FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Ma mise au point incomplète

Se confier au papier est chose courante chez les adolescents. Parfois nous décidons d'écrire ce que nous pensons de certaines personnes de notre entourage, et on peut être surpris du résultat. Juste une analyse de mes rapports avec deux de mes amis.


Greg. C'est le premier prénom qui me vient à l'esprit alors que j'entreprend de mettre à l'écrit ces pensées qui me rongent. Une sorte de récapitulatif des élans saugrenus de mon coeur, du côté des hommes. Ah, les gars de mon entourage !...






Alors en premier Greg. Ce gars parfait. Ce sont ses mains qui m'attirent particulièrement. A travers elles je dois penser à ses caresses. Et son corps, si chaleureux, qu'on a trop envie de se blottir contre lui. Et Greg c'est un de mes meilleurs amis. Il n'est pas compliqué, on l'aime pour ça. J'ai besoin de ses conseils et de sa chaleur. Je rafole du moindre frôlement qui nous lie plus intimement que jamais. Je tiens énormément à lui et ne veut que son bien. Ce doit être pour ça que je ne suis pas jalouse de Yolande. Ils sont si beaux ensemble que je serais probablement triste qu'ils se quittent. De toutes manières je ne conçoit plus de les voir séparés, à une certaine époque je m'étais fait une raison qui a prit son ampleur. Mais ça n'empêche pas que Greg fasse partit de moi. Comme beaucoup me le font remarquer, nous nous "cherchons" quoique je suis d'avis que nous nous sommes trouvés. Rien n'est plus fort que des caresses sans fondements officiels, c'est une baume pour tout coeur, même si ce dernier est déjà "prit". (Note : un coeur n'est jamais "prit" dans le sens où on l'entend actuellement, je pense qu'un coeur est énorme et partagé) Rien n'est plus éprouvant que des frôlements doux, cachés ou non, lorsqu'on est à ce point proche d'une personne. C'est une preuve de notre attachement. Et pour moi c'est devenu une drogue.
Voilà, Greg, c'est ma drogue.


Alexis. Lui c'est beaucoup plus compliqué. C'est peut-être le contraire de Greg. Je le déteste mais je pense que je l'aime. Il me fait peur mais je ne peux m'empêcher de toujours aller le rechercher. Il m'énerve mais je ne pourrais me passer de lui. Peut-être parce qu'il m'a confié un si grand amour que j'avais peur que mon refus le fasse souffrir. Mais mes sentiments ont évolués depuis ce jour, et même s'ils sont toujours aussi confus je suis persuadée qu'ils sont forts. Parfois je rêve de le tuer, d'autres fois j'ai envie de l'embrasser à en mourir. Entre nous c'est obsession-passion-trahison : un vrai boxon ! Et c'est justement ça qui m'attire. Je l'aime je le hais. Je le hais je l'aime. Quand il est prit je le suit, quand il est libre je le fuis. Là est notre jeu. Un jeu omniprésent et mal interprété. On me prend pour une salope et lui pour un psychopathe. Il faut dire qu'entre nous on se fait du mal. C'est un amour trop dur qui en devient destructeur. Mais on ne peut pas (ou veut pas ?) en changer. Au fond cet amournous convient sinon ça ferait longtemps qu'on ne se fréquenterait plus du tout. Avec lui c'est le regard. Un regard croulant de sous-entendus. On accroche à ces regards si lourds et si appuyés. On se fait notre histoire pleine de rebondissements et de complications par plaisir ; et pour dissimuler quelque chose que l'on a encore du mal à interpréter. Dans un sens je suis sadomaso avec Alexis. J'aime resté sur la confusion, peut-être par peur du concret. Mais il adore ça et moi aussi. Si Greg est ma drogue douce, Alexis est ma drogue dure, forte. Mais plutôt qu'une drogue, Alexis est une dissimulation, un concentré de compliqué, de peur,... Alexis c'est mon défi, pour toujours.


Je découvre tant de chose en écrivant cela, que je commençe à prendre peur. J'écris pour m'analyser mais ce que j'en retire me glaçe. J'ai l'impression de me mettre à nue et c'est insupportable. Mais comme un ami m'a dit récemment, tout ce qui est mis à l'écrit est fait pour être lu un jour. Alors j'utilise des faux noms mais ce texte n'est pas un mensonge, c'est vraiment moi qui me confie. Ceux qui me connaissent pourrait reconnaître les personnes que je cite et elles risquent de se poser trop de questions alors je vais en rester là. Je ne continuerais pas avec mes autres amis, ou alors je ne le montrerais à personne, ou pas encore.


Je te remercie de ton attention.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (4)
Re: Ma mise au point incomplète
Posté par thewitch le 20/08/2004 07:55:07
Merci bp pr tt vos commentaires. Depuis que j'ai écrit ça les choses ont évoluées mais peu dans un sens. Je reviendrais qd jorais de nouvo internet pour écrire à ceux qui m'ont proposés, c'est très gentil ! merci encore bisous à bientot !
Re: Ma mise au point incomplète
Posté par appelez-moi-jadka le 20/08/2004 07:55:07
je pense que ce qui t'attire chez Alexis, c'est surtout le physique, et l'idée que tu te fais de ce qu'il pourrait être. Le défi qu'il y a c'est de le transformer, qu'il devienne un " Greg". Si tu le recherches, c'est pour nier que tu aimes Greg, et si tu le fuis, c'est que tu sens au fond de toi même que tu ne peux te résoudre à l'aimer.D'ailleurs, ton attirance est peut-etre aussi basée sur l'envie de révolte, de rupture avec toi-même, et sur le gout de l'impossible, du " voyou cruel "que l'on aime jusqu'a la mort et au-delà. Quelle meilleure rupture que de désirer un autre que celui que l'on aime? Cela peut aussi te donner une impression de toute puissance, de controle des sentiments. Qui n'aimerai pas pouvoir choisir l'etre vers qui son coeur se tourne? Je ne trouve pas que ta relation avec Alexis tourne au sadomaso, mais plutot que tu la rend plus noire qu'elle ne l'est pour pouvoir rendre, à travers lui, Greg plus inaccessible encore
Bon je sais c'est tres mal expliqué, très embrouillé, mais ce qui ressort des brumes de mes pauvres neurones, c'est que tu aimes Greg
D'ailleurs, je ne sais pas pourquoi j'ai écrit tout ça, parcque ça n'avanc à rien, et que Bob Razowsky avait fait ça bien mieux que moi, comme toujours par ailleurs...
en tout cas, ton article est extremement bien écrit. J'en serais presque jalouse...
Re: Ma mise au point incomplète
Posté par bob razowsly le 20/08/2004 07:55:07
Utilise des faux pseudo pour te confier, c'est a meilleir chose et la meilleir façon de se confier (c'est pas pour rien que les oeuvres les plus personnelles ont été publié sans nom d'auteur ou avec un pseudonyme).

Ce que je pense: tu l'aime, ce Greg. A en tomber dingue. Toutefois, je ne peux te donner qu'un conseil: "laisse faire le temps, la patience et ton roi" (Corneille, Le Cid). Yollande finira par s'en lasser, et là, tombe lui dessus à bras raccourcis. Pour Alexis, s'il t'énerve, c'est pas la peine de te faire croire que tu l'aime: en effet, l'énervement est une émotion, qui ne se transmet que d'esprit à esprit. C'est lui qui te fais chier, ce qu'il dit, ce qu'il fait, et je ne peux qu'extrapoler, mais je crois que c'est autre chose que lui-même qui t'attire (probablement le physique, mais je n'en sais pas assez pour émettre quelque avis que ce soit à cet égard. Désolé, mais pour savoir ce qui t'attire en lui, tu es seule). Maintenant, c'est au choix: tu le laisse tomber et tu attends Greg, tu le laisses tomber et t'en prend un autre mieu en attendant Greg, tu le garde et t'attend Greg.
Je conseille Le Banquet de Platon, le passage sur l'amour, tu t'y reconnaitra sans aucun doute.
Si tu veux te confier, ou quoi, vu que je suis à Nice, je suis suffisamment loin d'Annecy pour ne pas connaitre les gens dont tu parles. Envoie un mail: ça m'entraîne pour la psycho ;-)
Re: Ma mise au point incomplète
Posté par jaguaar le 20/08/2004 07:55:07
Ajoute à ça le temps qui passera, inaltérablement, et qui jouera le rôle qui est le sien depuis la nuit des temps, et Alexis disparaitra.... Pour laisser place à un autre défi, celui de "faire durer" avec Greg... Faire durer ce qui indubitablement se produira..... Pour votre plus grand bien à tous les deux.... A toi de ne pas rater la transition, tu t'en voudrais toute ta vie ;)

Je ne te connais pas, ni eux, mais ton histoire m'évoque tellement ce que je vis, ce que beaucoup de mes amis vivent, que je t'ai répondu ce qui se (s'est) produit pour chacun(e) d'entre nous....

Good luck et bon courage :)
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (4)
Publié le 13 mars 2004
Modifié le 13 mars 2004
Lu 982 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143