FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     








Aller à :  
Titre:#ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ
Artiste:#ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ


Paroles de Louis Cyr

Interprétées par Jean-Pierre Ferland

Télécharge cette sonnerie sur ton portable !
M'écouteriez-vous si je vous disais qu'il était plus fort qu'une paire de taureaux
Qu'il venait à bout quand il le voulait d'un cheval sans licou lancé au galop
Qu'il croquait du verre sans cracher du sang
Qu'il pouvait lever de terre un char de ciment,
Louis Cyr

Et me croiriez-vous si je vous disais qu'il crevait un loup avec une seule main
Qu'il tirait un train comme je lève un sou, qu'il plantait un clou avec un coup d'poing
Qu'il cassait une chaîne rien qu'en s'étirant
Qu'il couchait un chêne comme on couche un enfant,
Louis Cyr

Et me croiriez-vous si je vous disais qu'il levait vingt taupins sans forcer des reins
Heureusement pour nous y s'battait jamais, on rentrait chez-nous quand ça y arrivait
Qu'une main dans sa poche et d'un bon coup d'genou
Il faisait d'une roche deux p'tits tas d'cailloux,
Louis Cyr

Et me croiriez-vous si je vous disais qu'il est mort pourtant un si beau géant
Vous n'me croiriez pas si je vous racontais qu'il est mort un jour d'un chagrin d'amour
Pour une demoiselle grande comme un pommier
Qu'était même pas belle, un pommier d'l'année,
Louis Cyr

Écris un article et gagne des cadeaux !
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143