Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

L'adieu aux armes

C'est calme, pour une fois. C'est peut être parce qu'on s'en va. Mais un peu de jungle, ce serait cool. Enfin, on ne peut pas tout avoir. Le silence, c'est bon.


C'est bon le silence.
Une détonation dans le lointain. Putain de canon. C'est même plus les nôtres. On a plus le droit de tirer depuis que le président Nixon a lancé le mot "vietnamisation". Un mot qui n'existe même pas, à ce qu'il parait. Sale con.
En gros, on devrait passer nos flingues aux citrons pour que ce soient eux qui tirent sur les rouges à notre place, mais moi, je passe pas mon flingue, il m'a trop sauvé la vie, je l'aime trop, et il m'aime trop aussi.
Merde, j'ai fini ma clope. J'en ai plus. Je demande à la jungle si elle en a une. Elle me répond que non, que j'en ai une dans ma poche. Je regarde. Je l'avais pas vue, mais par contre j'ai pas de feu. J'en demande au soleil, il en a toujours. Il en a. Il m'allume ma clope, il est sympa le soleil.

L'hélicoptère fait tourner ses pales. Cà fait un bruit d'enfer. Salaud l'hélicoptère. On est censé être rapatrié. On nous avait promis qu'un beau jour, comme celui-là, on devait finir par rentrer chez nous, trouver un job, mais la plupart d'entre nous n'a pas fini ses études, et à ce qu'il paraît, c'est la merde en ce moment à la maison. Plus de job, trop de monde,... En plus de ça, on n'aura plus personne sur qui tirer. Je les aimais bien, moi, les chinetoques et les viets, même s'ils nous tiraient dessus, mais on leur tirait dessus aussi, c'était qu'un jeu, c'est tout...
L'hélicoptère gueule plus fort. Cà doit vouloir dire qu'il va tarder à s'envoler. On devrait y aller, mais on reste tous là à fumer notre merde sans rien dire. On pense à la maison.
Pour la première fois en des années, -des siècles, qui sait ? - on pense qu'on aimait trop la guerre, et maintenant, on devrait prononcer l'adieu aux armes, mais on veut pas, on ne peut pas.
Un cri. Ou plutôt un chant. On l'aime ce chant, il chante bien. C'est un AK-47, ça veut dire que c'est le moment où on tire. La jungle toute entière crie, elle nous appelle, elle veut jouer. Dans les grands moments, les grands dragons venaient et crachaient le feu qui sent l'essence sur la jungle, mais ils ont trouvé mieux depuis quelque temps, "l'agent orange" qu'ils appellent çà. Une espèce de gaz à la con qui fait tomber les feuilles et les bridés, mais c'est moins marrant et çà pue.

La jungle crie bien et fort, on y va. Ils nous ont laissé les flingues, on tire. C'était bon, on tirait, et on se posait pas de question à propos d'après, tout ce qu'on savait, c'est qu'on tirait et que des citrons tombaient de l'autre côté du canon, mais maintenant, c'est différent, on sait que c'est la dernière fois qu'on tire.
C'est peut être çà, l'adieu aux armes.
J'ai très mal à la jambe, d'un coup. Je tombe. Mais la terre est sympa, elle amortit ma chute. Merci, la terre. Mon frère aussi tombe. Puis un autre. Tous mes frères tombent. L'hélicoptère va partir. La jungle crie plus fort. Un peu partout, elle accouche, des dizaines de jaunes. L'un d'entre eux vient jusqu'à moi. J'ai envie de rire. J'en ai tué des dizaines, et j'en avais jamais vu un d'aussi près. Je veux rire, mais je n'y arrive pas, il me braque son canon dans la gueule. Sale con. Mais c'est pas grave, je l'aime bien quand même. Jusque là, on a toujours gagné le jeu, maintenant, c'est lui qui gagne. Bravo, mec. Le soleil me réchauffe. Je suis bien.
J'entends un cri. Mon frère est mort. Puis plusieurs de mes frères meurent. Puis rien.
Le silence.

Je regarde l'hélicoptère partir là d'où viennent les oiseaux, les avions et les hélicoptères. Puis le soleil me lance de la lumière. Beaucoup. Puis plus rien.
L'adieu aux armes se fait dans la lumière.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (31)
Re: L'adieu aux armes
Posté par lhucy7 le 20/08/2004 07:56:19
J'ai beaucoup aimé ce texte, en effet, il a un style très prononcé, et contient un caractère étonnant. Je ne fais pas attention aux insultes dites par certains internautes. Mon opinion prend forme lors de la lecture DU RECIT et non des commentaires. J'aimerai beaucoup lire tes futurs articles.
Re: L'adieu aux armes
Posté par bob razowsly le 20/08/2004 07:56:19
comm au dernier comm:
putain, même Horius fait plus constructif!
Re: L'adieu aux armes
Posté par jeandelemichel le 20/08/2004 07:56:19
Ce texte est nul.
Re: L'adieu aux armes
Posté par jeandelemichel le 20/08/2004 07:56:19
desiree_de_somnambulie je suis choqué par les connerries que tu profères! Tu ne définis toujours pas ce que je t'ai demandé c'est à dire la vision qu'à l'auteur, selon toi, de la guerre. Ensuite ce n'est pas parce que tu es soit disant étudiante en lettre (cela ne se voit pas en raison de tes nombreuses fautes d'orthographe) que tu es autorisée à dire des connerries! Ainsi tu veux prendre pour tes statistiques 10 personnes "au hazard dans la rue"... C'est stupide 10 personnes n'est pas un échelon suffisamment représentatif de la population française! Tu n'as vraiment rien à dire et bien je te rassure: cela se voit! Ensuite mes critiques sur le texte et non sur l'auteur comme tu le désirais je les ai déjà formulées, je suis las de me répéter.

Bob razowsky toi tu es le summum de la connerrie! C'est effarrant! Incapable de répondre aux critiques tu te mets à refuser le débat au nom de "l'humanité"... Déjà je ne vois pas en quoi on représente le degré zéro de l'humanité et ensuite tu es choqué par cela alors que tu as "toujours respecter et cru en l'humanité". Si cela te choque c'est que tu n'es vraiment qu'un sale inculte, il a existé des choses plus graves que quelques commentaires que tu juges désobligeant pour ton égo (la guerre dont tu parles, le nazisme...) après avoir bafoué la mémoire de ceux qui ont fait la guerre dont tu parles tu bafoues celle de toutes les victimes de la barbarie. Tu me répugnes tu n'es qu'un salaud, je garde habituellement mon calme, batard, mais là s'en est trop, comment rester de marbre face à tant de connerries! Après nous avoir pondu ton texte de merde sans queue ni tête, tu nous craches tes commentaires tous plus cons les uns que les autres, je suis triste que des connards comme toi puissent désirer donner des leçons et que leurs messages reçoivent un écho favorable! C'est des enfoirés de merde comme toi ou desiree qui pourraient m'empécher de croire à l'humanité qui t'es soit disant si chère, batard, mais je me dis qu'il existe surement plus de gens biens que de batards de votre espèce! Vous formez un beau tas de connards et je suis sûr que + vous grandirez +, batards, cela va s'empirer (même si cela va être dur vu le niveau de connerrie que vous atteignez) vous êtes des belles saloperies, vous me dégoutez! Vous formez un sale tas de batards! Vous me répugnez!

P.S: .Je te le redis desiree tu es une conne, ce n'est pas par méchanceté mais simplement parce que c'est la vérité.

.Répondez ce que vous voulez car je ne reviendrai plus sur cet article, des connards comme vous(desiree et bob) m'insupportent, vous me donnez envie de gerber, n'hésitez pas à parler dans mon dos, je sens que c'est votre style. Bande d'enfoirés!
Re: L'adieu aux armes
Posté par le 20/08/2004 07:56:19
Autre précision: j'aime bien ce texte. Point final!
Que vous ne soyez pas d'accord avec moi n'est pas une raison pour m'insulter.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (31)
Publié le 28 mai 2004
Modifié le 28 mai 2004
Lu 699 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲