FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     








Aller à :  
Titre:#ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ
Artiste:#ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ


Paroles de Catherine

Interprétées par D-Natural

Télécharge cette sonnerie sur ton portable !
Une belle petite femme avec qui 'j'passait des soirées magnifiques
romantiques, érotiques, on était rendu maintenant complices
j'me perdais dans ses yeux remplis d'amour
toute les nuits intenses où que nous faisions l'amour
Catherine, nous étions peut-être fais l'un pour l'autre
avec toutes ses gestes sensuelles oubliant que nous étions pauvres
un petit party intime où les baisers coulait à flot
à jouer à des jeux enfantins comme des vieux marmots
jamais je n'oublierais ses mots, qui sont dans mon cerveau
collés, gravés, tapé, indélébiles et c'est débile comme la vie est rempli d'épreuve non lucide
ces pratiques de musique avec ce sirop d'enfer, jusqu'à la marche à Lyster
jusqu'au coup de tonnerre pour avoir une p'tite bière mais
est-ce un crime, Catherine, de jouer ce jeu, pendant qu'nous sommes encore tout les deux (ref)

(ref) Qu'est ce qu'on aurait pu faire ensemble? Qu'est ce qu'on aurait pu vivre ensemble?
Est-ce qu'on aurait pu s'rendre à 30? Qui t'embrasses pour moi, Catherine?


On doit vivre avec nos choix puisque la vie est une sorte de loi
revers d''la médaille, un cheval de bataille
ma petite maitresse plein de tendresse, nuit de caresse
j'n'oublierais jamais ce week-end à Inverness!
et de cette journée où nous avons fait cette promesse
avons-nous oublié toute cette délicatesse
Tu as finalement pris ton chemin et moi j'ai pris le mien
j'espère maintenant que tu es heureuse, joyeuse,
avec des enfants pis un homme qui s'occupe de toi et qui t'as rendu la joie
j'ne sais plus où tu es ni c'que tu fais
si j'le saurais, est-ce que tu me reconnaiterais, tu m'écouterais?
on ira boire un pichet j'te regarderais et j'me rappellerais
j'ne t'ai pas oublié, souvent j'me demande c'qui t'es arrivé
un amour qu'on a pas su protéger c'est la simple vérité, Catherine (ref)

Aujourd'hui, perdu et pensant à elle souvent
j'ignores si elle fait pareille maudite jeunesse cruelle
j'ai fais le mauvais choix de la laisser partir, oubliant mes désirs
mes pulsions, tes lèvres ,tes seins, ton déshabiller couleur saphir
j'm'en voudrais jusqu'à la fin de mes jours pour toujours
d'avoir tuer notre amour en faisant le sourd devant ton discours
n'ayant plus de ses matins où ton sourire qui embrassait le mien
pleine de nuit intense faut pas mettre un frein, mais c't'en vain
d't'laisser partir tes yeux bleux et tes ces tendres mains
petite soirée disco, ton odeur sur ma peau, massant ton dos sur ton lit d'eau
et tu étais encore amoureuse de celui qui t'avais déjà aider
on s'demandant notre avenir, notre désir mais l'bâteau avait déjà coulé
j'me suis trompé, j'dois apprendre à dealer avec ça pour t'oublier
tu as respectée mon erreur c'est ma douleur rien à regretter, Catherine (ref)

Écris un article et gagne des cadeaux !
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143