Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Un cinquième mort innocent

Deux mois, deux mois que ma vie a cessée. Que la leur a cessée. Tués, par un pauvre drogué, ma famille est Morte, Morte, Morte. Depuis, je ne vis plus, ou presque... Sur mon lit d'hôpital je vous écrit, pour la dernière fois.


Je ne sais pas d'où je tiens cette force qui m'oblige à vous écrire. La seule chose que je peux comprendre, c'est l'envie de rendre hommage à toute ma famille avant de partir, avant de les rejoindre.
Bientôt, je vais mourrir. Ce n'est plus la peine que les médecins de l'hôpital ou je suis interné me nourrissent, je ne suis plus rien. Il y a quelques mois encore, j'étais heureux de vivre, fou de mes proches, j'avais toujours la pêche. Et maintenant, je ne suis plus qu'un minuscule petit squelette dans une chambre vide, blanche, qui sent l'hosto. Je ne me reconnais plus. Je ne sens plus mes forces. Entre chaque mot que je vous écrit, je dois m'arrêter, pour me reposer. Cela fait maintenant deux mois que le drame est arrivé. Que je ne mange plus, que je ne parle plus, que je ne bouge plus. C'est la première fois depuis deux mois que je bouge, pour leur rendre hommage. C'est ma vie qui a cessée, le jour ou ce connard de drogué les a tués. Tous : ma mère, mon père, mon frère et ma petite sœur, qui avait un an à peine, et qui n'avait toujours pas connu la vie. Ma vie a cessée le jour ou ce drogué était au volant de sa voiture, ivre. Il leur a foncé dedans. Eux, ils n'avaient rien, rien fait pour mériter ça. Lui, ce connard, s'en est tiré avec à peine quelques égratignures, un séjour d'une semaine à l'hosto, une peine de prison légère pour ce qu'il a fait. Il a tué 4 personnes folles de vie, et il est en train d'en tuer, mais en la faisant souffrir, cette fois, une quatrième, moi.
Moi, j'ai 14 ans, je m'appelle Antoine. Depuis bientôt deux mois je refuse de parler, de m'alimenter, même de bouger. Comment pourrais-je vivre sans eux ? Et puis, hier, un médecin, pendant que je dormais m'a emmené cet ordinateur portable. Alors, je me suis dis que de parler d'eux, et de moi par la même occasion, leur rendrais un dernier hommage. Si j'avais encore la force de pleurer, je pourrais pleurer, pleurer pendant des heures, des jours. Mais j'ai tellement pleuré que je n'ai plus assez de larmes et d'eau dans mon corps. Les médecins croient que je n'entends plus, alors ils disent, aux gens qui viennent me voir, et que je ne reconnais plus, des choses horribles sous mes yeux. Ils leur dise que bientôt, ils ne pourront plus me faire vivre, qu'ils vont me débrancher peu à peu. De toute façon, je n'ai pas envie de vivre. Je n'ai plus envie de vivre. Une fois, une ancienne camarade de classe m'a demandé ce que je voulais, qu'est ce qui m'arrivais, que ma vie n'était pas finie. J'aurais aimé lui hurler que c'était ma famille que je voulais. Il n'y a que ça qui pourrait me faire revivre. J'ai envie de mourrir, pour ne plus souffrir, pour ne plus penser à eux. Pour les revoir, qui sait... Je les aime tellement. Les journées paraissent longues à l'hôpital, mais je m'en fous. Plus rien n'a de l'importance dans ma vie, de toute façon. L'autre jour, mon entraîneur de natation est venu et m'a dit : mais qu'est ce que tu fous, bon sang, tu vois pas que tu fous ta vie en l'air ?? Tu ne vois pas que plus jamais tu ne pourras nager ?? Le club a besoin de toi, tu le sais ça, non ? Mais qu'est ce qu'il avait, lui, a me dire ça ? Il ne voit pas que plus rien m'intéresse, a part mourrir ??
Voilà, c'était la dernière fois que je parlais, à ma façon. Bientôt, je vais mourrir. J'aimerais tellement les revoir, une dernière foi, pour leur dire aurevoir ! Ils étaient tellement géniaux ! Maintenant, je me retire de la vie, cruelle. Quelqu'un pourrait-il me dire pourquoi le monde est si injuste ? Pourquoi les innocents sont tués ? Pourquoi, Pourquoi, Pourquoi ??? Pourquoi ma famille a été tuée, pourquoi, POURQUOI ?
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (57)
Re: Un cinquième mort innocent
Posté par yumi le 03/09/2007 17:32:03
antoine moi je sais ce que sa fait de perdre c proche mais moi c a cause d'un hopital ce qui est pire car les hôpitaux sont pour soigner
mais bon je sui pa la pour raconter ma vie Pense a ta famille est ce qu'ils voudrais te voir ainsi ? ca les fairait souffrir et puis t'es amis ta famille souffriront.
je pense fort a toi est tient bon. je suis nul en Français Désolé. au cas oux mon adresse msn est loups-bleus@hotmail.fr si tu veux parler de ça je serais la. Promis bisous à toi et bon rétablissement
Re: Un cinquième mort innocent
Posté par sans importance le 20/08/2004 07:52:01
Bonjour a tous, je sais que d'après vos commentaires vous n'allez pour la plupart pas me croire. Mais s'il vous plaîte, arréter de dire du mal d'Antoine.

Voila, l'histoire du docteur je ne sais trop qui est totalement fausse, c'est quelqu'un qui a voulu enfoncé Antoine à mon avis ou je ne sais quoi.

Par contre, il est bien vrai qu'il est tombé dans le coma. Il s'en est sorti, a quitté l'hôpital, mais si aujourd'hui je vous écrit c'est qu'il a replongé. Je suis sa grand mère, l mère à son père. S'il vous plait, ne me répondait pas si vous ne me croyez pas, il est vrai que je n'ais point de preuves.

Voila, depuis une semaine il a replongé. Et c'est moi, a sa demande, qui allait sur ce site, après qu'il est diffusé cet article. J'y suis resté un certain temps, mais je n'ais pas voulu vous contacter, j'étais sure que vous ne me croirez pas. Mais maintenant je tente le tout pour le tout.

Antoine est mon unique petit fils, maintenant, et je ne peux pas me permettre de le perdre, au risque de me faire huer, traiter ou je ne sais trop quoi. Mais s'il vous plait contactez moi ou diffuser un commentaire d'encouragement à son égard sur ce site.

Quoi qu'il en soit vous m'avez beaucoup toucher dans vos commentaires, et c'est vrai que même les gens qui n'étaient pas sur d'y croire n'ont pas té méchant, pour la plupart... Je n' ais pas retenu de nom, mis a part mounir0, qui est un de ceux qui m'ont le plus touché.

Penser à Antoine... Un petit message ne vous prendra pas bien longtemps à écrire...
Re: Un cinquième mort innocent
Posté par kyosphere le 20/08/2004 07:52:01
je viens de finir de lire l'article et j'en ai les larmes aux yeux...Je ne pourrai pas dire que je comprend la souffrance d'Antoine car je ne suis pas à sa place mais seuleument lui dire qu'il faudrait que les medecins lu accordent ses dernières volontés.Ca s'appelle l'euthanasie,c'est illégal mais si c'est lui qui le veut...De plus en plus de c........ tuent des gens sur les routes et je trouve çà extrèmement lamentable!!!!Aurevoir Antoine.
Re: Un cinquième mort innocent
Posté par diez le 20/08/2004 07:52:01
est mec je c pa si ton histoire est vrai mais en tout cas tu m'asfais bcp réfléchir sur les bonnes choses de la vie et surtout a ma familles caren ce moment sa ne tourne pas tres rond mais bon sa fait réfléchir sa c'est sur!! bon courage et surtout si c'est vrai franchement ton geste est tres bete
Re: Un cinquième mort innocent
Posté par dark le 20/08/2004 07:52:01
Ben bon bin euh alors...

Que cette histoire soit vrai ou fausse, il ne faut pas réagir au quart de tour.

Il est vrai que si cette histoire est inventée, et c'est de ce coté que je me pencherai, l'auteur est un abrutit fini qui utilise maladroitement une histoire de meurtre et de suicide juste pour gagner des flizz. Pathétique. Par contre, cette histoire, bien qu'inventée pourrait s'être véritablement produite et pas forcément avec cet auteur. J'estime que cela pourrait vraiment rendre hommage aux personnes qui ont vécu, vivent et vivront cela...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (57)
Publié le 11 mai 2003
Modifié le 11 mai 2003
Lu 1 726 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲