Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     
Aller à :  
Titre:#ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ
Artiste:#ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ


Paroles de Le choix

Interprétées par Percubaba

Télécharge cette sonnerie sur ton portable !
Depuis le début la vérité est ailleurs
On nous avait promis la lune, on nous parlait d'un monde meilleur
Aujourd'hui on prétend être civilisé
Alors qu'à deux heures de Paris on découvre encore des charniers
Mission impossible pour l'humanité
tant qu'existeront des mecs comme LePen ou Mégret
Ici ça sent le pourri, l'hypocrisie, la mort l'emporte sur la vie
Tant de choses me déroute, me dégoute
M'empêche de dormir la nuit
Et même si je souris face à ces conneries
Je sais que leurs facéties ne dureront pas à l'infini


J'ai fait mon choix, je la joue ragga, matiné d'un peu de salsa
Et je danse pour oublier tout çà.

Des milliards de personnes qui vivent sur terre
Dont une bonne partie d'individus hyper véners
Ouais c'est clair! ça en laisse certains sur les nerfs
Qui ne trouvent rien de mieux à faire
Que de déclarer des guerres
On ne cesse de se tirer dessus
Ecoute, écoute le bruit des balles perdues
Que tu sois d'ici ou du bout de la terre
Le sang qui coule est celui de tous nos frères
Il y a sûrement une solution
Je ne pense pas que nous soyons tous cons
Mais pour l'instant on tourne en rond
J'crois que l'humanité pête les plombs
C'est si difficile de s'unir pour construire un meilleur avenir
Le futur peut nous sourir
Mais pour cela il faut choisir

Les poches pleines, sans gène
Ils sèment et récoltent la haine
Au pays de l'égalité - Dis moi
Si ça ne te pose pas de problème
Même phénomène dans le monde entier
C'est la maille qui les fait mouiller
Du système gangréné rien à espérer
La reine c'est la monnaie
Alors pose pas de question si on fait mauvaise impression
Percubaba se défoule sur le son
Alors pose pas de question si on fait mauvaise impression
Percubaba se défoule sur le son

On nous fait croire ce qu'on veut
Que le monde est beau et merveilleux
Moi je ne vois que la yassca
Qui fixe les règles du jeu
Dans n'importe quel pays
Dans n'importe quel hémisphère
Partout le même objectif, partout la course aux billets verts
Les nerfs à fleur de peau, le peuple attend son créneau
Il parait que c'est pour bientôt
Mais j'entends toujours le même cresdo
De budapest à Soweto, de Los Angeles jusqu'à Tokyo
En dollar ou en euro, à tous les niveaux s'étend le fléau
Dorénavant le temps presse
L'avenir de l'espèce en dépend
Il est temps de couper nos laisses
Dorénavant fini les promesses
La patience a des limites
Il faut que ça change et en vitesse

Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲