FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     








Aller à :  
Titre:#ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ
Artiste:#ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ


Paroles de Un peu de soleil

Interprétées par Manau

Télécharge cette sonnerie sur ton portable !
Et j'ai d'la marque des chaînes aux pieds, habillé d'haillons.
Un coeur usé, destiné à finir en prison...
Plus de courage, qui m'ferait rentrer à la maison.
Une barbe blanche qui ne dit rien, qui en dit long.
J'me sens à moitié mort, presque à moitié enterré.
J'ai fait tellement d'efforts, dans ma vie, je suis resté
Un homme tranquille, qui n'a plus de haine à donner.
On m'en a tellement fait, qu'elle s'est toute seule consommée.
J'ai appris à subir, presqu'autant que j'ai souffert.
Ici c'était le pire, dites-moi qu'c'était l'enfer.
On m'a volé mes rêves, mon honneur, mes sentiments.
Si je n'ai plus de sève, comment combattre le vent ?

Refrain

Et comme une vieille branche, qui cherche un peu de soleil..
J'attends que ma vie s'éveille.
Et comme une vieille branche, qui cherche un peu de soleil..
Qui cherche un peu de soleil.

V'là qu'mon regard s'échappe, retour dans l'rétroviseur.
Une vie qui dérape, adolescent destructeur.
J'étais accompagné de potes qui n'étaient pas loin.
J'avais un gun en main et le cerveau d'un gamin.
On voulait s'faire des tunes, juste un peu d'dollars en poche.
Passer au-delà des dunes, qui faisaient de nous des mioches.
Mais devenir un homme n'a jamais été facile,
Les raccourcis de Rome ont fait naître d'autres villes.

Voilà ce qui s'est passé, souvenir trop douloureux.
Je revois la chaussée, où j'ai vu tomber ce vieux.
J'entends encore ce « bang » qui, doucement, me détruit.
Comme un roseau qui saigne, contre le vent et la pluie.

Refrain

Et comme un jeune con, à l'assaut d'un peu d'oseille,
J'voulais tant qu'ma vie s'éveille.
Et comme un jeune con, à l'assaut d'un peu d'oseille,
Juste pour un peu de soleil.

Il y a des vies qui passent, il y a des pliures aux mains.
Je n'ai pas trouvé d'traces, de ce qui se dit « destin ».
Ce curé, qui me parle, ne sait pas que j'entends rien.
Il ne voit pas ma route, il ne voit pas mon chemin.

J'ai marché, c'était long, dans ce couloir sans fin.
Pour m'approcher du pont, qui n'a pas de lendemain.
Ils viennent de m'attacher, bloqué, là, de la tête aux pieds...
Des aiguilles m'ont percé et mon coeur s'est emballé.
Je sais que c'est fini, je vais rejoindre l'autre monde.
C'est la fin de ma vie, pour entrer dans une tombe.
Et je sens ce poison qui entre doucement dans mes veines...
C'est la dernière mousson, ils viennent d'abattre le chêne.

Refrain

Et comme ces histoires, qui manquent un peu d'étincelles...
Je vois maintenant le soleil.
Et comme ces histoires, qui manquent un peu d'étincelles...
Je vois maintenant le soleil !
Et comme un jeune con, à l'assaut d'un peu d'oseille,
Je vois maintenant le soleil !
Et comme une vieille branche, qui cherche un peu de soleil,
Qui cherche un peu de soleil...
Qui cherche un peu de soleil...
Juste un peu de soleil...

Je vois maintenant le soleil.

Écris un article et gagne des cadeaux !
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143