FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     








Aller à :  
Titre:#ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ
Artiste:#ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ


Paroles de Marcel Murat

Interprétées par Gomez Et Dubois

Télécharge cette sonnerie sur ton portable !
En 2003, dans les faubourgs de Monmartre
Une histoire d'amour, une tragédie, un destin brisé
Ça aurait pu être le fabuleux destin d'Amélie Poulain,
Mais c'n'est que le fabuleux désastre de la vie de Marcel Murat

Salut Gomez, c'est moi Marcel, ton plus grand fan
Et j't'écris de la part de mon cousin Stan
J'habite en province, c'est bien loin
Mais je suis tes actions, tes chansons, tes refrains
J'ai toujours voulu être flic, mais ils disent que j'louche
Et ils ont rôlé une femme et Mouss Diouf
En attendant on s'amuse chez nous à la campagne, on a un château
C'est privé, on chasse la bécasse et le négro
On est des pros, et t'es mon modèle, mon héros
Pour toi j'ai peint un tableau, en uniforme, t'es trop beau
J'tai envoyé ça et des paupiettes
Et j'ai ma femme qui comprend pas la passion qu'jai pour toi
Mec, elle s'inquiète
Mais bon, moi j'suis pas une fiotte
La dernière fois qu'elle a parlé sur toi
J'l'ai un quart d'heure au fond des chiottes
Avec mon gamin Alain on a bien rit
(Vas-y 'pa, plus de javel) Ça c'est bien mon p'tit
Gomez je t'invite chez nous à un barbecue magistral
Réponds-moi vite
Marcel, ton plus grand fan

Laissez-moi vous conter l'histoire
Du fabuleux désastre de Marcel Murat

Salut Marcel, ici Gomez, comment vas-tu?
J'répond à ta lettre, et quand j'l'ai lu, j'étais sur l...
Au fait, ya du blé à s'faire dans les champs quand t'es connu
Et à la poste, ya pas moyen d'détourner des RMI
J'ai r'çu tes paupiettes : déguelasses
J'm'inquiète pour ta femme, c'que t'apelle tes parties de chasse
Tu sais franchement, ton tableau est ressemblant, ouais mais
L'uniforme allemand et la croix gammée un peu gênant
Lescaut, c'est qu'une série noire pour TF1
Le type de trucs qui te harcèle le cerveau
Un peu comme Fan de l'sam'di matin
T'as d'la chance toi, j'ai toujours rêvé d'avoir un fils
Pour qu'il écoule mon vieux stock de cannabis
J'm'en fout d'là où tu vis
Garde ta campagne et tes vaches folles
L'odeur tu fumé, c'est comme les chiottes, c'est jamais drôle
En plus tu louches
Au royaume des borgnes, Jean-Marie est roi
Donc ne m'écris plus, Gomez, oublie-moi

Laissez-moi vous conter l'histoire
Du fabuleux désastre de Marcel Murat

Gomez, j'ai reçu ta lettre, et ça le fait pas
J'ai frappé ma femme, mon fils, et ça le fait toujours pas
J'comprend pas ton humour sur la campagne et le foin
Chez moi ça craint, j'ai pas d'amis
Si tu m'lache, c'est la fin
J'peux pas t'oublier, j'comprend, ta plein d'problèmes
À Paname, les HLM, les arabes, le système
Dis-moi, les immigrés, j'en ai jamais vu en vrai
Est-ce qu'ils parlent comme nous?
Est-ce qu'ils mangent comme nous?
Tavarez, c'est un noir, alors il est pas comme nous
Et le nouveau Dubois, j'espère qu'il est blanc comme nous
Et désolé pour les paupiettes, t'avais raison pour les chiottes
Et pour punir ma femme, ouais ya rien de mieux que les clopes
Aussi, j'tenvois du foie gras, j'compte venir chez toi
Je s'rai pas gênant, j'sais qu'ta des problèmes
Réponds-moi

J'ai aucun problème, t'es qu'un pauv' mec fini
Un bouseux de seconde zone qui m'envoie du foie gras pourri
Un fan comme toi, non merci
Et si, Marcel, tu montes à Paris
Moi, j't'assure, c'est la bavure garantie
Tes propos sur les immigrés m'navrent
Oui Tavarez est fier d'être noir
Et Dubois n'est pas scandinave
T'es prévenu, ya pas d'bouseux qui fassent long feu
Gomez, un homme nerveux, et en plus, qui t'en veux
PS: La mort ou la prison
En d'autres termes, quatre murs, ou quatre planches

Laissez-moi vous conter l'histoire
Du fabuleux désastre de Marcel Murat

Finalement, t'es pas celui que j'croyais
T'as drôlement changé depuis ta célébrité
Le rap, c'est pour les voyous, les dégénérés et je l'sais
Gomez, t'es qu'un drogué
Gomez, t'es qu'un PD
Tu t'f'ras jamais d'argent dans ma poche, mec, tu m'a déçu
Tes planches, ca veut dire quoi, la prison?
Quoi? C'est toi le corrompu
Vendu, j'suis dans ma voiture à toute allure
J'ai pris une biture, écrasé une vache, un renard et une vielle pute
J'arrive à Paris
Tu s'ras pas tranquille, moi en vie
En ville, tu bois aussi, j'te l'dis
J'étais ton plus grand fan, ton meilleur ami
On aurait pu chasser ensemble
Je t'aurai volontier prêté mon fusil
Mais j'm'en fout, tu m'as trahi
Et j'enregistre cette cassette de la part de Marcel, ton pire ennemi

Laissez-moi vous conter l'histoire
Du fabuleux désastre de Marcel Murat

Est-ce que m'sieur Murat est arrivé à bon port
Pour retrouver son bien aimé?
Ça, c'est une autre histoire
GOMEZ, J'AURAI TA PEAU!!!

Écris un article et gagne des cadeaux !
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143