Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Quand la vie ne rime à rien...

J'ignore comment décrire ce texte et même comment vous donner envie de le lire alors en voilà deux passages : "Impressionnée par ta force, j'ai goûté à ton torse, j'ai goûté à ta force : Et demande le divorce. " "Il faisait de grands gestes pour qu'elle lui vienne en aide. Elle le fixait. " ... Petites histoires humaines.


Mariée promise et non éprise, sous cette chemise... Une femme soumise.
Impressionnée par ta force, j'ai goûté à ton torse, j'ai goûté à ta force : Et demande le divorce.
Ton ivresse, me blesse ; tes caresses : Souvenirs de jeunesse.
Bleu, jolie couleur de l'eau, bleu, comme le ciel est beau. Un bleu sur la peau : Espoir d'un monde nouveau.
Vie rêvée, journées ensoleillées, avec lui, le temps a tout emporté : Mon amour, pour toi, mon amitié.
Saveur d'été, humeur changée ; peur envolée : Cœur apaisé.

Des câlins Le matin ;Le soir, des poings : Début de la fin.
Baignade à la rivière, rencontre inattendue ; Portée disparue : Retrouvée hier.
Amour véritable, Amour détestable, Amour regrettable : Souvenirs mémorables.
Avec sa muse, il s'amuse, use... Et abuse.
Femme perdue, Femme émue, pour son élu : Cœur mis à nu.
Amant voyeur, mari trompeur, beau parleur : Homme sans valeurs.


Diantre ! Ma petite histoire est trop courte...

Pour la peine (j'espère toutefois que ce ne sera pas une punition que de lire la suite) vous avez droit à un extrait d'une de mes compostions inachevées.

_ Les enfants, si vous avez terminé mettez vous assiettes dans l'évier et allez vous brosser les dents ; et sans courir dans les escaliers... Chéri t'as oublié de prendre tes médicaments ce midi. Je te mets ceux du soir ici dans la petite cuillère.
_ Que ferais-je sans ma petite infirmière ... Dit l'homme en souriant. Viens que je t'embrasse. Tu veux bien être gentille et me les donner toi-même. La femme esquiva le baiser et alla chercher la petite cuillère de médicament et un verre d'eau. Fixant les lèvres de son mari, elle pensait aux soir où quand il rentrait, il avait du rouge à lèvres, alors qu'elle ne l'avait pas sur de la journée ... Rouge à lèvre qui ne pouvait donc pas être le sien.
_ Ouvre la bouche, lui dit t-elle avec un sourire comme si elle s'adressait à un de ses petits.

Elle donna ses médicaments et le verre d'eau. Il commença à toussoter, elle alluma la radio. La porte grinça, elle éteignit la radio. Plus un bruit. On entendit alors des gémissements, elle augmenta le volume. Elle essuyait les assiettes. Lui se tordait de douleur. Elle le regardait immobile. Il faisait de grands gestes pour qu'elle lui vienne en aide. Elle le fixait.

Une fois la vaisselle en ordre elle quitta la cuisine et ferma la porte à double tours laissant la radio allumée. En sortant elle se heurta à quelque chose.
_ Oh ! Bah ma puce, que fais –tu là ? Tu devrais être au lit...
Sophie aurait du être au lit. Seulement elle se trouvait là, dans le couloir.


Si ce n'est pas l'homme, c'est la femme...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (7)
Re: Quand la vie ne rime à rien...
Posté par elz4 le 17/05/2006 14:02:12
hmmm...
Moi j'ai trouvé ca un peu vide, un peu trop lisse et avec un arrière-goût de déja vu ...
Sans t'accuser (en aucun cas !!) de plagiat, hein ! =)
Mais...cela peu plaire ...
Peut-être était-ce un peu court?...
Je ne sais pas...

Mais, mon avis n'est qu'un avis parmis d'autres, j'veux surtout pas te décourager ou insulter une chose que tu as mis surement du temps et du coeur à faire...
=)
Re: Quand la vie ne rime à rien...
Posté par nassau le 11/05/2006 19:46:42
oki bein jaten la suite alor fai moi signe quan taura fini ton ptit retravaillemen lol
Re: Quand la vie ne rime à rien...
Posté par kealis le 11/05/2006 14:39:10
Merci windowman ^^ ( effectivement, en relisant le texte, je me suis appreçue de certaines maladresses...).

nassau : en fait si y'a une suite ( et même un début ^^) à cette histoire mais faut que je les retravaille.

toy-toy: lol, heureusement, parce que sinon, qu'est ce que se serait ^^. Le truc c'est que j'arrive pas à écrire des histoires joyeuses ...

Merci pour vos commentaires. Dans une période de doutes, ça m'insite à continuer. ça fait plaisir de voir que mes histoires plaisent ( structure qqes peu redondante; clin d'oeil à windowman ;) ).

mtaveau: Pour le premier texte, tu n'es pas la seule personne à ne pas avoir compris (t'es la deuxième en fait, l'autre étant une personne qui n'adhère pas à mon style). Mais pour le deuxième, je pense que si tu prends le temps de le relire calmement, tu comprendras...
Re: Quand la vie ne rime à rien...
Posté par mtaveau le 10/05/2006 22:00:42
C'est un article à jeter à la poubelle.

J'ai rien compris aux 2 parties. Y avait-il au moins quelque chose à comprendre ?
Re: Quand la vie ne rime à rien...
Posté par toy-toy le 10/05/2006 14:05:01
Wouahaw... c'est assez cruel tout ceci... Tu sais, il y a des couples où, mis à part quelques disputes tout est beau !!! Mais, c'est vrai que le style est bien.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (7)
L'auteur : Lucie K.
27 ans, Nogent (France).
Publié le 10 mai 2006
Modifié le 05 avril 2006
Lu 747 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲