Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Zidéo contre le reste du monde...

L'histoire d'un garçon pas comme les autres... Peut être la votre...


Les jours se suivent et se ressemblent. Zidéo rôde ici et là sans savoir qui il est. La neige est blanche mais sa vie n'est pas ainsi même si il la simule rose... En effet, Zidéo a perdu son cœur... Mais il feint de l'avoir retrouvé. Il ne sait pas qui il est exactement et se pose beaucoup de questions sur lui. Il aime bien rester quelque temps avec Lily, une fille qu'il connaît bien. Les promenades avec elle dans le parc l'amusent. Zidéo aime retrouver son âme puérile. Maintenant qu'il n'est plus enfant et presque adulte, il aimerait ne plus grandir !"On va jouer à la balançoire ?". Réjoui de jouer gentiment à ce jeu juvénile, il se balance vivement au vent voulant voler plus vite que l'avion. Il rit, joue en regardant les passants passer. Des enfants courent, des femmes, des hommes, son regard s'illumine...
La journée passe délicatement et Zidéo rentre chez lui, seul, comme d'hab... Vagues et emails, il retrouve un autre monde, virtuel et plein d'émotions. Quelques mots miaulés avec ses amis de la toile et Zidéo entre dans sa bulle. C'est le début de la nuit... Il pense sans cesse et rêve de retrouver son cœur et de le partager. L'eau ne coule pas de ses yeux. Il n'arrive pas à pleurer. La souffrance est silence. Son reflet dans la glace lui fait coucou, il ne répond pas ! Seul dans son lit, comme d'hab, il essaie de dormir. Parfois le marchand de sable le rejoint vite, parfois il l'abandonne. Ses rêves ne sont pas ceux des autres...
Comme d'hab, il n'est pas réveillé par son réveil. Comme d'hab il se lève. Comme d'hab il s'habille avec un pull gris et un jean noir. Comme d'hab il déjeune. Comme d'hab il va étudier. Comme d'hab il sourit à tout le monde, à Lily, à ses copains et aussi à Frédéric. Ses journées passent tranquillement car il est sorti de sa bulle... Tout est bien dans le meilleur des mondes. Zidéo est en forme, calme, gai, souriant... un garçon comme tous les autres... Comme d'hab, il retrouve Lily qui cette fois lui fait un bisou sur la joue pour lui dire au revoir... Le soir, il miaule à nouveau avec ses amis puis la bulle réapparaît. Ce soir sa joue est devenue rouge... Comme irritée, comme une allergie... Il frotte et frotte et la rougeur s'en va. Allongé sur son lit, il regarde le plafond. Il aimerait pleurer, au moins qu'une goutte d'eau sorte de son œil... Mais rien ne se passe... Comme d'hab il est seul dans son lit... Le marchand de sable le rejoindra-t-il vite ?
Comme d'hab son réveil ne le réveille pas et ainsi de suite comme d'hab. Aujourd'hui, il va rejoindre ses amis. Autour d'un café, il discute, joyeux. Ses soucis sont chassés et sa joie de vivre revient artificiellement au galop. Il se sent bien avec Frédéric. Il aime rire avec lui, le voir rire et sourire, s'amuser, le sentir près de lui. Son regard est comme illuminé.
Les jours passent et se ressemblent. Souvent seul et soucieux il s'imagine craquer pour quelqu'un qu'il connaît mais son cœur est toujours perdu... Zidéo vit comme si il attendait un jour merveilleux qui n'arrive malheureusement jamais. Alors il laisse passer les jours qui se succèdent et se ressemblent...
Ce matin-là, Zidéo n'est pas réveillé par son réveil, comme d'hab. Il a quelques vagues souvenirs d'un rêve de sa nuit... "Recroquevillé dans sa chambre... seul... en face un homme... gros... vieux... sorte de crayon anglais... avec un œil en moins... il veut le taper car il n'est pas comme les autres... Zidéo a peur... il crie "NON !"... Puis Frédéric arrive... il le regarde... Comme illuminé... il se retrouve dans ses bras... son cœur bat fort... il tourne alors sa langue sept fois dans sa bouche et dit "OUF !"...
Il est rare qu'il se souvienne de ses rêves. Comme d'hab il va étudier. Comme d'hab, il est souriant. Comme d'hab il rejoint Lily autour d'un verre. A ce moment, Frédéric entre dans le café. "Bonjour Zidéo" et il lui serre la main. Il aime sentir sa main dans la sienne. Puis il embrasse Lily sur la joue pour lui dire à son tour bonjour. Une légère tristesse s'empare alors de lui. Une mélancolie soudaine qui lui picote les yeux. Elle et lui. Il est jaloux !
Le soir, une fois les messages virtuels échangés, il s'enferme à nouveau dans sa bulle. Il ne comprend pas ce qui lui arrive (comme d'hab). Pourquoi cette jalousie ? Pourrait-il partager son cœur ? Pourquoi ci, pourquoi ça ? Et c'est reparti pour une nuit où une fois encore le marchand de sable va l'abandonner...
Les jours se succèdent et se ressemblent ! Comme hier et demain, et comme d'hab, il n'est pas réveillé par son réveil ! Comme tous les soirs il s'enferme dans sa bulle. Mais ce soir là, son reflet dans la glace lui fait coucou. Pas comme d'hab, il regarde son reflet et le fixe ! Il se voit comme lui il se voit et pas comme les autres le voient ! Il s'affronte... "Dessine-moi un mouton !" lui demande-t-il...
Le matin, Zidéo est réveillé en sursaut pas son réveil ! Il enfile un pull rouge et un jean bleu. Il part étudier avec sa bulle. Il est joyeux, souriant. Il fait la bise à Lily et pour la première fois aussi à Frédéric qui se laisse faire... Des gens rient autour de lui. Ils sent qu'ils sont prêts à lui sauter dessus ! Ils se parlent dans l'oreille en le regardant... La journée lui paraît longue... Rien ne se passe comme d'hab... et donc, il on le regarde... Zidéo est malheureux... Il rentre chez lui ! Les larmes ne sortent pas... Le marchand de sable ne le rejoindra pas !
Hélas, comme d'hab, le lendemain, tout redeviens normal ! : il n'est pas réveillé par son réveil. Comme d'hab il se lève. Comme d'hab il s'habille avec un pull gris et un jean noir. Aujourd'hui (comme d'hab), personne ne se moque de lui. Comme d'hab il déjeune. Comme d'hab il va étudier. Comme d'hab il sourit à tout le monde, à Lily, à ses copains et aussi à Frédéric. Ses journées passent tranquillement car il est sorti de sa bulle... Zidéo est en forme, calme, gai, souriant... un garçon comme tous les autres... Comme d'hab, il retrouve Lily... Comme d'hab le soir, il miaule avec ses amis puis la bulle réapparaît. Les jours se succèdent et se ressemblent...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (3)
Re: Zidéo contre le reste du monde...
Posté par yoadsl le 20/08/2004 07:55:18
mouaif moi g pour principe de ne jamais, ou presque, me souier de ce que pensent les gens. A part les gens que je connais et que j'aime au point d'accorder quelque crédit à leurs opinions (et ils sont rares) m'enfin bon chcun vit comme il l'entend. Dis à ton zidéo de plus souvent s'habiller en rouge et jaune voir en violet à pois verts !
Re: Zidéo contre le reste du monde...
Posté par _morgan_ le 20/08/2004 07:55:18
Dis lui de vivre a ton ptit Zidéo, y aura tjrs qqun pour se moquer de lui!
et apres tout?
quesque ca change si on se moque de nous parceque nous sommes simplement "nous"?
Re: Zidéo contre le reste du monde...
Posté par hazsq le 20/08/2004 07:55:18
Je trouve que cet article exprime très bien l'ennui que ressente les gens quand les jours se succedent lentement, toujours les memes jours sauf quelque fois un jour différent puis tout redevient comme avant. Certaines personnes appellent cela la vie.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (3)
Publié le 25 mars 2004
Modifié le 25 mars 2004
Lu 605 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲