FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







La schizophrénie...

Dédoublement de personnalitée, rendant une vie abstraite, ne plus savoir ce qu'il se passe, l'impréssion d'être dépassé, les écrits d'un schizophrène...


Voici le texte que j'ai écris suite à de longue années d'inconscience et d'incompréhension... J'ai été chez une psychanaliste jounguene, je me suis rendus compte à ce moment la que j'étais schizophrène...


Je ne sais plus ce qu'il se passe en moi, coincé entre deux mondes, celui de la réalité et celui que je me suis forgé afin d'affronter cette réalité...

J'aimerais tant que celui-ci devienne réalité, mais je sais que ce ne sera jamais le cas.
Je sais parfaitement bien que je dois m'adapter à la réalité, aussi dur ce soit, mais je m'en éloigne, une sorte de drogue que je génère intérieurement et seul...
Je me perds, dans un dédale d'irréel.
Ce que je vois et j'entends chaque jour est trop dur à accepter pour moi et j'essaye donc de voir autre chose, de voir tout d'une autre manière mais se rapprochant le plus possible de la réalité...
Je ne suis sincère avec personne moi inclus, personne ne me connais encore une fois moi non plus... Je me demande toujours si je suis quelqu'un de bon ou mauvais, de quel coté suis-je, n'y a t'il rien de plus horrible que de vivre dans le doute total... Avoir un doute total sur sa propre identité... Sans parler des autres personnes...

Un manque total de confiance en soit, m'empêche d'avancer dans le droit chemin, toujours attendre qu'un autre entreprenne pas seulement les autres personne, mais les autres moi. Je n'ai pas la force d'être mon moi original, celui ci est lâche, peureux, frêle, tandis que l'autre est fort courageux... D'un coté je ne connais rien et suis l'homme le plus innocent au monde, de l'autre j'ai tout vécu plus rien ne m'impressionne, personne ne me fais peur...
Une partie de moi ne prend que le bien et l'autre que le mal...

De l'extérieur les gens pensent, voilà quelqu'un d'équilibré, voilà quelqu'un de courageux... Et oui, on ne peut pas savoir qu'en moi se cache une peur énorme.
Ma réelle nature invisible aux yeux du monde, fait de mon personnage une illusion parfaite ! Pourtant je vis beaucoup plus sous cette forme la... Un réel combat a lieu en moi, entre ma force, mon courage et ma faiblesse et ma lâcheté... Un coeur d'ange est derrière chacun de mes personnage.
Je me reconstitue, moi entre mes deux personnages, tiraillé entre ceux-ci, plus capable de m'en débarrasser ni de les assumer chacun, j'essaye de les unir afin de créer un juste milieu.

Voici le combat qui se livre tout les jours dans la tête d'un schizophrène... Se sentant faux, trompeur, menteur... chaque jour est un supplice...comment voulez vous partagez quelque chose avec les autres, en ne pouvant même pas se gérer soi même.

J'écris ce texte suite a une thérapie, ma schizophrénie ayant été enclenchée lors de mes 14ans suite a un grand choc et traumatisme, j'ai vécu jusqu'a aujourd'hui dans un monde peu réel. Je ne me rendais pas compte du fait que j'étais schizophrène, mais mon monde était irréel... J'ai enfin compris comment cela se faisait que j'oubliais totalement qui se passait parfois 1jour plus tôt, j'ai enfin compris pourquoi il manquait des chapitre dans le livre de ma vie, tellement de choses inexplicable qui s'expliquent par le simple mot : schizophrène. Maintenant, je vois le jour, je comprends mieux pourquoi parfois j'entendais une voix sortir de ma bouche qui ne disait pas ce que moi je pensais, pourquoi tout ce que je faisais ne se faisait pas par ma main... incapable de comprendre d'ou venait cette voix, d'ou me venais ce second cerveau, capable lui aussi de faire bouger mon corps... Deux âmes au sein d'un même corps et un corps au service de ces deux âmes, l'une et l'autre se disputant pour pouvoir conduire ce corps...

Aujourd'hui j'ai l'impression que cela ne ressemble plus qu'a deux parties de moi même si mes actions peuvent être très variable, selon la partie qui domine mon cerveau, je me sens m'éloigner de l'état dans lequel j'ai vécu sans comprendre son incohérence.



Voila, j'ai repris un texte que j'avais écris après avoir beaucoup réfléchis, je l'ai tapé et corrigé, je vous le transmet...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (7)
Re: la schizophrénie...
Posté par mimiuragi le 30/08/2004 16:38:49
Moi je sais pas si je suis schizo léger ou maniaco dépréssive.
Jai des hallucinations auditives: j'entend des moustiques mais je crois parceque jai peur d'etre piquée (au autre insecte volant et piquant)
Il m'arrive d'avoir un avis sur un truc précis, d'aimer faire certaine chose, et d'un coup, toute ma pensée change pour se muer en une haine de cette chose que je faisait ou de la peur de le faire irraisonnée.
Il m'arrive fréquemment que quand on m'explique un truc (hor de l'université ) on peut me le répéter pas mal de fois, je ne le comprend pas ou j'oublie, et je panique quand je ne comprend pas, et je fait des crises violentes où j'ai envie de tout casser car je ne comprend qu'on ne comprend pas ce que je dit (oui je sais c comme un engrenage).
Puis je redeviens normale, comme si rien ne s'était passer, j'en plus à personne, et même ça m'arrive d'oublier pourquoi j'ai crier.
Je n'ai pas cette attitude avec tout le monde.
Ca m'arrive quand je suis avec mon copain (on habite ensemble depuis 2 ans et demi tout le temps sauf les week end et les vacances)
Et mon petit frère de 14 ans (à qui je tient énormément pourtant, que je voit pendant les vacances).
Donc je sais pas si c un début de schizophrénie ou de dépréssion, mais j'ai l'impression que c'est progressif.

Modifié le 30/08/2004 16:39:32
Re: La schizophrénie...
Posté par light le 20/08/2004 07:50:18
Xxiao, merci j'avais oublié de le préciser, oui la schizo, c'est pas forcément un dédoublement, pour ma part il y'a eu une sorte de dédoublement leger, mais c'est surtout un monde différent de celui de la réalité, c'est pour ca que je parle de la creation de deux mondes différents....

C'est ce qui engendre une forme de dédoublement de personnalité.... mais ce n'est pas du tout une science exacte, c'est uniquement du cas par cas.... dans mon cas il y'avait un léger dédoublement....
Re: La schizophrénie...
Posté par nothing.important le 20/08/2004 07:50:18
je sais pas... en fait je crois... ke si ej suis vraiment malade... je ne veux pas en sortir... pk ?
je ne veux pas me sentir mieux ? je sais pas... g limpression ke le bonheur n'est ke superficiel... ke la peine est vraie... je ne veux pas guérir...

c grave ?
jvé a la bibliothèque...
Re: La schizophrénie...
Posté par light le 20/08/2004 07:50:18
Oui, il faut savoir que tt le monde a un minimum de schizophrénie... je me suis bc renseigné a ce niveau la.... c'est quelques chose que tt le monde a, mais disons qu'un schizophrène c'est qqn qui a ateint un stade très évolué de cette banalitée...

Nothing important je te conseille d'aller voir un psychologue et de lire quelques ouvrages a propos de la schizophrénie afin de voir si cela te correspond... un psychiatre pourquoi pas, mais je te déconseille les freudiens, hors la plupart le sont....je te conseille les joungins allant jusqu'au bout de la chose et pouvant t'aider..... sinon oui on peu s'en soigner j'en ai été soigné ce qui prouve que c'est possible, mais c'est un lourd travail.... c'est difficile, il faut combatre contre soit meme... il y'a vraiment un dur boulot, mais au fur et a mesure tu te sentiras mieux si tu entames un travail.....
Re: La schizophrénie...
Posté par nothing.important le 20/08/2004 07:50:18
est ce ça être schizophrène ? alors ej el suis a fond...
c incroyable... c com si ej me lisais dans ces lignes...
je ne savais pas... je contiens plusieurs moi... ki koi ke ej pense sont toujours movais... il n'y a pas de bon ou de movais coté... je me hais tout simplement... sa ma tellement l'air évident ke... je n'ai pas l'impression d'être malade... ej suis donc bel et bien malade... est ce uen maladie ? une maladie ki se soigne ? je n'en ai pas l'impression... j'ai l'impression ke c moi... ke si je n'avais pas plusieurs moi... je ne suis plus moi... je me hais ki ke je soit... koi ke je fasse... tout en moi me dégoute...
je suis uen, ej suis deux, ej suis mille... je ne suis personne...
dois je consulter un psychiatre ?
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (7)
Publié le 06 mai 2003
Modifié le 06 mai 2003
Lu 1 824 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143