Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     
Aller à :  
Titre:#ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ
Artiste:#ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ


Paroles de La colère

Interprétées par Barbara

Télécharge cette sonnerie sur ton portable !
Tu bouges, tu bouges ?
Je ne bougerai pas, j'attends
Et rouge, et rouge,
Une flamme s'en va, dansant
Et soudain, c'est la terre
Qui s'ouvre, qui s'ouvre,
Vocifère ta colère, qui claque, éclate.
Tu bouges, tu bouges.
Moi je ne bouge pas, j'attends.

Tu tonnes, résonnes.
Le bruit de tes cris, maintenant.
Tu casses, agaces.
Le temps a suspendu son temps.
Tu armes tes armes, tu guettes mes larmes
Et je reste de glace,
Méfiante, prudente.
Tes armes, tes drames
Ne m'alarmeront pas, j'attends

Et je guette, je guette.
Je vais saisir entre mes dents.
Je guette, je guette
L'instant où tu vas, pantelant,
Reprendre ton souffle, ton souffle
Qui s'essoufle, s'essoufle.
Ça ne tardera pas, attends.

Alors, alors
Démente mais lente, je me déplace lentement.
Mes hanches balancent.
J'ai un couteau entre mes dents.
Ma bouche, si douce, crache le feu et les serpents,
La folie, la furie.
Je hurle vengeance.
Je n'épargnerai rien, attends.

La terre, la terre
S'ouvre, s'ouvre.
C'est fini, c'est fini.
Je ne veux plus de nous, va-t'en.
Va-t'en, va-t'en...

Tu bouges, tu bouges ?
Je ne bougerai pas, j'attends
Et rouge, et rouge,
Une flamme s'en va, dansant
Et soudain, c'est la terre
Qui s'ouvre, qui s'ouvre,
Vocifère ta colère, qui claque, éclate.
Tu rages, orages.
Je te regarde et je t'attends.

Tourmente, tourmente,
Ta colère va grandissant.
Géante, violente,
Ta furie dévaste le temps.
Tu armes tes armes, tu guettes mes larmes,
Injuries, incendies.
Je ne bougerai pas, j'attends.

Je guette, je guette.
Je vais saisir entre mes dents.
Je guette, je guette, l'instant où tu vas, pantelant,
Reprendre ton souffle, ton souffle qui s'essoufle,
Ton souffle s'essoufle, ça ne tardera pas, attends.

Alors, alors ?
Je bouge, je bouge, je me déplace lentement
Et rouge, et rouge,
Une flamme s'en va dansant
Et soudain, c'est l'enfer
Qui s'ouvre, s'ouvre,
Vocifère ma colère
Qui claque, éclate.
Je bouge, je bouge,
Tu me regardes, attends,
Démente, violente, comme la foudre et l'ouragan
Géante, géante,
Ma folie dévaste le temps.
J'injurie, j'incendie.
C'est fini, c'est fini.
Je ne veux plus de nous, va-t'en,
Va-t'en, va-t'en...

Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲