Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

On ne construit rien seul

N'empêche que là tout de suite, entre deux arrêts, au beau milieu d'anonymes, et cette chanson qui me dit de pas pleurer, devant cette affiche publicitaire, bah là tout de suite...


Le morceau teminé, le suivant démarre.
Don't You Cry, Kamelot. Une belle chanson.
L'athmosphère change un peu, c'est souvent comme ça avec les belles chansons.


Don't you cry.
Bien-sûr que non je pleure pas.
N'empêche que là tout de suite, entre deux arrêts, au beau milieu d'anonymes, le paysage gris qui défile par la fenêtre, bah là tout de suite, il aurait pas fallu beaucoup pour que ça parte.
C'est rare que ça parte comme ça en public, mais quand ça part ça s'arrête plus.

Don't you cry.
J'en sourirais presque. Je crois qu'on m'a répeté ça toute ma vie. Pleure pas. Alors vous voyez je pleure plus. C'est à chier de dire ça à une gosse. Plus on lui crie d'arrêter de pleurer plus elle pleure. Mais finallement, ça marche. Mais n'empêche, c'est con.

Don't you cry.
Le paysage défile toujours plus vite, la musique devient lointaine, ou alors c'est l'etourdissement de la fièvre qui fait cet effet là. Puis tout ralentit, on s'arrête un instant. En face de moi, derrière la vitre un panneau publicitaire.
" On ne ne construit rien seul ". Une affiche pour une banque, un compte jeune, une saloperie dans ce goût là. Un slogan minable, dégoté par un publicitaire minable, pour une boîte minable, et pour un salaire minable. Même ce rouge trop criard, trop vif, trop rouge, pour attirer l'oeil des passants trop préssé est minable.

Don't you cry.
Et pourtant devant la niaiserie affolante de cette affiche tellement minable, je me sens toute seule. " On ne construit rien seul ". On dirait qu'ils l'ont placé là pour me rappeler, pour voir si j'allais faire comme dans la chanson ou si j'allais craquer.
Elle me nargue; regarde t'es toute seule. Ils sont tous particuliers pour quelqu'un d'autre. Ils ont tous une personne à part. Et toi t'es là au milieu d'étranger, à te demander qui t'empêcherais de descendre à cet arrêt et de tous le splanter là, les laisser pour de bon.

Don't you cry.
Le bus redemarre, la chanson continue de me dire de ne pas pleurer, mais ça change pas grand chose au fait qu'on ne construit rien seul.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (5)
Re: On ne construit rien seul
Posté par psylock le 25/06/2007 09:35:04
ah c'est super ce que tu as fait la tu m'a bien eu merci voila que je retape a nouveau cette nostalgie idiote du futur !!
Mais bon comme c'est dit dans cet ersatz de pub on ne construit rien tout seul, que des choses qui s'écroulent sans laisser de traces. Je ne sais pas si ce n'est pas le mieux plutôt que de balafrer le coeur de quelqu'un.
Quand a pleurer si les hommes sabvaient mieux pleurer il y aurait moins de violence !!
une femme frustré ou saturer par les évènements pleurera alors qu'un homme s'énervera et ssayera de tout casser. (je généralise bien sur.)
Re: On ne construit rien seul
Posté par kryther le 04/06/2007 23:07:49
Chuis ému, c'est rare les gens qui connaissent Kamelot ^^'

J'adore ce genre d'article, où on se perd dans des pensées, dommages qu'ils soient chaque fois si courts.
Il t'en faut peu pour faire un bon article. C'est le talent de tout artiste. Bravo ^^
Re: On ne construit rien seul
Posté par chaton le 04/06/2007 20:59:00
J'adore ton texte, ta façon d'écrire. Ca ressemble à John Irving en plus "evanescent"... Bonne idée d'avoir repris un refrain pour un article (rapport à la chanson...) non non y'a de l'idée c'est sympa de voir qu'il y a de l'estétisme meme si je ne suis pas une pro Gauthier!!
Re: On ne construit rien seul
Posté par missivory2 le 04/06/2007 17:55:09
j'ai aimé ton texte parce que je me dis en permanence ce genre de chose, la différence c'est que je n'ai plus de larmes pour me liberer de ce sentiment de solitude.
bravo
Re: On ne construit rien seul
Posté par soldail le 04/06/2007 17:31:59
Eh beh !
J'aime beaucoup cette chanson. Et je connais cette publicité qui m'a fait un peu le même effet que toi...


Et j'aime beaucoup ta façon d'écrire ^^
Un peu court mais très joli
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (5)
L'auteur : Camille Xxxxxxx
26 ans, ...là où le regard ne porte pas.... (France).
Publié le 04 juin 2007
Modifié le 16 mai 2007
Lu 1 138 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲