FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Iron Maiden : Dance Of Death

Voici la chronique du dernier Iron Maiden sorti le 8 septembre 2003.


Iron Maiden confirme en 2003 son essouflement au niveau des albums studio. Après Brave New World, les Anglais signent un nouvel opus qui ne fait pas honneur à leur passé riche en classiques. Dance Of Death n'est pas un mauvais album mais il est terriblement quelconque des titres épiques réchauffés aux chansons rock plus directs. La prise de risque est minime; heureusement la qualité purement technique est toujours au rendez-vous ce qui permet d'accoucher d'un album agréable à écouter mais qui ne remplacera pas n'importe lequel des albums sortis par le groupe entre 1980 et 1988.

Je définirai Dance Of Death comme un mélange entre Virtual XI et Brave New World (les deux derniers albums studio). On trouve des morceaux progressifs mais aussi d'autres plus directs. Parmi ces derniers, Wildest Dreams se vautre assez lamentablement. Déjà The Wicker Man n'était pas fantastique pour ouvrir Brave New World, mais alors avec Wildest Dreams on tombe très bas en terme de qualité car en plus de n'être qu'une copie fade de ce morceaux il ne possède pas d'arrangements convaincants. Seul point positif: la production qui se révèle excellente et cela se confirmera sur l'ensemble de l'album. Gates Of Tomorrow est pour sa part un morceau mi prog' mi heavy avec une intro made in Lord Of The Flies. Rien de neuf sous le soleil, si ce n'est que ce titre est également sans âme et sans grad intérêt.

C'est un peu ce que l'on peut dire de tous ces morceaux pêchus; aucun ne sort du lot et surtout aucun n'égale la moitié de l'impact que pouvaient avoir les classiques du répertoire d'Iron Maiden. Un des seuls moments agréables est le refrain de Montségur tout droit sorti de Piece Of Mind où Bruce Dickinson nous montre qu'il est clairement un chanteur aux capacités techniques phénoménales. Sinon Rainmaker a le mérite de proposer enfin un bon riff et des lignes vocales qui sortent quelque peu des sentiers battus. Le refrain est vraiment excellent et la rythmique extrêmement solide. Rainmaker devrait faire un succulent titre live car il dégage déjà une énergie impressionante sur disque.

A en croire ce début de chronique, Dance Of Death serait vraiment un raté à l'image de No Prayer For The Dying. C'est sans compter sur ce qui a fait la force du Maiden post Fear Of The Dark: les morceaux progressifs. Et là comment rester insensible à Paschendale? L'intro subtile toute droit sortie de la sombre période de The X Factor laisse rapidement place à des couplets hargneux où Bruce Dickinson se régale et nous en met plein les mirettes. Le refrain majestueux vient poser la dernière brique à un monument. Les soli de guitare si faibles sur le reste du disque sont ici divins! Par ailleurs, Paschendale possède de nombreuses relances toutes plus intéressantes les unes que les autres qui laissent un part importante à l'orchestration. On retrouve cela sur Journeyman également, une ballade sympathique et inspirée (rare pour Iron Maiden) au refrain dévastateur rappelant la carrière solo du chanteur mais qui ne mène finalement nulle part. Journeyman manque de travail; dommage on est passé à côté de quelquechose d'énorme.

Age Of Innocence et Dance Of Death sont de bons titres mais trop proches de ce que le groupe a déjà écrit. No More Lies n'est pas un sommet d'originalité non plus mais il faut bien reconnaître que l'intro de ce titre est brillamment portée par un chant qui n'a rien à envier aux passages les plus atmosphériques de la période Blaze Bayley. Par le suite le titre s'accélère et démontre une nouvelle fois que le groupe est bien dépositaire d'un style unique, incroyable mélange de mélodie et de hargne. C'est pourquoi il ne faut pas être trop dur avec Dance Of Death, certes il n'est pas très original, seuls deux titres (Paschendale et Journeyman) le sont, mais après entendre à longueur d'année des copies du combo Anglais il est bon de se délecter de nouvelles compositions diablement plus efficaces.



Si cette chronique vous a plu, rendez vous sans plus attendre sur mon site qui comporte des centaines de chroniques de disques metal, rock et électro! Merci!
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (4)
Re: Iron Maiden : Dance Of Death
Posté par perfectblue le 20/08/2004 07:54:21
alors la je vais étre contraint de protester, vous dites qu'un album comme "the number of the beast" est génial mais que "brave new world" ne l'est pas, je suis d'accord sur le début, the number of the beast est énorme, et des chanson comm "children of the damned", "run to the hills" ,"the number of the beast" et "hallowed be thy name"(la meilleure de maiden pour moi) sont mythiques mais "gangland" et "total éclipse" ne sont pas géniales, et en ce qui concerne "Brave new world" il posséde aussi des chansons magnifiques comme "the dreams of mirror" et "nomad"par exemple et je le trouve aussi bon que "the number of the beast" il est seulement un peu long...
sinon "can i play with madness", "fear of the dark"...ily a des chansons géniales sur tous les albums donc si le dernier ressemble trop aux autre et n'est pas original ca n'est pas pour me déranger!
Re: Iron Maiden : Dance Of Death
Posté par flying mandarine le 20/08/2004 07:54:21
T'oublies peut-être Piece of Mind côté classique :)
Et puis faut pas déconner, c'est sûr que Powerslave c'est un album de folie, mais c'est pas pour autant que les derniers albums sont Mauvais, ils sont juste inférieurs (je parle de la période No Prayer jusqu'à Virtual XI), et puis on en tire quand même des titres phares qui font partis des meilleurs Maiden (Fear of the Dark, Afraid to Shoot Strangers, The Clansman, et quelques autres je suppose). J'ai l'impression que ceux qui critiquent en mal Dance of Death l'ont écouté superficiellement... Cet album est pourtant d'une richesse extraordinaire... Enfin, je vais pas répéter ce que j'ai dit dans mon article qui sera bientôt publié dans suffit d'attendre, d'attendre, d'attendre =)
Re: Iron Maiden : Dance Of Death
Posté par laurent1977 le 20/08/2004 07:54:21
Perso, j'ai bien aime cette critique... Peut etre parce que je suis d'accord avec l'avis donne par l'auteur. Pour moi, le declin de Maiden s'est fait sentir dès The X Factor (bon, forcement me direz vous, Blaze Bailey ne risquait pas de nous fournir des titres a la hauteur de Bruce...). Mais j'avais finalement bien reussi a m'accrocher a l'album. Ensuite, que ce soit Virtual XI et Brave New World, ces deux albums m'ont laisse de marbre... Et je trouve que DoD reste dans la lignee. Je savais que j'aurai du ecouter avant d'acheter... Il faut se faire une raison, la periode Powerslave, Somewhere in Time, The Number Of the Beast et 7th Son (les 4 "classiques") est bien terminee... Il est temps pour moi comme je pense beaucoup d'autre de passer a autre chose...
Re: Iron Maiden : Dance Of Death
Posté par flying mandarine le 20/08/2004 07:54:21
Bof ta critique... Tu répètes tout le long que DoD n'est pas original mais je vois pas en quoi il est banal, enfin bref, j'ai aussi écrit un article sur le nouveau Maiden mais évidemment, moi il sera disponible que début octobre pfff. Bref, sinon, la pub style "rendez-vous sur mon site", je trouve pas ça super étant donné que j'ai écrit mon article en deux ou trois heures spécialement pour France-Jeunes... Seul point positif : t'as pas l'air trop mauvais sur la culture Maidenesque...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (4)
Publié le 22 septembre 2003
Modifié le 22 septembre 2003
Lu 1 285 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143