FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Steven Spielberg

Présentation de l'un des réalisateurs les plus connus et talentueux du monde.


Spielberg est l'un des directeurs, producteurs et écrivains les plus connus au monde. Il est né à Cincinatti, Ohio, en 1946. Il a fréquenté l'université de Long Beach mais arrêta ses études peu après pour poursuivre sa carrière dans le divertissement.

L'un des premiers films qu'il réalisé est Battle Squad, en 1961, qui est un court-métrage mêlant images de la Seconde Guerre Mondiale et d'un avion posé donnant l'illusion d'être en vol. En 1964, il réalisé Firelight, à propos d'extraterrestres envahissant une petite ville. Mais ce fut l'essai suivant qui fit de lui un réalisateur mondialement connu : Les dents de la mer (Jaws), en 1975. Il continua sur sa lancée avec Rencontres du troisième type (Close encounters of the third kind), en 1977, une histoire originale sur les OVNI, qui est devenu culte. Ce film représenta un bond de géant dans l'histoire des effets spéciaux, et est également connu pour ses scènes de jeu de lumières et de musique. En 1978, Spielberg produisit son premier film, le mémorable I Wanna Hold Your Hand, suivi de Used Cars, en 1980. En 1981, il réussit un nouvel exploit au box-office Les aventuriers de l'arche perdue, avec Harrison Ford dans le rôle d'Indiana Jones. L'année suivante, il réalisé le très célèbre ET l'extraterrestre, avec Henry Thomas et Drew Barrymore. En 1984, le blockbuster d'Indiana Jones trouva une suite avec Le temple maudit. En tant que producteur, Spielberg travailla également pour Les Goonies (1985), qui révéla Sean Astin, Corey Feldman et Josh Brolin. Il est également le créateur des Gremlins (1984).

Mais l'un des plus connus est certainements Retour vers le futur, en 1985, avec Michael J. Fox. Suivi par Always (1989), Indiana Jones et la dernière croisade (1989) et Retour vers le futur II (1989), ainsi que le moins connu Dad (1989)


Dans les années quatre-vingt-dix : Joe Contre le Volcan (1990, producteur) Hook (1991) en tant que réalisateur. Toujours en tant que réalisateur, l'année 1993, fut marquée par Jurassik Park et La liste de Schindler.
Puis il créé la compagnie de production Dreamworks, qui produisit Men In Black en 1997, Le masque de Zorro et Deep Impact en 1998. On le connait aussi pour Il faut sauver le soldat Ryan (1998). Plus récemment, il est le réalisateur de AI, Intelligence Artificielle, avec Haley Joel Osment, Minority Report (2002) avec Tom Cruise, Le Terminal (2004) avec Tom Hanks.

Dans ses films, on retrouve souvent la musique de John Williams, des étoiles filantes, des pères absents, des personnages regardant quelque chose à côté de la caméra, des enfants et adolescents en danger, des références à Disney et à la Seconde Guerre Mondiale. Les moments-clefs de ses films sont illustrés de façon sonore par du piano. Il a plusieurs fois travaillé avec Tom Hanks.

Steven Spielberg est l'un de mes réalisateurs favoris, en particulier pour les films des années 80's, ses plus réussis d'après moi. Sa façon de réaliser est particulière, et c'est grâce à cette régularité que l'on reconnait sa "trace" dans ses films, ce qui est appréciable.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (7)
Re: Steven Spielberg
Posté par necroproject le 26/11/2004 22:28:05
j'allais oublier : Kubrick , n'était pas obsédé par la question juive , lui au moins : pour ca, je veux bien le faire passer devant Steven.
A ce propos, vous connaissez sans doute l'histoire d'un allemand, un francais, un juif ayant fait naufrage près d'un île déserte avec des éléphants ....
Re: Steven Spielberg
Posté par necroproject le 26/11/2004 22:24:15
Comparer Spielberg à Kubrick, c'est comparer Un pot de yaoughrt avec une fiat 500 : ca n'a aucun intérêt , c'est idiot et la conclusion tombe sous le sens : sous des thèmes parfois semblables, leurs films n'offrent pas du tout la même optique de divertissement .
Oui ,Les Kubricks sont plus "réfléchis", plus "intellos" , etc , mais les Spielberg offrent plus de spectacle, plus de féerie . Ils surprennent non dans leur dénouement mais dans leur mise en scène plus nerveuse . C'est d'un côté un réalisateur aux scripts, scénarios en béton armé , de l'autre un producteur de films émouvants et vivants , prêtant au rêve et non au cauchemar .
Quand un spielberg est dépourvu d'action, on obtient quelques somnifères du style AI ( l'absence d'action d'un film kubrickien y était, le cynisme et la froideur , absentes eux aussi, on laissé un goût amère au spectateur : ca manque d'humour noir ), rencontre du 3ème type, la couleur pourpre , etc.
Re: Steven Spielberg
Posté par kubric le 21/11/2004 21:19:48
Ba voila, le truk c ke spielberg, non se n est pa un gran réalisateur, c sur comparé a LELOUCH, c un artiste hornorme, mé komparé a Kubrick, la il pe allé se recoucher.... Kan on voit Jurassik park, et ensuite orange mékanik, on se pose des kestions, on se dit "Ya des gens ki peuven croire ke SA c un bon réalisateur!"
Kom du O dessu "2001 ..." sa C t un film bien loin de E.T.
Ok band o brother Ct dla balle, par contre kan on regarde "I.A"n film precedemmen de kubrick puis ensuite repri par spielberg, (Stanley étant mort avant d avoir pu finir le dit film), est une merde monumentale, on reprend pa du caviar sur de la baguette kon a acheté a SUPER U, le métafore ptet exagéré, mé la on é a un poin ou le film mm est un déchet.
Outrage Grandiose, comparer ROBERT ZEMECKIS, réalisateur de génie, de talent, ki réalisa "forest gump", a un réalisateur ki fait des films pour la 20th century fox et WARNERbros, la sa releve plus de la faute d innatention (enfin je l espere tré tré tré for), k une réelle comparaison.

A par sa, si on é fan de Steven, tré bon article tré bien écrit félicitation
Re: Steven Spielberg
Posté par necroproject le 05/11/2004 15:35:12
spielberg a réalisé l'ennuyantissime couleur pourpre ( y en a qui ont aimé, c'est sûr... ) .
Des films comme jurassique park montrent son indéniable talent pour nous concocter des scènes d'actions fabuleuses ( le t-rex et les 4x4, la scène de la cuisine avec les raptors ...) , son talent dans la mise en scène et les cadrages ( même sur un film à priori aussi anodin que Terminal ) , malheureusement, il sombre parfois dans le ridicule et surtout dans l'ultralarmoyant ( cf le soldat Ryan , le Terminal ) , le chiant ( rencontre du 3ème type )quelques réflexions redondantes à deux balles ( l'histoire de la souris dans catch me if you can par exemple ) et une sorte de douce féerie naïve ajoutée à un manichéisme ( les méchants très méchants mais pas si méchants ) à peine retouché .
Reste que je n'ai jamais regretté d'être allé voir l'un de ses films au cinéma . C'est un réalisateur, et ses production sont très très haut-dessus de la moyenne .

A noter sa participation dans la série ( peut-être la meilleure que j'ai vu sur le thème ) TV band of brother (cf les armes, véhicules, décors ,acteurs, scènes...tout, à défaut d'être ultra réaliste, est magnifique ).
Re: Steven Spielberg
Posté par lylhipuce le 03/11/2004 16:22:40
Alors déjà j'aime pas du tout Steven Spielberg, je trouve ses films vide d'émotions, l'histoire pour la plupart du temps n'a ni queue ni tête mais les spectateurs s'en foutent car il y a une grosse bêbete et ça résoue le problème. Seule la liste de Schindler m'a émue.
Iln'aurait pas aussi réaliser la Couleur Pourpre?
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (7)
Publié le 03 novembre 2004
Modifié le 24 août 2004
Lu 1 234 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143