Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Le mariage homosexuel

Prolongement de la revendication gay ou abbération socioculturelle, le débat sur le mariage homosexuel comporte des opinions antitétiques. Faut-il ou non accepter un mariage de personnes de même sexe ?


Cet article sur le mariage homosexuel peu paraître un peu tardif mais le débat est ephémère, par contre les opinions elles, sont toujours là.
Un débat comme ça ne se résoud pas en un coup de baguette magique. Comme pour le débat sur le voile à l'école, le gouvernement doit peser tous les avis pour en tirer la meilleure résolution. Dans ce cas là, il a le plus mauvais rôle : convenir aux deux parties en sachant qu'il n'y aura pas de oui-non mais soit un oui, soit un non.


Il se revèle que la majorité des opinions opposées aux mariages homosexuels, font partie des réponses données par l'ancienne génération, c'est à dire les actuels retraités de longues dates (70, 80, 90 ans). La nouvelle génération serait-elle plus tolérante ?
Sans aucun doute, elle l'est, sûrement car elle vit au milieu d'homosexuels et a accepté ce comportement que certain trouve "bizzare" mais qui ne l'est point. Ou peut être parce que cette génération fait un peu partie de ses gays, alors que la vieille génération n'a jamais connu ce mot même s'il y a toujours eu des homosexuelcs (Jules Cesar par exemple).
Souvent les réponses reflètent bien la société où l'on vit. Ainsi, les avis de l'ancienne génération tenteraient à basculer sur le respect des règles d'un monde machiste (où la femme rime avec cuisine et enfants, et l'homme avec boulot) basé sur le mythe de la Génèse (où Adam doit forcément aller avec Eve). En écoutant les réponses des opposants, qui répondent avec dégout un grand "NON" aux mariages homosexuels, on s'aperçoit que pour ce parti ces mariages ne seraient pas un exentrisme exacerbé de la nouvelle génération mais plutôt un pecher ecoeurant. Car c'est bien le mot "pecher" qu'il faut utiliser. Les personnes se basent donc sur la religion pour en tirer une opinion. Mais quel est le lien entre la religion et ce débat ?
Le premier refus du mariage homosexuel vient du refus de l'homosexualité. Alors que pendant des années on a imposer une idée presque incontestée venant des textes religieux, qui disait que l'homme allait avec la femme et que se n'était pas autrement. Aujourd'hui, cette idée est lourdement dérangée par les revendications du milieu homosexuel, et provoque donc des incompréhensions pour des personnes qui n'ont jamais connu autre chose. Le second refus vient de la notion de mariage : c'est un terme en quelque sorte sacré. En effet, même pour le mariage civil, cet acte est relié à la religion. Le croyant est donc plus facilement opposé aux mariages homosexuels en raison de l'idéologie qu'il a adopté.

En revanche, les arguments pour le mariage homosexuel sont plus nombreux. Une union comme la mariage c'est une sorte de reconnaissance administrative, mais surtout une volonté mutuelle de fonder une famille (hé oui tout le monde à le droit de fonder une famille, Le Pen en a bien une !). Le nom "famille" est bien sûr pris dans le sens d'une réunion des biens, une appartenance mutuelle, un sorte de fusion juridique, sociologique en complément des fusions physique et intellectuelle déjà présentes.
Les hommes et les femme sont tous égaux à l'origine, à part pour les chromosomes x et Y : tous respirent, tous ont un cœur et aucune envie de finir seul à cause de l'incomprehension d'autres personnes. Le mariage est symbolique, et si ce symbole permet de renforcer des liens, de conforter leur choix, je ne peux en rien, ne serait-ce qu'une seule seconde, interdir un droit à certaines personnes (ici les homosexuels) alors que d'autre peuvent l'avoir sans débattre.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (26)
Re: Le mariage homosexuel
Posté par marich le 07/01/2005 16:53:51
Je crois qu'on doit évoluer comme société. Vous avez été nombreux à dire d'une autre manière ce que je vais dire maintenant.
Il est temps de permettre le marriage homosexuel, je crois qu'on est tous, ou à peu près tous d'accord. Là où ca cause problème, c'est lorsqu'on parle d'adoption.
Voilà ce que j'en pense. S'il y a 20 ans, un jeune apprenait à se parents et son entourage qu'il était homosexuel, alors c'éait inconsevable! Très difficile pour eux. Certains se voyaient même montrer la porte. Alors ils ne disaient rien, et certains se sont marriés (malheureux)... pour faire comme les autres... pour être "normaux". Parce que c'était ce "qu'il fallait faire". Et aujourd'huI ? Est-ce qu'on aurait la même même réponse si un copin nous disait qu'il était homo ? Non ! On dira, ben coudonc. ok. C'est certain que certaines familles diront que ce n,est pas normal... comme certains croient encore qu'il existe une race noir. C'est ridicule ! Et inconcevable à notre époque. Ca fait longtemps qu'on a prouvé que c'était des niaiseries ces pensées. Il y a une nouvelle génération, qui est la nôtre. Il faut qu'on fasse les bons choix.
Je crois que les homosexuels ont droit à l'adoption. Les enfants ne seront pas plus fous que les autres. tant que les parents élèvent leurs enfants en disant que c'est normal. Les enfants sont cruels parce qu'ils font comme leurs parents. Un jour ils auront entendu un commentaire qu'un de leur parent aura dit (négligeant) sur une autre personne parce qu'elle est plus grosse, ou métis, ou asiatique, ou même "blanche", et l'enfant parce que le parent semblait trouver cette personne "anormale" répétera ce que son parent aura dit. Il sera méchant.
Lors de l'adoption, les services auront fait les même démarches que pour les familles hétérosexuelles. Ils auront vérifié la situation familiale avec soin avant d'accepter l'adoption.
Pour ce qui est de l'argument du " il manquera quelque chose, un homme ou une femme", c'est un peu faux. Pour les familles monoparentales, il y a souvent une figure paternelle qui s'y retrouve. Un oncle ou un bon ami par exemple. Tant que l'enfant aura de la stabilité, il se dévelopera très bien.
Et je continue à dire qu'il faut simplement élever nos enfants en gardant une ouverture d'esprit, ils en seront encore plus gangants.
Re: Le mariage homosexuel
Posté par justimbe le 08/12/2004 13:59:47
moi je suis 1 peu ok avec vs 2.c vrai ke l'enfant ca va le faire suffrir kan les autre vont se monquer de lui.Les gen sont mechant depui tjr et certaines personnes n'acceptent pas l'homosexualité.je pense ke l'enfant soufrire pendant son d'adolesance et apre ca sera fini
Re: Le mariage homosexuel
Posté par pinkito le 07/12/2004 16:50:33
nan, je sui pas trop daccord avec toi.... je veux dire quel enfant n'as pu un jour un probleme avec ses camarades à cause d'une particularité? (couleur de po, religion, fringues, kilos en trop, parents instables, frere trisomique, parents aveugles, sourds, ou encore... homosexuel?)
et puis je ne savais pas que les homosexuel éduquaient leurs enfant "à une autre sauce"...? 'fin je sais pas mais je ne vois pas en quoi l'éducation des personnes homosexuelles serait differentes des hétérosexuelles..?
et puis pour les moqueries bien qu'inacceptables mais réelles, et c'est pour cette raison qu'on ne devrait pas confier d'enfants aux homos, il ya une vingtaine d'année, quand ma mere, blanche, s'est marié avec mon pere, noir, tous ces amis lui disait "mais tu te rend pas conte? tes enfants ils seron metis, ils oront pas de reperes stables, pas de culture comme nous, ils ne sauront pas de quel coté ils appartiennent et puis leurs camarades vont se moquer d'eux"!! aujourd'hui une telle réaction serait tout de suite qualifiée de rasiste et pourttant c'était comme çà avant et maintenant, les métis sont relativement bien accepté donc voilà, je pense que se sera pareil avec les enfants d'homos, dans 20 ans, un débat com celui ci ne sera meme plus utile tant se sera entré dans les moeurs.

comment mettre un enfant en confiance dans ces conditions? connais tu un enfant qui ais confiance en lui? ce n'est pas parce qu'un enfant a des parents hétéros qu'il va mieux vivre son adolescence, à l'adolescence, il y a toujours quelque chose qui cloche.
et à mon avis ces enfants auront bien plus confiance en eux, car ils seront beaucoup plus ouvert et tolérents que ceux qui se moquent d'eux .

'fin je sais pas, c'est que mon avis, mais j'espere qu'on accordera le droit d'adoption aux homos.
Re: Le mariage homosexuel
Posté par bibi-moi le 07/12/2004 00:13:19
je suis pour le mariage gay mais absolument contre le fait qu'ils adoptent des enfants : bcp vont me repondre que les homosexuelles ont le droit d'être heureux, je ne le nie pas... et si je suis contre l'homoparentalité, ce n'est en aucun cas un jugement de valeur... juste imaginez vous l'enfant qui a 12-13 au debut de son adolescence, là ou il cherchera des reperes d'abord chez lui puis ensuite dans la cour de récré, comment va-t-il vivre le fait que finalement il n'est pas eduqué à la même sauce que els autres ? Et puis il y aurait l'intolerance, la moquerie des camarades! Bien que c'est moquerie soit-innacptable, elle est pour autant inévitable... Et comment mettre als un enfant en confiance dans ces conditions ?

je suis sur que les homosexuelles feraient d'excellent parents, mais il y a helas des repères communs qu'il faut donner à nos jeunes...
Re: Le mariage homosexuel
Posté par spy le 31/10/2004 19:34:08
Tiare , il me semblait pourtant clair que le mariage homosexuel était discuté , non en tant que tel, mais parce qu'il engendre automatiquement la revendication suivante , à savoir le droit d' adopter à égalité av les hétéros et le droit de recourir à des meres porteuses pour les hommes et a un donneur de sperme pour les femmes.
Là , il semble que la société française ne soit pas encore prête
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (26)
L'auteur : Alice Kishette
29 ans, Orléans / tours (France).
Publié le 19 octobre 2004
Modifié le 06 septembre 2004
Lu 8 549 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲