FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Projet Blair Witch

En octobre 1994, trois étudiants en cinéma disparaissent dans une forêt du Maryland au cours d'un reportage sur la sorcellerie... Un an plus tard, on a retrouvé leur film... Et maintenant, un petit article sur ce film d'horreur pas comme les autres...


Créé par cinq cinglés de cinéma et d'Internet originaires d'Orlando, en floride rassemblée sous le label Haxan Films "Le projet Blair Witch" est un film unique. Dans cette œuvre collective, Ed Sanchez, Dan Myrick et Greg Hale. Parmi leur référence : Shining, L'exorciste, La malédiction, L'enfant du diable...
Le concept "Blair Witch Project" fut créé par et Dan Myrick qui l'imaginaire leur école de cinéma.



La petite histoire :

C'est un jour 3 cinéastes en quête de la sorcière de Blair witch, ils interrogent les habitants puis partent en forêt, et découvrent des choses surprenantes... La légende les rattrape et la sorcière est là, on la sent, on l'imagine sans la voir puis l'un deux disparaît lors d'une attaque de on ne sait quoi... Les deux derniers trouvent une maison reculé dans les bois... Entendent des cris, cherche leur camarade, la caméra tombe... Fin d'une histoire qui fout la chair de poule, et reste gravé dans votre mémoire à chaque balade en forêt...


Confessions des réalisateurs :

Pendant que l'un filmait les acteurs dans les bois, un autre poursuivait le développement, et le soir ils regardaient les rushes du jour pour planifier le tournage du lendemain. D'où réalisme saisissant en faisant apparaître les imperfections et l'aspect chaotique d'un documentaire choc accompagné d'une propagande sur la réalité du documentaire sur Internet, qui en as fait douter plus d'un.
Tout fut fait pour que l'on y croie, le fait que les acteurs furent formés aux prises de vue en deux jours, puis lâchés dans la nature. Ils ont du improvisés et le film fut tourné en à huit jours Ce procédé avait pour but d'épuiser les acteurs, mentalement et physiquement pour les forcer à s'aventurer dans une partie de leur inconscient dans laquelle ils n'auraient pas pénétré normalement l'instinct primaire qui est en nous et qui nous fais faire des choses absurdes comme les personnages du film.


Ce film pas comme les autres :

"Le projet Blair Witch" brise également les règles du film d'horreur classique, avec Heather qui joue le rôle d'une réalisatrice à l'esprit posé, qui gère un projet de film tout en guidant son équipe dans un périple à chaque pas un peu plus hasardeux ce qui nous change du personnage féminin fashion victime un peu naïve des films d'horreurs des années 90.
Dans ce vrai/faux documentaire ont retrouve des restes du passé, tel le journal de bord qu'Heather a tenu au cours de ces huit jours de terreur passés dans les bois ainsi que diverses pièces à conviction : des photos prises par la police et des actualités des années quarante liées à Blair Witch qui nourrissent la légende du film...


Pour finir :

Alors que les créateurs du "Projet Blair Witch" auraient pu adopter un langage cinématographique plus classique, ils ont opté pour un système plus ingénieux. Aussi, ce film devenu culte fut une fenêtre ouverte sur le futur en créant un lien étroit entre le film et un site Internet, ils ont créé une relation symbolique entre les deux médias. Et le public est invité à pénétrer dans un monde fictif qui commence avec le grand écran et va bien au-delà...


Quelque critique de professionel :

Studio Magazine- Michel Rebichon

Sans effets gore, sans "créatures diaboliques", mais en jouant sur l'image brute, sur les sons, sur la peur du noir et sur la tension psychologique, les concepteurs du film (...) retrouvent et distillent avec talent l'essence même du film d'horreur.

Première - Stéphanie Lamome

Ni thriller ni film d'horreur, Le Projet Blair Witch est juste un film qui fait très peur. Pas cette peur qui fait crier ou sursauter d'avance mais une peur blanche, celle qui paralyse, pis, celle où on n'aperçoit même jamais le "monstre".

Et maintenant vos critiques, sur le film et mon article !!!!
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (20)
Re: Projet Blair Witch
Posté par norbert vincent le 26/09/2005 00:44:02
petite nature.
Re: projet blair witch
Posté par mc gregor le 25/09/2005 20:34:22
norbert vincent ----> Je n'ai peur de personne en Harley-Davidson!!! C'est juste que ton commentaire il vaut pas grand chose...Si au moins, il était constructif...Non, juste blessant...

Modifié le 25/09/2005 20:35:29
Re: Projet Blair Witch
Posté par norbert vincent le 25/09/2005 17:12:58
je vois que commentaire dérange beaucoup... mais comme il tout à fait approprié, il restera.
Tant pis pour ceux qui ont peur de leur ombre.
Re: Projet Blair Witch
Posté par mc gregor le 25/09/2005 16:07:58
J'ai bien aimé ton article, j'ai bien aimé ce film...La suite (blairwitch 2) est par contre totallement dénuée d'intérêt presque autant que le commentaire de norbert vincent d'ailleurs...
Bravo et continues comme ça!!! ;-) :-) <:o)
Re: Projet Blair Witch
Posté par tchit le 04/06/2005 16:50:51
"juste remis à sa place un rigolo qui m'avait agressé sans raison" :s qui ça ??

Pour faire un chédeuvre, pas forcément besoin de logique, de matos professionel ni même d'un professionalisme à la Spielberg ! Un film c'est avant tout une oeuvre d'art, pas une simple succession d'images bien léchées avec un scénario bien en règle et des plans parfaitement cadrés (c'est à dire 99% de la prod cinématographique actuelle). Godard quand il a tourné A bout de souffle a filmé de nombreuses scènes improvisées caméra à l'épaule et en lumière naturelle, dans la rue. Le projet Blairwitch innove totallement et même si Ridley Scott a tourné Alien il l'a fait avec un grand budget, des décors en studio et du vrai matos et il n'a absolument pas suggéré l'horreur puisque son film est carrément gore. Ca n'a absolument rien à voir avec le film dont on parle qui montre toute la puissance de l'image d'une manière inégalée.

La baraque on a bien du la construire, certes, et alors, pourquoi elle serait pas perdue dans la foret ? Je comprend pas trop à quoi tu veux en venir en fait lol. C'est pas une histoire vraie, c'est un film et dans le film la maison est perdue au milieu de nulle part. D'abord des maisons perdues au milieu de nulle part, sans route, sans rien, ça existe. Maintenant dans la réalité c'est peut-être une maison avec une grande route devant la porte, on s'en fout non ? C'est de la réalité fiction, pas un documentaire ! Et l'impression qu'on à affaire à un véritable document est très bien rendue.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (20)
L'auteur : <<{{dlfynn }}>> .
30 ans, Bruxelles (Belgique).
Publié le 31 mai 2005
Modifié le 07 mai 2005
Lu 6 906 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143