Extrait du site https://www.france-jeunes.net

Commercialisation de masse


Crétinisation, retour sur la conquête d'un mode de vie à la Jessie Dious.



Ca y est ! Nous sommes plus nombreux dans les métropoles qu'à la campagne. Chouette ! Enfin, l'homme va pouvoir conquérir ce qu'il lui manque le plus : l'espérance de vivre sans espoir et sans franchise. Pouvoir marcher sans avoir à dire bonjour à ses compatriotes, crachant sur les plus pauvres et donnant à manger aux rats volants. Voilà ce que Jésus voulait certainement. Un monde sans amour franc entre les gens. Juste un amour globaliser regroupant à la fois sa ville, ses parents et son futur. Bref, le prolétaire du XXIème siècle sera patriotique ou ne sera pas. Façon amerlock au carré.


La poubelle de la galaxie

Nous serons bientôt 9 milliards, seuil au delà duquel les scientifiques estiment que nous serons décimés par de terribles pendémies, bien plus terribles que la grippe espagnole. Elle viendra certainement de notre mode de production alimentaire. Enfin ça, aujourd'hui, ça ne nous intéresse pas trop. Nos enfants seront très certainement touchés par ce qui sera appellé l'arrivée de l'antéchrist sur Terre, qui sera alors très probablement incarné par un sportif ou un chanteur à succès prenant trop de drogues.
Pendant ce temps, des mecs qui ont les yeux dans les étoiles sont en train de trouver une ènième planète ressemblant de près à la Terre dans une galaxie lointaine en se disant que leur vie est trop courte pour pouvoir l'atteindre à la vitesse de la lumière. Et des millions de tunes sont dépensées pour des téléscopes lunaires montés par des robots maçons (calqués sur Greg, le millionnaire en neurones). Mais ça, ça ne sert à rien.
De la merde recouvre la Terre et j'y marche dedans chaque jour. Dois je me plaindre pour autant ?


Et les riches dans tout ça ?

Concrètement qu'elle est la différence entre le pollueur et le défenseur de la nature ? Il y en a un qui sait qu'il arrivera à ses fins, l'autre vit dans un rêve. Tout le monde souhaiterait pouvoir polluer comme un dingue à coup de voyage en jet privé, en habitant un appartement gigantesque où il y fait toujours chaud, avec piscine chauffée et hammam. Mais quand on n'a pas de tunes, c'est plus facile de critiquer le mode de consommation que de pouvoir l'assumer pleinement. Encore que...
Avec les micro-crédits, on peut faire semblant d'être riche tout en tombant dans la pauvreté la plus prononcée où quand on se retrouve à la rue, les banques sont capables de venir voler le carton qui sert de matelas en guise de dédommagement. Ah ! La pauvreté... Le quart monde... Tout ces richesses qui ne peuvent être touchées que par les riches et qui ne sont même pas accessible à la vue des cafards rempant sur nos pavés mals nettoyés par quelques clandestins fuyant leur mort certaine d'un pays ignoré par nous, les occidentaux.


Les entreprises sont le fleuron de notre nation

Mais oui, frères riches, vous qui pouvez vous payez une communication internet pour lire des âneries qui vous feront maugréer derrière votre écran à 200 voire 300, vous qui ne rechignez pas à la réflexion devant votre clavier; oui, frères nantis, il est possible de se sortir de la misère quand on roule en 205 ou en 106 diesel (même les AX peuvent s'en sortir) parceque des patrons loin d'être con vous embauchent pour une demi journée par des contrats bidons où les primes permettent de rattrapper le fait que la précarité vous pendent au nez, permettant parfois d'être 26 fois l'employée du mois. Oui, nous vivons tout de même dans un pays riche où il y a une répartition quelque peu biaisée mais présente, loin des camps de travaux forcés où l'on travaille juste pour payer une poignée de gros richards. Pensez quand même qu'en payant seulement les transports en commun vous financez EDF ou Total, Alstom et autre Arena, entreprises françaises profitant des pays pauvres pour leur piller leurs richesses naturelles sans aucun retour de baton. Une bien belle façon de faire tourner l'argent. Vous êtes précaire d'une multinationale qui vous fera raquer pour profiter de ses produits...


Les médias, la solution pour s'en sortir

Ca ne vous plait pas ? Non mais vous croyez quoi ? Que vous êtes plus fort que les autres ? Que vous êtes différents ? Bande de crétins, relevez un peu les yeux et arrêtez de regarder vos pompes "made in china". C'est aujourd'hui que nous devons nous y mettre. Alors allé hop ! Tous devant la télé, gavez vous d'émissions pourries, laissez vous pénétrer par des "NEXT", des "vacances de l'amour" ou encore des "plus belle la vie". Faites faire de l'audience pour pouvoir payer les retraites de fonctionnaires amorphes, de bourgeois inutiles pendant que nos gouvernement se démène avec les patrons du CAC40 pour nous rendre plus pauvre ! Vous vous rendez compte qu'en vous débattant vous ne faites que retarder votre chute ? Au risque de finir inscrit dans la liste négative de l'Etat au charmant pseudonyme d'Edvij, marqué au fer rouge comme militant de l'opposition de notre cher Etat omniprésent.





Mes conclusions ?

Ne vous débattez pas.
Laissez vous trainer dans la poussière par votre chef.
Faites de votre vie un long chemin poussiéreux sans embuche.
Soyez con ! Vous faciliterez l'accès au destin sordide de vos futurs enfants.
Extrait du site https://www.france-jeunes.net
Tous droits réservés