son histoire.

La perle, une nouvelle nous parle de plusieurs femmes et d'une perle qui disparait. Chacune fait son possible pour que personne n'imagine qu'elle a volé la perle, chacune trouve un stratagème... Cette nouvelle est plutôt drôle.

Nous avons quelques nouvelles, mais à mon avis la plus marquante est Patriotisme. Une nouvelle magnifique ! Stupéfiante ! Poignante ! Un jeune homme appartenant à l'armée japonaise vient de connaitre le déshonneur. Une seule solution : le suicide. Sa femme le suit dans sa mort, l'assite, comme le veut la tradition. La nouvelle raconte le récit de cet mort. C'est très poignant, très triste, très beau.

Mishima a une façon de s'exprimer très poètique, très belle, qui correspondait exactement à l'idée que je me faisais du Japon. J'adore cet écrivain, désormais il est un de mes préférés.


A lire aussi...

'Ken : une nouvelle sur le monde des apprentis samouraïs, de ces jeunes gens qui apprenent l'art du sabre. Un jeune homme droit et bon se consacre entièrement à cet art, et à l'école tout le monde l'envie parce qu'il est intelligent, doué, droit, fort, beau. Puis il est victime de cette jalousie...

'Martyre : Nouvelle, sur deux adolescents, ayant des rapports assez troubles : haine/désir, fascination/rejet.

'Le marin rejeté par la mer : roman. Un jeune garçon vit seul avec sa mère depuis la mort de son père. Celle-ci rencontre un beau jour un marin. Ils tombent amoureux et le marin vient vivre avec eux. Le jeune garçon imagine tout de suite que le marin est un héros, qu'il accomplit de grandes choses, et puis il comprend que c'est un homme comme un autre et...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (4)
Re: yukio mishima
Posté par sir_athian le 02/02/2005 14:04:26
Un auteur qui m'a l'air tres interessant. La litterature japonaise est tres riche poetiquement.
En autre references japonaises, il y a pour moi Junishiro Tanizaki, si tu ne le connais pas je te le conseil ^^

En tout cas merci pour ton article.

Modifié le 02/02/2005 14:04:55
Re: Yukio Mishima
Posté par gwennaliann le 02/02/2005 12:36:58
Les mieux c'est Dodoji et autres nouvelles et puis Le marin rejeté par la mer.
Re: Yukio Mishima
Posté par azozo le 31/01/2005 23:30:05
en tt*out cas moi ca me donne envie de le lire pour un peu decouvrir cet univers dans lekel il ta plongé, ca ma lair detre tres interressan ou du moin pour 2 dentre eux ^^
Re: Yukio Mishima
Posté par ange.dechu le 31/01/2005 12:30:46
Je vais essayer de le lire :-)
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (4)
Publié le 30 janvier 2005
Modifié le 10 janvier 2005
Lu 1 535 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲