Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     
Aller à :  
Titre:#ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ
Artiste:#ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ


Paroles de Paper bag

Interprétées par Fiona Apple

Télécharge cette sonnerie sur ton portable !
Je scrutais le ciel
Cherchant juste une bonne étoile
Pour prier, ou souhaiter
Ou un truc dans le genre

J’étais dans un bon trip
Revassant d’un garçon
Que je savais en réalité
Etre sans espoir de posseder.

Mais ensuite la colombe de l’espoir amorça
Son inclinaison descendante
Et j'ai cru un moment que mes chances étaient
Proches d’aboutir
Mais comme il s'approchait
Comme ferait une larme fatiguée
Je pensais que c’était un oiseau
Mais c’était juste un sac en papier.

Cela blesse d'être affamée, et je le désire tellement
Oh ça tue parce que je sais que je suis une saleté
Qu’il ne veut pas nettoyer
Je dois me replier car ces mains
Sont trop tremblantes pour me tenir
Cela blesse d'être affamée mais les travaux qui font mourir de faim
Quand cela coûte trop d’aimer

Et j’étais de nouveau folle aujourd’hui,
Recherchant une corde à laquelle grimper
Cherchant un petit espoir
Bébé dit qu’il ne pourrait pas rester
Ne voudrait pas mettre ses lèvres sur les miennes
Et un echec pour embrasser c’est un echec à faire face.

J’ai dit :Chéri ça ne va pas, je ne me sens pas motivée
« Viens mettre un peu d’amour dans le vide de mon existence »
Il dit « c’est tout dans ta tête »
Et j’ai ajouté : « Comme tout » mais il n’a pas compris
Je pensais que c’était un homme mais il était juste un petit garçon

Cela blesse d'être affamée, et je le désire tellement
Oh ça tue parce que je sais que je suis une saleté
Qu’il ne veut pas nettoyer
Je dois me replier car ces mains
Sont trop tremblantes pour me tenir
Cela blesse d'être affamée mais les travaux qui font mourir de faim
Quand cela coûte trop d’aimer

Cela blesse d'être affamée, et je le désire tellement
Oh ça tue parce que je sais que je suis une saleté
Qu’il ne veut pas nettoyer
Je dois me replier car ces mains
Sont trop tremblantes pour me tenir
Cela blesse d'être affamée mais les travaux qui font mourir de faim
Quand cela coûte trop d’aimer

Cela blesse d'être affamée, et je le désire tellement
Oh ça tue parce que je sais que je suis une saleté
Qu’il ne veut pas nettoyer
Je dois me replier car ces mains
Sont trop tremblantes pour me tenir
Cela blesse d'être affamée mais les travaux qui font mourir de faim
Quand cela coûte trop d’aimer

Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲