Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

De l'autre coté...

Dans l'histoire, je suis la méchante, je suis celle qui rend quelqu'un malheureux... Je suis celle qui dit "c'est fini"... Mais moi aussi, j'ai mal... Je souhaiterai tellement que les choses se passent autrement, j'aimerai tellement ne pas m'avoir posé de questions, mais il a fallu que je m'en pose, car avant c'était moi qui souffrais, et c'était lui qui était heureux...


Il me dit que je ne peux pas le comprendre, que je ne peux plus le comprendre...
Il me dit qu'il souffre, et je m'en excuse...
Mais c'est ainsi, j'ai dû prendre cette décision inévitable. Cela peut sûrement paraître aberrant, mais je l'ai pris pour son bien...
Voila 3 ans que nos 2 vies étaient collées... Et voilà 2 mois que nous sommes séparés...
Je souhaite écrire cet article, pour montrer aux gens de mon coté, ainsi qu'à ceux qui souffrent... Que cette solution, on n'en est pas fier...
J'aimerai qu'une bonne fois pour toute, ils nous comprennent.
Car on a beau leur expliquer encore et encore, pourquoi le cœur a ses raisons que la raison ne comprend pas, et pourquoi il nous a fallu partir...

Je suis partie parce qu'il le fallait, je me devais de le lui dire, c'était trop important, il fallait lui annoncer que mes sentiments étaient partis, il m'était impossible de jouer la comédie. Je n'aime pas les faux-semblants, et c'est pour ça, que je lui ai annoncé la mauvaise nouvelle.
"C'est fini"
Si seulement, il y avait eu une autre voie pour solutionner le problème, je l'aurai emprunté. Mais j'ai mis 6 mois pour accepter l'inacceptable... J'ai mis 6 mois pour enfin m'avouer qu'il n'y avait plus d'espoir... Alors qu'il ne me dit pas que je n'ai rien tenté ou que je ne tente plus rien aujourd'hui... Car j'ai déjà tout tenté, j'ai déjà tout donné... Je n'ai rien fais de mal, j'ai juste voulu y croire jusqu'au bout, mais je souffrais, il ne l'a pas compris, il ne m'a pas aidé, pourtant j'ai tiré des centaines d'alarmes, je sais qu'il les a entendus, mais il n'a pas voulu accepter l'idée.
Pendant 6 mois ma raison et mon cœur se sont battus, l'un me disait de partir, l'autre me disait, il y a encore une chance. Dans mon corps, il y a eu une lutte sans merci, une lutte qui m'a achevé.

Jusqu'au jour, où j'ai décidé que je ne devais plus avoir mal, que je devais avancer, certes ma continuité allait se faire sans lui, mais il le fallait, sinon, j'en serai morte.
Oui, morte, nous vous avons précédé, vous qui croyez mourir en ce moment, vous nous avez laissé mourir, vous nous avez fait endurer nos plus grosses souffrances... Celle de mentir à quelqu'un de cher, celle de se mentir à soi-même.
Vous allez dire, mais pourquoi mentir, parce que l'on vous aimait, parce que l'on préférait souffrir plutôt que de vous voir souffrir.
Ca peut paraître insensé, parce que dans le fond on vous aimera toute notre vie, vous serez dans notre cœur pour toujours, parce que vous nous avez donné l'envie de croire, de vouloir mieux. Alors que vous, plus tard, vous nous oublierez, parce que l'on est ceux qui vous ont fait mal.
Et si vous croyez qu'après ça, on revit... Détrompez vous... C'est sûr à partir de maintenant, on est les mieux lotis, mais la vie n'est pas joyeuse pour autant. Car on a dans la tête, toujours l'idée que l'on vous fait mal...
Alors nous acceptons vos derniers souhaits, tout en sachant que vous aurez mal à nouveau, vous nous demandez de rester amis, alors nous le restons, pour nous, pour vous, c'est dur. Nous, nous souhaitons une amitié normale, vous, vous voulez toujours plus. Vous n'admettez pas que c'est fini. Alors on se comprend encore moins, on s'engueule encore plus, on se détruit encore...
Vous souhaitez que nous nous revoyions, nous acceptons, parce qu'on fait assez mal comme ça, même si on vous prévient que ça risque de ne pas être plaisant, parce que vous allez nous regarder, vouloir nous toucher comme auparavant, mais cela sera impossible, et vous souffrirez à nouveau...

Nous vous laissons faire l'après rupture, vous jurez que c'est pour votre bien, que vous souhaitez rester en contact, et l'on essaie d'y croire avec vous...
Mais au bout d'un moment, on accepte, et on vous annonce la triste vérité, parce que nous avons le recul pour se rendre compte que pour l'instant ce n'est pas possible, car vous ne pouvez pas avancer, vous restez attacher à vos souvenirs, à nous.

Encore une fois, nous vous faisons mal, nous nous faisons mal. Alors cette fois ci, on prend les reines, vous nous avez tant appris, vous êtes tellement important pour nous, 3ans ce n'est pas rien, Aimer c'est pas rien...
Mais pour l'instant, il n'y a pas d'autre choix, alors on vous laisse, on s'efface mutuellement de la vie de l'autre... On se dit au revoir... à jamais, à bientôt, le futur nous le dira...

En attendant, on refait mal...


A toi...

Grégory, Je te dédie ce mot, même si je sais que tu ne le liras jamais. Tu n'aimes pas les gens qui racontent leurs pensées, en tout cas sache, que tu seras en moi à vie. Et que je m'excuse de t'avoir fait mal. Mais qu'un jour, tu te rendras compte que c'était pour ton bien.
J'aimerai toujours nos souvenirs, et toi avec, mais le passé est le passé.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (18)
Re: De l'autre coté...
Posté par mc gregor le 11/07/2005 17:44:05
sabqha -----> Il y' a probablement un phénomène d'accoutumance...Au bout d'un certain temps même si l'on aime plus on n'arrive plus à quitter l'autre car l'habitude nous à gagné!!!
On croit l'aimer mais en fait on a peur de se retrouver tout seul...Ton message datant du mois de mai, je suppose que ta relation a déjà dû évoluer...Courage!!!
Re: De l'autre coté...
Posté par sabgha le 20/05/2005 19:22:14
je viens de lire ton article , ca me trouble ...je vis aujourd'hui la mm choz , mais le pire c ke notre hisoire est allée bcp trop loin...on arompu pendant un an plusieurs fois ..je c k'il mm pour de vrai..alors je l'ai tjr laissé éspérer..kan je rompais avec mes ex , je le prenais pour la roue de secour ...c dur de se l'avouer mais c vraiment le mot..j'ai rompu avec mon ex il y a plu de 4 mois ..et je ss comme dabitud ruée sur lui , pour remplacer l'autre.mais cette fois ca a a duré longtemps..je suis parite ds son jeu et mm si j'ai une peur horrible de m'engager avec lui, j'ai accepté sa bague de fillancailles , et ns parlons du prénom de no futur enfants!! tu vois, c allé tro loin pour moi ki sais plus ou j'en suis ; des fois , je me dis ke c l'homme de ma vie et je crois vraiment ke j'ai de vrai sentiments pour lui, et comme aujourd'hui , tt revient à la surface..je me rend compte ke bp de choses ne me plaisent pas en lui.. JE SUIS PERDUE !!je sais plus si c de l'amour ke je ressens pour lui ou simplement de la tendresse...STP, pourrais tu m'éclairer toi ki a vécu cette situation???...
Re: De l'autre coté...
Posté par rexrey le 21/04/2005 00:13:54
Arrête de culpabiliser !!! T'as fait le bon choix, il aurait encore plus souffert si tu l'avais quitté plus tard, et puis c'est pas de l'égoïsme ce que t'as fait, tu souffrais à en crever (et lui ne le voyait même pas) donc ne te sent en rien coupable, tu as agi avec courage, sagesse, bonté (et tout ce que tu veux d'autre), bref, j'admire ce que tu as fait, tu es un exemple pour beaucoup.

Félicitations
Re: De l'autre coté...
Posté par petite_clem le 20/04/2005 14:50:35
même situation, même douleurs... tout le monde a vécu, vit, ou vivra ça au moins une fois dans sa vie. en lisant ton article, je me suis demandée si ce n'était pas moi qui l'avait écrit!!? surtout pour "le coeur a ses raisons que la raison ne connait pas"... et c'est toujours au méchant de dire ça, et le gentil, il ne comprend évidemment pas! que l'amour c'est dur! mais dans ces cas là, comme d'autres l'ont déjà dit, l'essentiel est de penser à soi... plus facile à dire qu'à faire, j'en conviens...
Re: De l'autre coté...
Posté par petiteplume le 17/04/2005 21:51:34
pardon pour les fautes ,manque de relecture
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (18)
L'auteur : Alexandra Lrbt
31 ans, Villeproux (France).
Publié le 07 avril 2005
Modifié le 20 mars 2005
Lu 2 302 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲