Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Affaire Senna

Enquête sur la mort de Senna relancée...


Ce n'est pas aujourd'hui que Senna pourra enfin se reposer en paix..

En effet, la Cour Suprême italienne vient de décider de rouvrir l'enquête sur les causes de la mort du triple champion du monde brésilien, lors du tragique week-end du Grand Prix de San Marin à Imola, en 1994, et ce malgré les acquittements prononcés en première instance, puis en appel.
La plus haute juridiction italienne estime que des irrégularités de procédures ont été commises lors du procès intenté à Patrick Head, directeur technique de l'écurie Williams, et à Adrian Newey, concepteur de la monoplace. Les deux hommes étaient poursuivis pour homicide involontaire, l'accusation se basant sur le fait que la rupture de la colonne de direction de la Williams de Senna était la cause de la fatale sortie de route de la monoplace. Lors de ses réquisitions, le procureur de Bologne avait même demandé une peine de prison d'un an ferme pour les deux prévenus.
Ce n'est qu'après trois années de procédures et plus de trente audiences que les deux hommes avaient été mis hors de cause lors de la procédure d'appel, qui confirmait la décision prise en 1997 en première instance. A l'époque, la justice italienne n'avait pu apporter la preuve formelle qu'un défaut de conception de la colonne de direction de la monoplace était la cause de la sortie de route du champion brésilien.

Il semble que cette décision ne soit pas du goût de Rinaldo Rossini, procureur italien, auteur du recours devant la Cour Suprême italieCependant, nous pouvons nous interroger sur les preuves que pourra apporter le procureur dans cette nouvelle procédure. En effet, toutes les pièces placées sous scellées après le week-end tragique du 1er mai 1994 ont été restituées à leurs propriétaires en fin d'année dernière, et la monoplace, ainsi que le casque que portait Senna, ont été détruits.







Pas de réaction au sein de l'écurie Williams pour le moment, si ce n'est de l'un des avocat de l'écurie, Me Roberto Causo. Ce dernier déclare au journal sportif italien La Gazetta dello Sport, 'Cela est important en terme de formalité, mais ça ne change rien pour nous. Nous restons sereins. Nous avons gagné les deux autres procès, et je ne vois pas pourquoi nous devrions craindre de perdre le troisième'.

Si aucune date n'est encore fixée pour ce nouveau procès, espèrons qu'il se tienne vite, pour que cette affaire soit le plus rapidement définitivement enterrée, et qu'Ayrton Senna ait enfin le repos qu'il mérite.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (3)
Re: Affaire Senna
Posté par mmc le 20/08/2004 07:49:52
tout à fait d'accord avec marilyn et maize
je ne vois pas ce que cela peut apporter de plus...ce sport est un sport dit de petit extrême...il y a des risques...ils en sont tous conscients...
Re: Affaire Senna
Posté par fanfan le 20/08/2004 07:49:52
c clair que je passe de l'état de fan de F1 a fin de fan n°1 (ouh la la, qu'est-ce que c pourri ça !)
en tout cas, Senna connaissait les risques m'est avis, et je pense pas qu'un quelconque procès le fera revivre, comme dit marilyn !
Re: Affaire Senna
Posté par marilyn le 20/08/2004 07:49:52
C'est pas ça qui va le faire revivre...
Etpuis mince, si toutes les familles des gens qui meurent sur la route portent plainte, on n'a pas fini. La haute technologie n'est pas fiable à 100%.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (3)
Publié le 02 février 2003
Modifié le 02 février 2003
Lu 2 692 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲