FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Le don d'organes et de tissus

Ce n'est pas parce qu'on s'en fout éperdument des 1000 personnes qui décèdent chaque année par manque de greffons qu'on va s'empêcher d'en parler, surtout si cela permet de ramasser de flitz... Pour gagner de cadeaux... !


La première question qui devrait nous traverser l'esprit : comment peut-on faire savoir officiellement qu'on est d'accord pour donner ses organes et éventuellement son corps à la science, bien qu'elle en a à la pelle ces derniers temps et refuse donc d'en accepter davantage ?

En ce qui me concerne, j'ai écrit sur la première page de mon agenda, bien visible : "avis important : en cas d'accident mortel, servez-vous de mes organes si vous en trouvez en bon état ; de même je lègue mon corps à la science. Si elle n'en a pas besoin, je souhaiterais qu'on m'incinère mais s'il vous plaît, n'envoyez pas mes cendres à ma mère, cinglée comme elle est, elle est tout à fait capable de me placer sur la cheminée dans une magnifique urne en marbre noir de Carrare, accompagnée de ma plus belle photo (toute nue ? Ne rêvons pas...) et de prier trois fois par jour pour Sainte Ida, voire plus s'il y a du monde à la maison... Je soussigné... "

Voilà une possibilité : inscrire sa volonté sur un papier libre. (Inutile de recopier mot à mot si vous n'avez pas une mère cinglée). Une autre possibilité consisterait à demander un formulaire pour qu'on vous envoie une carte de donneur. Cette demande vous pouvez la faire en ligne à l'association pour le don d'organes et de tissus humains : http://www.france-adot.org/demande-carte-donneur.php

Mais certains égoïstes parmi nous se diront : "à quoi sa sert de donner la vie à quelqu'un d'autre lorsque la notre a expiré ?" A mon avis, ça n'est d'aucune utilité pour celui qui vient de rendre sa dernière haleine, ni pour ses êtres chers qui le survivront y compris le caniche. A quoi bon, alors ? Pour quoi se donner la peine d'inscrire sa volonté sur un papier libre ou de demander une carte de donneur à France-adot ?

Je vous avoue que je ne sais pas trop comment répondre à cette question concernant la motivation. Qu'est-ce qui m'a poussé, moi, à faire ce don ? Je vais pas faire semblant d'être un de ces altruistes qui donne ses organes et ses tissus d'une façon désintéressée... Même les plus cons parmi nous, ne me croiraient pas. Alors pourquoi ?

Après m'avoir interrogé sans cesse, je crois savoir que j'ai fait ce don parce que je suis une égoïste, comme tous les humains d'ailleurs, et parce que je suis stupidement éprise d'un autre humain aussi égoïste que moi. Alors je me suis dit : "si je meurs encéphaliquement dans un lamentable accident de Renaud et que c'est lui, l'élu de mon cœur, qui la conduit, cette Renaud et que pour être toujours de ce monde il aura besoin de mes organes et de mes tissus, aurais-je le masochisme de lui accorder ça ? Oui. Je veux qu'après moi il puisse continuer à faire l'amour à une autre jolie fille, avec mes propres reins et qui sait ? Peut-être en pensant à moi... Je veux qu'il devienne tout froid et tout rigide en attendant cette sensible et intelligente jeune fille, de peur qu'elle ne vienne pas au rendez-vous et ça, grâce à moi aussi, qui lui ai donné la partie du tissu cardiovasculaire qu'il avait perdu ce dimanche trop arrosé ; je veux qu'avec mon foie, mes poumons, mon pancréas et mon intestin il lui fasse un bébé blond et qu'avec ma greffe de papilles gustatives il déguste ses soupes, ses merguez et le petit verre de Bordeaux du samedi soir, avec cette fille... Mais aussi avec moi, au moins symboliquement.

Certes, c'est de sa faute, à lui, si nous nous sommes heurtés à un chêne centenaire ce dimanche-là, mais ça ne va pas être de ma faute s'il ne me survie pas. Certes, il a toujours été un con... Et quel con !... Mais je l'adore... Même après ma mort.


Pour ceux qui ont sauté de la première à la dernière ligne, directement, je remets là le lien de France-adot où vous pouvez demander votre carte de donneur : http://www.france-adot.org/demande-carte-donneur.php
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (7)
Re: Le don d’organes et de tissus
Posté par ida le 12/03/2005 18:55:47
damsy34 : Je suis assez perverse pour choisir mes fantasmes…crois-moi. Et vu le plaisir que j’en tire, je ne suis pas prête à m’en passer…dit crudement : que m’importe l’avis du monde, si je mouille ?...

Toutes ces infos que tu donnes sont disponibles gratuitement en cliquant sur les liens, mais il y a quelque chose d’intéressant dans ton post : t’as parlé de l’enfer…ce fond du gouffre qui m’a poussé à écrire ce texte, déguisé en paradis… ,-)
Re: Le don d’organes et de tissus
Posté par damsy34 le 12/03/2005 17:03:38
1/ le don est gratuit
2/ le don d'organe ne peu en aucun cas faire l'objet de publicité
3/ le don est anonyme
4/ Le respect du corps est imposé (lorsque l'on prend les organes on recoud grossierement par exemple ...)
5/ La plus importante , et qui va a l'encontre de tout ce qui est dit : Toute personne majeure et consideré comme donneur potentiel, c'est le principe du consentement presumé... Dans le cas ou le patient est en mort encephalique decreté (via Deux medecins ne faisant pas partit du service de transplantation , apres une angiographie OU 2 EEG (elecrto-encephalogramme) et qu'il ne s'est pas inscrit sur la liste des refus il est consideré comme donneur. c'est donc a la famille de choisir dans ce cas.

Voila pour les 5 considerations ethiques (qui sont inscritent dans la loi )

Sinon deux trois precision : D'une certaine maniere votre corps apartient a votre famille...
Biensure vous etes seuls maitres de votres et de votre esprit. Mais a partir du moment ou vous n'etes plus , il est normal que les personnes qui vous etiez les plus proches soient les premieres concerné...
Vous voyez la chose de facon trop simpliste... Que feriez vous si il sagissait de votre enfant ? Il faut souligner que pour qu'il y est dons , il doit y avoir mort encephalique , et donc dans la plupart des cas morts traumatiques, brutales. Votre gamin etait en scooter , il a grillé un stop ou un connard la fait pour lui. Vous arrivez a l'hopital et vous retrouvez l'enfant "vivant" mais mort ...
D'une vous ne comprenez pas pourquoi le medecin vous propose le dons d'organe alors que votre enfant respire encore (les gesn comprenne mal la mort encephalique malheureusement).
De deux , certe le jeune dans son lit est mort , mais comment accepter qu'on lui prenent ces organes ? La question merite d'etre posé ... Est la reponse n'est pas si evidente.


D'autre part Ida , ton article partait d'un bon sentiment mais comme on dit l'enfer est pavé de bonne ontentions...
Je m'explique , il y a quelque "motivation deviante" a eviter dirons nous, et la premiere eceuil ou il ne faut pas tomber c'est ce dire "mon fils ou mon... , continue a vivre dans cette personne... Ou encore "Mon enfant ou autre n'est pas mort"
Le fantasme du mort vivant n'est jamais bon.
Cependant il est vrai qu'on ne peu pas condamner ces sentiments qui sont "normal" dans la situation et pour la simple raison qu'un organe n'est pas un objet.

quelque chiffre et donnée pour finir

1959: premiere transplantation du rein
67: coeur
72: foie
76: pancreas
81: bloc coeur-poumon
87: poumon

Apres il faut voir que , hors jumeau vrai , les risque de rejet sont important et qu'avanty la decouverte de la ciclosporine en 72 et c'est proprieté immunosupressive la survit n'etait pas assuré (et c'est un euphemisme )... Pour exemple la premiere greffe du coeur en afrique du sud par Barnard ... survit a 17 jours ...

Voila mais maintenant le scrises de rejet sont mon frequente est la survit et bien meilleur (ou arrive a un 90 % de survit je crois mais pas sur du tt desolé ) grace aux autre smodalités medicamenteuses et a la surveillance accru.

VOuala bonne journée ^^'
Re: Le don d’organes et de tissus
Posté par ida le 11/03/2005 23:12:35
muteen59 : T’as l’intention, ça vaut beaucoup plus que 20 ou 30, voir 40 litres de sang… !
Re: Le don d’organes et de tissus
Posté par muteen59 le 10/03/2005 23:35:56
ida-->"Pas besoin d’être mort pour donner la vie…"
je suis complétement d'accord avec toi...j'ai donner mon sang une fois et une autre un dons de plaquettes mais je peus pas faire plus je suis la pro du malaise à la chaine et puis pr me piquer il faut etre volontaire..enfaite j'ai la phobi des aigulle pfff!!!sa l'fait pas mais je me soigne!!!!
Re: Le don d’organes et de tissus
Posté par ida le 10/03/2005 21:34:40
muteen59 : De rien. …je n’ai pas dit tout ce que j’aurais dû dire mais les intéressés pourront s’informer mieux grâce aux liens. Par exemple, n’importe quelle personne en bonne santé peut donner un peu de sa moelle osseuse à un malade qu'elle ne connaîtra pas. Pas besoin d’être mort pour donner la vie… ;-)

apotose : quand on ne donne pas, on lègue aux vers… pour le grand banquet… ;-)
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (7)
Publié le 10 mars 2005
Modifié le 10 mars 2005
Lu 1 868 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143