FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
162 connectés : 0 membres et 162 visiteurs Voir la liste     








Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Mon rêve le plus génial et traumatisant
Posté par eowyn182 le 20/08/2004 07:56:54
Voilà une histoire que j'ai vécue, alors que je séjournais au pays des rêves...

Je venais de finir le Seigneur Des Anneaux et alors que je me lamentais d'avoir fini le livre que je chérissais le + au monde, j'ai décidé de dormir un peu pour oublier...








L'aventure commença alors...

J'étais dans une cour de jardin, le sol etait fait de pierres plates et grises clairs, un puit s'élevait au milieu, 1 petite maison blanche était sur chacun de mes côtés et un petit chemin qui longeait un haut mur de pierre, que parcourait un lourd rosier, conduisait à un grand jardin fleuri, invisible de mon emplacement, mais je connaissais le lieu me semblait-il.
Je n'étais pas seule. Une femme elfe etait assise sur un cheval blanc, et un homme elfe à pied, le guidait. A côté d'eux marchait un nain.
Moi, je marchais derrière, je portais une lourde armure, et une épée pendait à mes côtés, accrocher à une ceinture qu'il me semblait être du cuir. NOus marchions en silence. Je me retournai et découvris un cavalier noir, menaçant, mais que j'appelais "Papa". Cette personne ne me répondait pas et se contentait de nous suivre lentement, sur son cheval noir. Je pris enfin conscience que cet homme ressemblait etrangement à Sauron, et je compris enfin ses sombres pensées...


Il voulait surement excécuté toute la compagnie. J'eus donc recours à une ruse. Pretextant partir en éclaireur, je courus jusqu'au grand jardin et là, me cachai dans une vieille maisonnette en bois, pourrie. Je regardais fixement par les trous de la porte bleue moisie, le chemin que devaient emprunter mes amis... Soudain... Les voici, arrivant, courrant à toutes jambes, poursuivis par Sauron, l'épée maléfique hors du fourreau, avec laquelle il trancha la tête de mon ami l'elfe... Lentement, je m'efforçais de retirer mon épée du fourreau sans faire trop de bruits de métal pour ne pas attirer l'attention de Sauron vers la maison. Je tenais la porte de la main gauche, je tremblais, la porte aussi. Des goutes de sueur perlaient à mon front. Et alors que l'épée était presque sortie, un tintement de métal se fit entendre de mon fourreau. Je serrai les dents, mais Sauron avait entendu, il se retourna vers la bicoque, je pris alors une grande décision... Maintenant ou la mort... J'ouvris en grand la porte et courus sur lui, en hurlant, l'épée levée haut dans le ciel. J'abbatis mon arme blanche sur lui, mais je ne le fis que tomber de son chevak, qui disparut alors que je lui tranchais le flan.
Sauron se redressa, il se tourna vers moi, tel Dark Vador contre Luke Skywalker, et leva son épée pour enfin l'abattre. Je la para de justesse et l'envoya au loin grâce à ma botte secrète hehe.
Sauron me désarma d'un regarde. Je n'avais plus d'épée dans les mains. J'étais complétement appeurée. Sauron regarda à ses pieds. Une fourche énorme gisait à ses pieds. Il s'en emparra et s'avança vers moi. A mes pieds se trouvait la même arme, mais je savais que si je me baissais, il me porterait un coup fatal dans le dos. Je décidai donc de reculer, recherchant desesperemment quelques choses pour me défendre.
Sauron leva ses deux bras avec la fourche, et l'abattit sur moi. Heureusement, je fus très vive, et je m'en emparrai et lui rendit son coup en plein dans le ventre. Une giclée de sang m'éclaboussa. Du bon sang noir et épais. Des nains qui passaient par là me venèrent en aide. Ils lui lançèrent des petites haches en pleine figure. Je lui portai un second coup cette fois dans les jambes, *scouiiiiiiiiiccccc*. Sauron tomba à genoux devant moi, et alors qu'il levait la tête, je visai dans le casque, et planta ma fourche dans ses deux yeux. Il tomba, sans vie, comme une feuille morte.
Mais alors que je me retournais vers mes amis qui avaient assistés au combat, il essaya de se relever mais je fus plus rapide et je lui asséna un coup de fourche dans le ventre, puis dans la tete, dans la machoire, dans les jambes et pour finir... Dans l'objet servant de reconnaissance sexuelle !!
Après une immonde giclées de sang et de chair et un peu ragoutant cri étouffé dans sa gorge remplie de sang épais, Sauron décéda, et je fus glorieuse, portée par les nains hurlant mon nom (qui était Uther dans l'histoire, alors que je suis une fille lol).
Je me reveillai d'un seul coup, étouffant un petit cri. J'étais tellement en sueur que mes draps collaient sur moi et j'avais mal aux mains et aux pied tellement je m'étais crispée durant la bataille.
Ce rêve était horrible à vivre, mais pour moi se fut du pur bonheur ! Pouvoir enfin moi aussi affronté Sauron, et lui mettre la paté m'a fait le + grand bien !

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Mon rêve le plus génial et traumatisant
Posté par lady greenleaf le 20/08/2004 07:56:54
mise à part le fait que tu n'aies pas très bien écris, ton rêve est néanmoins sympathique (hormis le fait que ta narration se barre un peu dans tous les sens). Mais...juste un truc, Sauron n'est pas sensé avoir de corps...à moins que tu l'imagine avant qu'Isildur l'écrase de justesse. Ce que tu décris serait plus à mon goût un Nâzgul...

Arf, mais c'est vrai que ça rappelle un peu Pratchett!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Mon rêve le plus génial et traumatisant
Posté par eowyn182 le 30/08/2004 14:56:29
Bah le cavalier ressemblait plus a un nazgul mais dans mon reve ct sauron lol

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N�752143