Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Jumeaux, qui êtes vous ?

Pour vous, qui sont les jumeaux ? Beaucoup les considèrent comme des êtres à part, mais ils ont tort...


Les jumeaux représentent environ 1% de la population (dont je fais partie) alors je crois que cela vaut la peine de s'intéresser à cette minorité si différente et pourtant si semblable aux autres gens.


A bas les préjugés !

Les "non jumeaux" se posent souvent nombre de questions à propos des jumeaux, qu'ils connaissent mal, c'est pourquoi ils sont la plupart du temps empreints de clichés auxquels il faut mettre un terme.

Le premier de ces clichés est de croire que les jumeaux sont de vrais clones impossibles à différencier l'un de l'autre, ce qui est totalement faux. A mon avis, ce phénomène d'assimilation d'un jumeau à l'autre est caractéristique de notre société. Les gens sont habitués à ne s'attacher qu'aux apparences et à éviter la difficulté. Alors, la facilité est de ne remarquer que ce qui est visible au premier coup d'oeil : des détails vestimentaires, des coupes de cheveux... En tous cas, pas les caractéristiques qui font que chaque personne est unique et ne ressemble à aucune autre. Quand une personne croise un couple de jumeaux, elle demande d'abord en souriant, comme si ce n'était qu'une simple devinette, qui est qui. De sa part, les trois quarts du temps, il n'y a aucune trace d'effort pour essayer de trouver la réponse. Elle ne cherche pas à savoir qui se cache derrière ces physiques relativement similaires. Alors, que faire pour reconnaître des jumeaux ? La solution, si solution il y a, est tout simplement d'apprendre à connaître les gens, de regarder un peu plus loin que le bout de son nez. Les jumeaux ont toujours des personnalités différentes ; outre ce fait, un physique ne peut pas être identique en tous points à au autre. Le timbre de la voix, la forme des yeux, le sourire... sont autant de traits qui font toute la différence. Un autre détail : s'il est indispensable de se fixer des points de repères physiques pour différencier des jumeaux, cela l'est beaucoup moins de le préciser aux dits jumeaux ! C'en est même vexant de n'être que des sujets d'analyse, des bêtes curieuses aux yeux de tous.


Un autre est de penser que les jumeaux sont inséparable l'un de l'autre. Il est vrai qu'ils sont un couple, mais pas aussi fusionnel qu'on est tenté de le croire. Cette image d'entité unie envers et contre tous est pour beaucoup colportée par les médias. Ils nous montrent une minorité dans la minorité, une infime partie des jumeaux qui ne peut penser qu'à travers le "nous" collectif. Ces jumeaux marginaux vivent ensemble, se sentent mal dès qu'ils sont éloignés l'un de l'autre... Image réelle ou folklore ? Je penche pour la deuxième explication. Cette idée de folklore prend naissance dans l'inconscient collectif. Nous sommes tous tentés de croire qu'il existe sur terre notre âme soeur, notre double, notre moitié. Peu importe le nom qu'on lui donne, la recherche de cet alter ego est le but avoué ou nom de nos vies. De ce fait, peut-être est-il rassurant pour la majorité de croire à travers l'exemple de cette minorité gémellaire que l'autre est là, qu'il comprend tout, qu'il peut tout partager et vous aimer de façon inconditionnelle.
Mais les rapports entre jumeaux ne sont pas aussi fusionnels que ces quelques exceptions (dont personnellement je doute de la crédibilité) le laissent penser. La vérité est que les jumeaux essaient la plupart du temps de se démarquer. Là encore, la société a une large part de responsabilité. Pour "rentrer dans le moule", il faut être comme tout le monde, en un mot normal. Et il se trouve que la gémellité n'est pas normale. C'est une exception, une particularité de la nature. La relation entre les jumeaux n'est donc pas normale, elle est unique. Sans parler d'absurdités telles qu'un soi-disant pouvoir télépathique, la faculté de ressentir les émotions de l'autre, etc..., il est vrai que les jumeaux ont tendance à développer une plus forte complicité avec l'autre, à fortiori les disputes comme les moments de bonne entente prennent des proportions plus importantes qu'entre des frères et soeurs "normaux". Mais cette complicité n'est pas toujours voulue, elle est fortement encouragée par l'extérieur, notamment par les parents. Le partage est obligatoire des la prime enfance : c'est la partage des parents, puis des jouets, des camarades étant donné qu'ils sont dans la même classe... Il est logique que l'un devienne indispensable pour l'autre. Mais dès l'adolescence, ce partage pèse de plus en plus et il devient insupportable de n'être aux yeux des gens qu'une demi personne. C'est pourquoi les jumeaux cherchent à affirmer leur personnalité par leur look, leurs opinions, leurs goûts, leurs amis... Mais là encore, les médias se chargent de caricaturer cette réalité, en transformant cette différenciation en rebellion sans queue ni tête. Si un jumeau est d'accord avec son frère, on dit qu'il n'a pas sa personnalité propre. S'il s'oppose à son frère, on dit qu'il a l'esprit de contestation. J'vous jure...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (8)
Documentaire
Posté par jenny0509 le 23/05/2008 12:14:55
Bonjour,

Je travaille dans une société de production. Je recherche actuellement 3 groupes de jumeaux/jumelles, âgés entre 13 et 16 ans, en surpoids et résidant dans le Rhône (Lyon de préférence).
Cette recherche s'inscrit dans le cadre d'un documentaire intitulé du baiser au bébé 2.
Si vous remplissez ces critères et acceptez d'être filmés juste pour une séquence, merci de me le faire savoir.

Jennifer.
Re: Jumeaux, qui êtes vous ?
Posté par nebetbastet le 20/08/2004 07:50:30
J'ai une vraie soeur jumelle et c clair que les trucs de télépathie, c faux !! En fait, c comme une soeur normale.
Re: Jumeaux, qui êtes vous ?
Posté par emilie_ le 20/08/2004 07:50:30
oula, en fait je suis désolée mais je vais être obligée de casser encore un stéréotype, enfin ce n'en est pas vraiment un mais bon... moi aussi j'ai un frère jumeau, et honêtement on dirait qu'il a 2-3 ans de plus que moi et quand on dit qu'on est frère et souer les gens ne nous croit même pas alors quand on dit qu'on est jumeaux c'est limite s'il ne faut pas sortir la carte d'identité...
quant à la relation fusionnelle, en effet il n'y a pas ça entre nous, enfin ce n'est pas réciproque, moi j'aurais aimé mais lui il refuse tout point commun, ça en devient automatique, ahh la vie de jumeaux, pas toujours facile...
Re: Jumeaux, qui êtes vous ?
Posté par lysou38 le 20/08/2004 07:50:30
alala, les stéréotypes de la société........
Re: Jumeaux, qui êtes vous ?
Posté par rs001_girl le 20/08/2004 07:50:30
slt
moi je trouve ke c un super article
et bvo
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (8)
Publié le 28 mai 2003
Modifié le 28 mai 2003
Lu 2 270 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲