Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     
Aller à :  
Titre:#ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ
Artiste:#ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ


Paroles de J'accuse Ces Mots

Interprétées par Kamnouze

Télécharge cette sonnerie sur ton portable !
Ecrire c….pff, magique ! Quand j’ai commencé à écrire, j’ai découvert que je faisais plus que de raconter une histoire. Tu vois, écrire c une arme, une arme plus puissante que n’importe quel coup de point.

Après la connaissance du résultat de l’impact d’une balle dans le bide. Apres une mère qui regarde les yeux de son fils dans le vide. Apres un pointeur excité qui brise sauvagement une enfance.
L’homme a su créer le mot souffrance.
Une dose pour apaiser aux proses pour confesser. De la dépendance des substances, t’es possédé. Tant dans un but, si agressif, cherche, on kiffe, au pif.
L’homme a su créer le mot nocif
Perdus dans ces tas de taudis, tu sais ce qu'on dit? Ici c le scandale chez certaines familles, il en existe encore aujourd’hui perdus dans ces squattes lugubres !
L’homme a su créer le mot insalubre.
Trompés par ces jolis mots qui représentent ce pays. Trahis par tant de promesses, à aimer les gens qui nous haïssent. Quand j’entends voter pour moi, changer tout sages et songes.
L’homme a su créer le mot mensonge.
Les jeunes qui cherchent la merde quand ils savent pas quoi faire, alors que certains cherchent à fuir tous ces pays en guerre. Si t’es un bonhomme et si tu veux dire bonjour aux anges.
L’homme a su créer le mot échange.
Des cicatrices psychologiques, aux marques physiques, du sang terreux, les sciences médicales et leurs pratiques. Des petites guenipes frappent et t’es traité comme un porc misérable.
L’homme a su créer le mot coupable.
Compter les punitions infligées par délit de sa gueule. Combien d’hypocrites, dans un regard, font comprendre se qu'ils veulent ? Des clones d’Hitler, éparpillés dans tout le globe.
L’homme a su créer le mot xénophobe.
Depuis tous ces débats où on peut partager ces propos. Et que les gens ne savent plus éviter un quiproquo.Ca part dans tout les sens, pour qu’en final résulte.
L’homme a su créer le mot insulte.
Y’a des parents qui baissent les bras devant leurs gosses. Seuls baissent les bras quand les choses se corsent. Quand c trop dur, on se débarrasse et demande pardon.
L’homme a su créer le mot abandon.
Laissé allé vers le fond, vers le ciel, persuadés qu’ici on a plu de rôle essentiel. Parés pour le grand saut, aujourd’hui se décide.
L’homme a su créer le mot suicide.
Dingue d’elle, trop fier de regarder, soit, mais t’es dingue d’elle. Tu te sens chelou, en mm tps tu te sens mortel. T’as beau être bad-boy, elle t’a pris de court.
L’homme a su créer le mot amour.
Déçu par la vérité tu tombes de haut. T’as tout donné, on s’est servi, après tchao. Les autres s’en foutent, style ils te disent que t’as pas de veine.
L’homme a su créer le mot haine.
Là d’où partent les règlements de comptes qui dégénèrent, là d’où partent les génocides, d’où partent les guerres. Plus rien à foutre de rien. Mais, fait gaffe à demain.
Car l’homme a su créer le mot fin.

Bombardés par tous ces mots, y’en a pleins le dico, que g eu sur mon concept, c’est un truc qui donne chaud, mec ! Ainsi comme l’homme a su créer tt ces mots, et moi j’ai su créer ce morceau : j’accuse ces mots, j’accuse ces mots !!!

Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲