Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     
Aller à :  
Titre:#ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ
Artiste:#ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ


Paroles de J'l'esperais tant

Interprétées par Opak

Télécharge cette sonnerie sur ton portable !

Le serveur mySQL "master" est injoignable, aucune mise à jour, insertion ou suppression ne peut se faire.
En étant ado on se créé des projets mais en grandissant faut trouver le trajet
En marquant mes premiers pas dans l’outrage
J’ai compris aisément au plus tu prévois au moins ça se passe comme tu l’avais prévu
Privé de mes rêves chaque jour je fais mes preuves
Et par la force des choses rattaché au sentiment simple
Et y a que ça de vrai il me semble comme l’amitié fuck les hypocrites
J’ai pas du philosopher comme Hippocrate
Puis je tiens à ma famille et dans le fond c’est logique
Même si dispersé a travers la Belgique ensuite je voudrais une femme unique et fidèle
Surtout qu’en aucun cas je me méfie d’elle
J’engendrerai baby l’AB et afin d’éviter un maximum de bêtise
J’attendrai de gagner suffisamment bien ma vie ça fait partie de mes vœux
J’avoue je voudrais subvenir au besoin de cette future famille


(Refrain x2)
Ça te tiens à cœur ça te tiens à cœur
Ça vous tiens à cœur ça nous tiens à cœur
Ça me tiens à cœur
Et c’est pour ça que j’en parle dans mes chansons qui fait kiffer ma vision des choses


Mon frère je suis large en écriture et encore plus dans mes vers
On verra tout, heureux dans le rap je persévère
J’espère voir les miens jusqu’à la fin comme à l’époque
Qui frappe à ma porte c’est le sourire aux lèvres que je leur ouvrirai
Mon pote j’espère que dans une ascension pour eux au top
Mais le temps nous fait des coups de pute garde ton regard fixé au but
C’est pas parce qu’on porte notre froc bas qu’on vise moins haut
J’ai une force dans la vie je crois aux autres, mes idéaux
J’en ai plein peut-être trop mais tu sais qu’il en faut et certains seront **********
J’ai rêvé de ma progéniture je vis toujours carpe diem et va à la pensée vers le futur
C'est sûr comme tout c'est au cœur que ça me tient de voir la paix envahir le totalité des continents
Une utopie que je me contente plus et jamais même le jour où l'incontinence m'aura frappé
Ce fait est d'ors et déjà établi combien tueront pour qu'on épargne leur vie
Combien de femmes violées de sacs arrachés sur le parvis
L’existence est chienne disent certains je ne crois pas même si des fois elle est dure c'est certain

Y a tellement de choses sur cette terre qui me font rêver
Tellement de proses positives que je pourrai créer
Et ce qui m'importe c'est d'arriver à réveiller les masques
Au lieu de les voir s'faire berner par ceux que j'appelle les voraces
Jaimerai tant pouvoir offrir aux gens
L’amour la paix la joie et l’argent
Les éloigner le plus possible de tout ce qui se passe d’affligeant
Au lieu de les voir vivre dans la peur à cause des négligences
Mais ce que je voudrai surtout c'est désarconner la démence
Pour qu'un peu partout dans nos mémoires s'efface la déchéance
Enfin tout comme mes gars j'désirerai tant connaître l'amour
J'briserai les pierres les plus dures pour qu'il éclate au grand jour
Mais c'est si facile à dire et si difficile de l'avoir
Que j’préferai qu'il nexiste pas pour avoir plus de confiance
Et surtout moins de douleur moins de peines
Moins de malheur moins de gênes
Comme trop de couple en rencontre souvent dans cette vie chienne
En conclusion j'espère que l’humanité cessera de se perdre
Pour que la rage que j'renferme s’apaise et que mes rêves se réalisent
Pour que les pages de cette époque se ferment et que le bonheur se généralise
Et que le bonheur s’généralise

(Refrain x2)
Ça te tiens à cœur ça te tiens à cœur
Ça vous tiens à cœur ça nous tiens à cœur
Ça me tiens à cœur
Et c’est pour ça que j’en parle dans mes chansons qui fait kiffer ma vision des choses

Il ce fût un temps où j’voulais être grand, fumer des clopes et faire le bandit
Sortir en boîte avec les potes, aller jouer les excentriques
Et j’étais bête et innocent comme Bambi et bouillant comme l’incendie
J’étais capable de triper de jouer sans billes
Ma vie c’est compliquée après c’est vrai
L’adolescence et ses pulsions rebelles m’ont poussé vers l’échec j’ai rien su faire
Mec, comme pas mal de gamins on me virait des écoles
Un peu plus loin j’ai rencontré le spliff et l’alcool
La fête, les filles, le vol, les flics, les scar-la, puis les bagarres
Ca me faisait paniquer mais j’kiffais
Au centre y’avait les grands, y’avait les caïds et leur bandas
Ces gars manquaient pas de cran ils étaient dingues moi j’étais down avec ça
Aujourd’hui j’ai des regrets parce que je suis perdu
Parce que j’ai rien et que pour avoir de la tune, ben c’est hyper dur
Maintenant je cherche la vertu, les galèrages me perturbent
Il faut absolument que je bouge d’ici, j’ai besoin de la verdure
J’ai consumé ma jeunesse en un rien de temps mais j’ai bien kiffé
A présent le plus important pour ma part c’est d’aller kicker le mic
De partager l’instru avec Opak
Je veux pas d’un estomac tout troué comme ma paire de Nike écrouée
Malheureux parfois quand je pense que mon père est parti
J’ai l’impression d’avoir trouvé la foi depuis mon cœur s’éparpille
Frère, un jour tes rêves s’évanouissent , en parle à personne
Quelqu’un d’indispensable même pas le dernier des parrains
Sur terre on est blindé et si je devais partir
Ca n’empêcherait pas le monde de tourner de profiter de sa journée
Un accident biologique étrange comme disait Brel
C’est passé, l’homme est conscient de sa conscience c’est pour ça qu’il est cruel
J’ai cru qu’elle m’apporterait le bonheur dont j’avais besoin
Mais nada, wello, guisa, rien et elle m’a laissé en chien
Je lui en veux pas, elle me procure beaucoup d’amour et de plaisir
Merci à tout mes proches car c’est pour eux que mes couplets vibrent.

(Refrain x2)
Ça te tiens à cœur ça te tiens à cœur
Ça vous tiens à cœur ça nous tiens à cœur
Ça me tiens à cœur
Et c’est pour ça que j’en parle dans mes chansons qui fait kiffer ma vision des choses

J'veux qu'elle sâche que j'l'aime qu'elle est tout ce qui me résonne
Qu'elle a pu chasser mes gênes et que mes plaies se résorbent
A écarter les nuages de mon ciel elle est ma seule certitude dans mon désordre
Mon père est parti à Naples et mes sœurs y vivent
Dites au distance que j'ai la haine sur elle depuis tout petit
Dites à mes larmes que j'en ai marre de leur étouffement
Qu’j'ai voulu marcher droit mais hard étaient les tournants
Ma vie s’est crashé dans les murs la chute est dure et j'viens décapiter ma tourmante
Frère c’est le vent j'vais le faire tourner ici tout à un terme et c'est bien
Pour être un père j'ai tout à apprendre et dans ma chambre j'veux que ce rap parvienne à percer
Un mouton perdu dans la jungle mais à force mec j'connais mieux le terrain que le berger

Par Laly.
Correction: Illias

Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲