FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







La violence dans les jeux video

La violence dans les jeux video, un débat qui dure... Petit retour sur la question...


Vous êtes devant votre ordinateur ou votre console. Partie intense. Vous défouraillez un coup sur la gauche lorsque qu'une voix résonne : "encore en train de jouer a ces horreurs ? Arrete moi ça tout de suite, tu vas finir complètement abruti !" Mais oui c'est ca. Et demain je vais acheter un M-16 a l'armurier du coin et je vais tirer une rafale sur un passant tant qu'on y est. Vous remontez dans votre chambre, fous de rage. Ha ces vieux alors !

Et pourtant si ils avaient raison... C'est a cette question que je vais vous aider a répondre. Il faut tout d'abord dire qu'avec l'arrivée des ordinateurs très puissant, la liberté d'action des développeurs a considérablement augmenté et certain ont un peu déconné... Ce sont les créateurs de GTA premier du nom. Un concept embryonnaire, des graphismes assez laid même pour l'époque et pourtant... Une liberté d'action totale et surtout la possibilité, l'obligation même de jouer un truand. Et ça marche. Le jeu est un succès, les versions s'enchaine pour le plus grand plaisir des joueurs et de la presse...

Voila le débat est lancé. L'Allemagne prend tout de suite des mesures draconniennes et interdit de nombreux jeux, les médias se déchainent et montre les images affreuses de Quake 3, Unreal tournament et dernièrement Manhunt et Painkiller. Mais les joueurs se défendent courageusement. Ils signalent que seul les personnes psychologiquement malade peuvent s'enfermer dans un jeu video et se mettre ensuite a tirer sur la foule (cas très rares d'ailleurs) et éxagèrent un peu parfois d'ailleurs... Comme les prétendus 48% des femmes qui jouent aux jeux video ou que le jeux video fait plus de chiffres d'affaires que le cinéma... pour le premier sondage, cela concernait le nombre de femme qui avait déjà touché a une manette ou a un boitier de jeu dans toute leur vie... Quand au deuxième, même si il est vrai que les jeux video vendent plus que le cinéma, cela ne concerne que les tickets de cinéma et pas les VHS, DVD vendu par la suite. Faudrait-il alors interdir le jeux video ? Le limiter serait a mon avis le meilleur choix. Je prend un exemple : on accepte Painkiller car c'est dans un univers complètement imaginaire et on interdit Manhunt pour sa violence trop réaliste et revendiqué. Evidemment cela risquerait de dégénérer : pourquoi ne pas interdir Singles pour ses scènes un peu "chaudes" ou counter-strike pour son univers trop actuel ? C'est un débat qui dure depuis longtemps et qui ne risque pas de s'arrêter avec l'arrivé de Half-life 2 ou Doom 3...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (18)
Re: La violence dans les jeux video
Posté par spidernounours le 13/01/2005 14:11:03
Bonjour.
Je voudrais préciser 2 choses :
- la première, c'est que certains sont à des années lumière d'appréhender la complexité d'une oeuvre comme celle d'Hideo Kojima. Pour ceux qui souhaitent aborder un peu ce sujet, téléchargez le 4ème magazine Takeda à cette adresse : http://www.clan-takeda.com/t%E9l%E9chargez.htm
- concernant la violence dans les jeux vidéo et la campagne de désinformation dont le monde vidéo-ludique est régulièrement l'objet, une seul adresse : http://mapage.noos.fr/lumieres_prejuges/
Re: La violence dans les jeux video
Posté par edhelmiriel le 02/10/2004 00:21:57
Debat creu servant juste a faire vendre et a faire de l audimat (Bah ouais , les vieilles qui regardent TF1 ca les reconforte dans leur opinion comme koi les jeunes actuellement ne sont qu'une bande de sociopathe dopé a la violence imaginaire)

Ca me fait marrer ce faux debat alors qu'aux infos ils hesitent plus a montrer des cadavres soudés dans le metal par une eplosion (madrid) , des morceaux de barbaque partout (partout :/) , des mecs en train de se faire rellement tirer dessus (partout aussi ://)
Re: La violence dans les jeux video
Posté par mansfield le 26/09/2004 14:51:24
Ma vision de Meal Gear était un peu différente, mais c'est vrai que c'est un excellent jeu.
Sinon je suis d'accord avec toi, un jeu vidéo violent ne fait certainement pas des individus violents, même si des doutes sont possibles, car l'apparition de ces jeux est relativement récent et on en a pas mesurer toutes les conséquences. Après tout dépend du joueur.
Mais je vais faire une analogie avec les films de guerres : lorsqu'on regarde un film comme Apocalypse Now, on ressort complétement dégouté de la guerre (ceux qui l'on vu comprendront), et je trouve dommage que ces jeux vidéos ne contiennent pas de messages de paix, même à travers une violence extrème (contrairement je trouve à Metal Gear).
Re: La violence dans les jeux video
Posté par neokain708 le 26/09/2004 14:27:18
pour te répondre mansfield, car j'ai joué a métal gear solid qui est pour moi un excellent jeu.je vais répondre à ta derniere question si tu est d'accord. a métal gear je tue les perso avec plaisir et aussi parce que je me place dans le rôle du personnage ce qui amène, que je tue pour sauver ma vie dans le jeu cela reste bien sûre qu'un jeu. dans la vie je suis loin d'être bagarreur, violent ou autre au contraire j'ai un bon contact avec les gens tout ça pour dire, c'est pas les jeux le problème c'est bel et bien l'esprit tordu de certains cas, mais ont peut rien y faire ont peu quand même pas pénaliser tout le monde sous simple prétexte que certaines personnes ne peuvent plus faire la différence entre la realité et la fiction faut pas déconner non plus
Re: La violence dans les jeux video
Posté par mansfield le 26/09/2004 13:45:05
Bon, l'article est un peu décevant vu le manque de profondeur de l'analyse. Mais histoire de faire avancer le débat un petit peu, je vais prendre l'exemple d'un type que je connait qui fait partie de ces joueurs invétérés que cible l'article : après plus 15 ans de jeu vidéo j'ai constaté que ses opinions était proche du fascime (le racisme en moins), et qu'il avait un comportement relativement violent. Pourtant j'ai eu un peu près le même "régime" en terme de jeu que lui, et notre comportement est à l'opposé l'un de l'autre. Deux solutions sont donc possible : soit la responsabilité des jeux vidéos dans le comportement dépend fortement de la personne, soit ils ni sont pour rien.
J'ai néanmoins une petite réserve à formuler : ce que je n'aime pas dans les jeux violents (et qui me rebute), est le meurtre d'humain en toute impunité, en faisant en sorte que le joueur n'éprouve aucune remord à abattre son adversaire. L'exemple qui me vient à l'esprit est Soldier of Fortune, et pour contre-exemple Metal Gear Solid. Ces deux jeux obliges à tuer des êtres humains, mais le second pose au joueur la question de savoir si ces meurtres sont justifié, et si on peut essayer de sauvegarder la vie de ses ennemis.
Et contrairement à ce que dit flying mandarine, un jeu n'aurait aucun intêret si on considérait constamment qu'il ne s'agit que d'une confrontation de polygone. Est-ce que éprouveriez des émotions devant un film si vous gardiez sans cesse à l'esprit qu'il ne s'agit que d'une fiction ? Quand un joueur joue à S.O.F, il éprouve une émotion lorsqu'il tue un ennemie, reste à savoir qu'elle est la nature de cette émotion : joie, colère, regret ...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (18)
Publié le 22 septembre 2004
Modifié le 22 septembre 2004
Lu 8 056 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143