Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     
Aller à :  
Titre:#ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ
Artiste:#ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ


Paroles de Hall story

Interprétées par Sniper

Télécharge cette sonnerie sur ton portable !
ouai c'est notre hall story
Là où les règles ont changées ici
Ou Castaldi passe le relai à Sarkozy
Ceci, n'est plus un jeu et ca s'passe dans ta zone
Les candidats sont des jeunes : noirs, blancs, jaunes
Les caméras sont des comères et zooms sur les toits
Hépié pour plus d'trois mois, hou hou hou
Où les perdant finissent en taule
Sans les votes du publiques plutot celui des schmidt
Et finissent a oualka dans un hole !


Sa c'est la hall story
La ou l'béton nous rend tous tarés
La ou l'avnir se tarit
La ou on aimerait tous s'en tirer
Pour s'en sortir on compte sur la zic et l'ballon
On rame! Mais les chemin mènent plus a rome mais au ballon
Ici les keufs flippent et y'a qu des guedins et des floppes
Chez nous on tourne sur la tete
Ici faut debouler dans le slip
C'est fuck les stups
La Bac prefet force de l'ordre
On aime pas l'bleu leurs barreaux on aimerait les tordre
Rien a perdre, rien a foutre, de leurs lois merdiques
Fuck les poukaves, les indics, les juges et leurs verdicts
Strict réalité, Triste banalité,Triste fucking vocale
Toujours la meme merdre dans nos districts
Dans nos street, on fé nos dieses en Soum-Soum
On a ls'seub, Boom, c'est la paix Gnia Koum-Koum
Sa choum, de travers et sa part en cette-su
Si jeune on a lfoutage de reum et sa s'tire dessus
Genocie auto-destruction
Les miens contre les tiens alors qu'on a l'meme ennemi en commun
Chien ! Tu seme tu va récolter, c'est le chant des révolté, le ghetto est survolté
Nous quand on sort du loft c'est avec les bracelets
Désolé chuis pas soft, tu vois mes seub aux bracelets
Bleus, pour tes semblant tu crois l'etre rouge
Dans mon regard, NTM sont mes trois lettres


Voici notre hall story
Là où les règles ont changées ici
Ou Castaldi passe le relai à Sarkozy
Ceci, n'est plus un jeu et ca s'passe dans ta zone
Les candidats sont des jeunes : noirs, blancs, jaunes
Les caméras sont des comères et zooms sur les toits
Hépié pour plus d'trois mois, hou hou hou
Où les perdant finissent en taule
Sans les votes du publiques plutot celui des schmidt
Et finissent a oualka dans un hole !


babylon, crois qu'on lache juste on laisse frire
Les ***
Pour les cas sociaux les roles remplis
Champion de l'audimate, et des paysages audio-visuelles
Dans un pays toujours plus acroit les gens mattent
Et sautent dans le petit écran
Un crackage téle visuel,
On fait avaler la pillule aux gens
Genre voila les pirates, que nos quartiers abritent
La france est trop mat, et nous vois comme des primates
Ils promettent de combattre l'insécurité
Sont bon qu'a débattre et toujours en rajouter
Pour eux on a tous les torts, donc j'ouvre en grand ma bouche
On s'répete peut etre mais NIQUE ! On repasse une couche
Avec Sarkoko les boïcots sont plus chaud que jmais c'est miné
J'imagine que désormais ses ptis deps
Vont nous mener la vie dure, faut qu'on s'adapte
J'ai pas d'antidote avec eux nos rapports s'adaptent
Pret hier et pof nos malades, on équope d'une réputation minable
Mais comment sauver les meubles?
Comment fermer sa gueule ?
Comment ne pas peter un cable?
Dis toi qu'a leurs yeux c'est le mal qu'on incarne!
Les pointeurs , C'est nous!
Les voleurs c'est nous!
Les attentats c'est nous!
On a bien compris qu'on est pas chez nous!
J'ai choisis mon camp, rien a foutre, jsuis pas des votres
C'est meme une fierté, chais pas si tu comprends
Nous c'est Hall Story, la ou les règles sont pas les mêmes
Ici ou les re-frè vont au charbon et se démènent
Ceci n'est pas un film, et sa s'pass dans ta ville
De l'autre coté du périph, la ou les schmidt en civils
Sont a l'affut et te surveillent, on s'met en mode furtif
En mode veille, les reufs continuent a faire leur oseille.


Voici notre hall story
Là où les règles ont changées ici
Ou Castaldi passe le relai à Sarkozy
Ceci, n'est plus un jeu et ca s'passe dans ta zone
Les candidats sont des jeunes : noirs, blancs, jaunes
Les caméras sont des comères et zooms sur les toits
Hépié pour plus d'trois mois, hou hou hou
Où les perdant finissent en taule
Sans les votes du publiques plutot celui des schmidt
Et finissent a oualka dans un hole !


Sa sa p'ass comme d'hab, ici ou la vie est baclée
Hall sont crades, comme un molard dans un kébab
Traines tes jeunes, Arabe Re-nois et Blancs
Et si t'es pas content garde en pour la premiere syllabe
Quand parfois j'y mange d'autre viennent pointer
Est ce le bruit qui dérange ou notre présence qui fé flipper
Faut actimer des prospectus, d'autre croivent au bus
(arabe)
Puise du shit pour les nerfs, appaiser la galère
Ou c'est la guerre, une chatte pour 20 célibataires
Frères sur l'pavé, c'est pas c'que tu recherche
BB l'homme idéal ? sorti d'un conte de féé
Nous le furit décidé, vos reportages sécuritaires
C'est fou sq'on est populaire, depuis qu'on passe a la télé
Entre dillers et Tournante, un plus pour les racistes
Ne pas confondre, c'est un Hall pas uné école pour térroriste
Ou on nous tappe du fric, rélove a la bonheur
Si ils réparent un ascenceur, c'est qu'un ministre débarque en ville
Que de belles phrases, de gros voleurs passent chez toi
Frangin, cet avocat serre lui la main et compte tes doigts
France d'en haut et d'en bas qui carrotent le plus de barre ?
Est ce le voleur en Costla ou le voleur en Costard ?
HEIN ? T'aime pas mes airs, ni mon vocabulaire
Tu m'trouve vulgaire paske je communique TA MERE !
Ya pu le droit de fumer un pet
Ou pu le droit d'aller aux puttes
Pu l'droit de trainer avec tes potes
c'est ca kles batars scruttent
Apres les bleus d'Santini, expert en football
Vla les bleus d'Sarkozy nouveaux experts en flashball
Et voici la gaule, nous résistants de demain
Les roles s'inversent
Nous pour Asterix eux pour les Romains
si il faut insulter leur mères pour sa aillez confiance en moi !


Voici notre hall story
Là où les règles ont changées ici
Ou Castaldi passe le relai à Sarkozy
Ceci, n'est plus un jeu et ca s'passe dans ta zone
Les candidats sont des jeunes : noirs, blancs, jaunes
Les caméras sont des comères et zooms sur les toits
Hépié pour plus d'trois mois, hou hou hou
Où les perdant finissent en taule
Sans les votes du publiques plutot celui des schmidt
Et finissent a oualka dans un hole !

Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲