FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Nirvana : Nevermind

Chronique de Nevermind album de Nirvana...


Nevermind
1. Smell like teens spirit
2. In bloom
3. Come as you are
4. Breed
5. Lithium
6. Polly
7. Territorial pissing
8. Drain you
9. Lounge act
10. Stay away
11. On a plain
12. Something in the way

Line-up :
-Kurt Cobain [Chant + Guitare]
-Chris Novoselic [Basse]
-Dave Grohl [Batterie]


Au début des années 90 c'est la folie des groupes de heavy/metal. Au milieu des pantalons en cuir moulant, des packs de bières vidés et des solis de folie apparaît un style solitaire, sale et extraterrestre : le grunge.
Même si Nirvana n'est pas l'instigateur même de ce style, il a contribué à la profusion de ce style du à l'immense succès que reçoit ce groupe à la suite de cet album.
La bande à Cobain fonctionne bien dans ce style assurant avec cet album un des plus gros succès rock de la décennie.
Le style grunge n'est pas très bien représenté avec un "je m'en foutisme" moins large, une production bien léchée et un petit côté formatage qui déplaira aux plus avides du genre.

Nevermind naît au milieu de cette saleté, de ces compos brouillons, de trois accords de guitare forcés, d'une basse bien présente et une voix carburée à l'alcool et à la drogue. "Sex, drug and rock'n'roll" comme dit si bien le slogan.
La sauce est fraîche, nouvelle et ambigue. Les riffs de guitare sont d'une créativité époustouflantes malgré leur simplicité.

La première piste commence fort, avec la désormais hymne des ados : "Smell like teens spirit. Kurt et sa bande se sentent encore bien ados et ne se rendent pas compte du monstre qu'ils viennent de créer : un riff inoubliable et un refrain que personne ne finira de chantonner. Le ton est mené par Grohl et son kit qui tapent dur à la manière d'un batteur de punk, son jeu a beaucoup de raisonnance et d'effixacité. Un solo très simple mais qui a la modestie de combler cinq minutes inoubliables même pour un puriste qui ne cessera de critiquer du locuteur.

Kurt Cobain restera la personnalité de ce disque et cela à mon grand désarroi. Il sera représenté comme l'étoffe charismatique de la bande n'en possédant pas pourtant les qualités, ce mec était quelqu'un de très faible. Trop pour assurer la responsabilité d'un groupe pareil. Il est certains, cependant, que sa créativité n'était point vide et que ses pensées réfléchies, d'ailleurs les paroles du sique possèdent des qualités ellaborées. Réfléchies et engagées parfois elles représentent un des points forts technique de Nirvana.
Kurt Cobain a cependant un chant très charismatique que l'on se doit de ne pas critiquer.

"In bloom" est la représentation d'un titre plus fort, plus poussé mais très intimiste. L'album possède quelques titres qui ne sont là que pour embellir l'écoute et ne possèdent, à mon sens, aucune originalité ni mélodie certaine comme "Drain you", "Lounge act"...


"Come as you are" devient un des titres méconaissables de cet album, là aussi un riff de tueur qui restera dans le début de chaque guitariste. C'est seulement le résultat de trois notes jouées en boucle et d'une chanson sur l'amour. Cependant très efficace possédant un ton gentillet.
"Lithium" est un coup de coeur personnel, je trouve le refrain accrochant voir plus, la mélodie est impeccable et les paroles d'un réalisme quasi-abbatant. Il n'y a rien à dire du point de vue de la performance de Grohl et des guitares qui restent simples sur celle ci mais arrivant à créer le morceau de Nirvana le plus progressif ^^...

En condition des mélodies facilement imprégnables s'installent les riffs et hurlements anarchistes toutes aussi simples et énormes. "Breed" et "Territorial pissing" sont des hymnes punko-grunge représentant facilement le style de l'époque avec la puissance et la vitesse données par la magie de la batterie de Grohl ezt par des guitares en pleines distorsions. L'intension est agressive, rebelle, anarchiste et décadente.

Certes l'oeuvre en elle-même ne représente que peu d'intérêt car ce n'st que du grunge sous grosse production maois les carrefours de guitare, les plans des riffs sont si biens trouvés et vivant, jouissant d'une âme (quoi qu'un peu formatée à l'occasion...).
les puristes détourneront leurs oreilles mais malgré tout cet album est un pilier du mouvement "rock".


Chansons préférées :
-Smell like teens spirit
-Coma as you are
-Lithium
-Territorial pissing
-Polly

note : 15/20
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (19)
Re: Nirvana : Nevermind
Posté par la putain du diable le 25/01/2005 20:19:49
Ouais bof moi il me suffit d'une vilaine double grosse caisse à la Hellhammer pour me mettre hors de moi !
Re: Nirvana : Nevermind
Posté par filsdumetal le 25/01/2005 15:22:08
omega974: oui apres c'est chacun ces gout...

certain pense que Lars Ulrich est le meilleur batteur du monde...
moi je trouve le "duo" Malakian/Dolmayan bien plus créatif que Cobain/Grohl, et meme Lombardo/King...
Re: Nirvana : Nevermind
Posté par omega974 le 25/01/2005 08:39:02
Et puis Luna, ccomme sur ton article sur Antechrist, il ya ans cesse des erreurs...franchement si tu écrit un article ça fait vraiment foireux.
Re: Nirvana : Nevermind
Posté par omega974 le 25/01/2005 08:38:01
Luna tu as écrit des articles ien meilleur que celui çi, qui se contredit sans cesse.
On dirait que tu aimes nirvana, mais que tu as honte de le dire. Perso, j'aime nevermind mais je trouve que in utero est bien meilleur.
Cobain était faible, oui, c'est sûre mais caussi pour ça qu'il à écrit de bonnes chansons. Cobain est l'ame de nirvana et grohl, c'est les bras, pour moi c'est le mélange des deux qui à fait la puissance de cette musique.
Enfin, fils du métal, j'ai 25 ans et j'écoutait nirvana bien avant la mort de cobain...Je n'écoute presque plus jamais nirvana, mais tu vois il ya une semaine, j'ai écouté in utero et je confirme : mike terrana, dave lombardo et autre Paul Bostaph, mais s'il sont plus technique que grohl, ne sont pas capable d'insuflé l'énergie, et la puissance de sa frappe. Pour moi et je confirme aujourd hui, la musique de nirvana, je ne l'écoute plus, je prefere system, manson ou nin et je suis fan de grande date de métallica (aumoins 15 ans) mais en aucun cas une alchimie n'a été aussi parfaite que grohl/cobain.
Re: Nirvana : Nevermind
Posté par filsdumetal le 24/01/2005 22:28:58
arf et j'me suis planté une foi de plus!!! pardon...

faut dire aussi vous y mettez pas du votr en se moment...

bon: le web-master y déconne!!! voila c'est réparé!

spy est beau et grand :d
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (19)
Publié le 22 janvier 2005
Modifié le 25 janvier 2005
Lu 3 041 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143