Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     
Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Le burn-out ou syndrôme d' épuisement
Posté par spy le 31/05/2015 00:00:23
Le burn-out

En anglais, ‘to burn-out' signifie ‘se consumer'. Le burn-out est la conséquence d'un stress accumulé jour après jour, dans le cadre du TRAVAIL, voire du milieu familial.


Le stress, tout le monde l'a ressenti un jour ou l'autre :
c'est la réaction naturelle de tout être humain face à un danger.
Entre décharges d'hormones et montée d'adrénaline,
il crée la tension dans tout le corps pour accélérer la fuite.

Mais lorsque la source de stress ne tarit pas (mauvaise organisation
du travail, surcharge de tâches, conflits entre collègues, etc.),
mais persiste jour après jour, la tension corporelle se pérennise.
On parle alors de stress chronique.

Et là, c'est comme une cocotte minute. Lorsque le stress s'accumule,
la pression devient telle qu'elle finit par déborder, occasionnant colère, mal-être, et culpabilité. On ne s'y attendait pas, on ne voulait pas le voir, mais le burn-out est là.

Le burn-out est donc un mal aux débuts silencieux, encore trop considéré comme honteux.
S'il est largement abordé par les médias, il reste tabou. Les victimes se sentant le plus souvent coupables d'être épuisées, et les responsables le plus souvent disposés à renforcer cette culpabilité.

Comment détecter le burn-out ? Le prévenir, et s'en sortir ?
Voici nos réponses.

Burn-out: Les causes

Avant d'aborder les causes d'un burn-out, il est important de prendre
conscience que toute personne peut être concernée.
Le burn-out résulte d'un déséquilibre entre les ressources personnelles du sujet (sa personnalité, son mode vie, son entourage, etc.) et la (les) situation(s) potentiellement stressante(s). Pour un même contexte,
certaines personnalités sont donc plus à même d'être victimes de ce phénomène.
Les causes du burn-out sont donc à la fois internes et externes.

>>1 - Les causes externes
Les situations externes ‘stressantes', susceptibles de déstabiliser
les ressources personnelles et provoquer un burn-out, peuvent être les suivantes :

> Organisation du travail dysfonctionnelle,
> Difficultés de communication et conflits au sein des équipes,
> Importante charge de travail et enjeux importants,
> Insécurité de l'emploi,
> Isolement social et/ou professionnel,
> Activité répétée et routinière demandant une attention soutenue,
> Tensions familiales consécutives au stress professionnel.

>>2 - Les causes internes
> Perfectionnisme
Les personnes les plus à risque sont typiquement perfectionnistes, et visent un idéal élevé.
Souvent performantes et travailleuses, elles ont parfois tendance
à vouloir faire plus que ce qu'on leur demande. Cet excès de pression
qu'elles s'infligent vient parfois en réponse à un besoin d'être rassurées, gratifiées.

Parmi ces causes, la peur de décevoir les incite à faire du mieux qu'elles peuvent, à se donner au travail à 200%. La victime devient alors... son propre bourreau.
Quand l'idéal projeté est inatteignable ou que les récompenses ou satisfactions restent rares, la motivation initiale peut laisser place à une fatigue et un désabusement, d'autant plus qu'il existe des facteurs externes stressants.

> Difficultés de gestion du stress
La capacité à gérer le stress peut être également différente
d'un individu à l'autre, et favoriser ou non l'apparition d'un burn-out.

Parmi les personnes qui subissent un stress chronique, celles qui auront du mal à en parler ou à l'exprimer seront plus à même d'en pâtir, et donc de développer un burn-out.
Tandis que celles qui parviennent à relâcher régulièrement la pression seront moins susceptibles d'en souffrir.

Burn-out: Les symptômes

Les symptômes du burn-out apparaissent de manière insidieuse.
Ça commence par un stress ressenti au quotidien en allant au travail.
Celui-ci peut se manifester par un mal-être, une tension nerveuse, une irritabilité, ou des symptômes physiques (douleurs abdominales, brûlures gastriques, céphalées, etc.).
Au fil du temps, ces symptômes se font de plus en plus fréquents, et augmentent à mesure que la pression au travail s'intensifie.

Dans le même temps, la capacité de concentration s'amoindrit et abaisse
la productivité au travail. Le sentiment d'inefficacité qui en découle justifie
la culpabilité de moins travailler. Si cette culpabilité n'est pas désamorcée
(par un travail sur soi ou grâce au soutien du boss ou d'autres employés),
et que la pression au travail continue, le cercle vicieux est lancé.
Plus la personne se sent coupable de mal travailler, plus elle se met la pression.
Et ainsi de suite, jusque l'apparition du burn-out.

Pris en charge trop tardivement, le burn-out peut avoir des conséquences
importantes, tant sur le plan individuel (baisse de moral, dépression, conflits
familiaux, problèmes de couple, etc.) que sur le plan professionnel
(baisse de productivité, absentéisme, etc.). Ce qui est dommageable,
puisqu'il pourrait être facilement prévenu, voire évité.
Sous réserve que le tabou soit levé !

Burn-out: Les traitements

Le premier des traitements du burn-out au travail est...
la diminution de la pression au travail. Qui peut passer par la délégation de tâches, l'aménagement des horaires, voire l'arrêt de travail.
Celui-ci peut être prescrit par le médecin traitant ou par un psychiatre.

Enfin, dans les cas de burn-out avancés, l'un des traitements à privilégier est la psychothérapie. Quoiqu'il arrive, si le besoin de « voir quelqu'un » se fait sentir, il est bon d'aller consulter.
La psychothérapie pourra aider à mieux se connaître, mieux se comprendre et mieux s'accepter. Et donc à retrouver les ingrédients indispensables pour se renforcer,
et se déculpabiliser.

De nombreuses méthodes de gestion de stress existent actuellement, et peuvent être utilisés comme traitements complémentaires du burn-out :
yoga, réduction du stress basée sur la pleine conscience (MBSR-Mindfulness Based Cognitive Reduction), sophrologie, etc. N'hésitez pas à piocher dedans.

Ensuite, le meilleur moyen de prévenir le burn-out ou d'éviter sa récidive, est d'apprendre à reconnaître ses limites physiques et émotionnelles, et... de les accepter.
Cette capacité est loin d'être toujours innée. Reconnaître ses capacités et ses limites implique une bonne connaissance de soi. Et les accepter n'est pas toujours chose aisée.

On aimerait bien pouvoir se surpasser (et notre boss aussi),
être superman/woman. Mais il est temps de reposer les pieds sur terre.
La non prise en comptes de ses limites peut tenir transitoirement mais pas sur le long terme.
N'oubliez pas la citation devenue adage : « Rien ne sert de courir, il faut partir à point ».


Burn-out: Les conseils

Le burn-out résulte d'un cercle vicieux. Pris dans ses griffes, nos ressources personnelles s'abaissent, diminuant ainsi la force personnelle qui permet de s'en défaire.
Faute de pouvoir agir sur le contexte pathogène de travail, il reste
toujours possible de se protéger et de contrecarrer les ennuis à
un niveau plus individuel.
Voici quelques conseils :

>1 - Reconnaître les signes avant-coureurs pour mieux agir dessus
Prenez note des signes présentés ci-dessus. Plus vite on les reconnaît, plus vite on peut agir dessus. Pour corriger un problème, il faut déjà en prendre conscience...

>2 - Se libérer de la culpabilité... vous n'êtes pas seul(e)
Ceci n'est pas un conseil, c'est un ordre !
Cessez de culpabiliser !
Personne n'est surhumain, et personne n'est parfait.
Et, même si « le travail, c'est la santé », il devient très vite pathogène lorsque ses objectifs visent plus haut que nos capacités. Alors, cessez de vous culpabiliser et libérez-vous de la honte et de la culpabilité. Une fois passé ce cap, il vous sera plus facile de gérer la situation et d'éviter de vous y noyer.

>3 - Cultiver les liens sociaux
Le soutien social (famille, amitiés, collègues) est l'un des moyens
les plus efficaces pour prévenir le burn-out. Cet autre conseil est primordial.
Le simple fait d'en parler peut déjà aider à mieux supporter une hiérarchie capricieuse, à se détendre, à relativiser.
Ainsi, il paraît essentiel de :
> Maintenir un climat familial sain où le dialogue est possible,
> Créer des liens avec les collègues,
> Préserver les amitiés extérieures, parfois sources de bon conseils !

>4 - Se ménager des temps pour soi
À force de s'astreindre à répondre aux attentes des autres ou à un idéal de soi inatteignable, on en perd le contact avec soi.
L'oubli de soi est un des ingrédients au burn-out, et n'est pas viable sur le long terme.

Conseil : il est donc essentiel de prendre du temps pour soi.
Pendant la journée de travail, pourquoi ne pas se ménager des temps de pause pour aller se promener, courir, ou même méditer ?
Ensuite, si cela vous est possible, adaptez votre façon de travailler de façon à vous ménager et à prendre du plaisir dans votre travail.
Votre créativité ne pourra qu'en être ravivée.

>5 - Se bouger
Hors des temps de travail, n'hésitez pas à vous offrir des temps
pour faire du sport ou pour vous adonner à vos activités préférées.
Il n'est pas rare de voir des personnes qui abandonnent certaines
passions parallèles (sport, instrument, activités créatives, etc.)
du fait d'heures sup à répétition.
Ces hobbies qui doivent être pratiqués dans une ambiance détendue, sont pourtant parfois essentiels pour renouer le contact avec soi-même, se renforcer, et mieux gérer le stress.

>6 - Se respecter
S'il est essentiel de respecter ses collègues, il l'est tout autant de se respecter soi, tel que l'on est, et d'accepter ses limites et ses besoins. Se respecter soi-même est également un gage pour se faire respecter des autres.



Modifié le 31/05/2015 00:19:49

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    1 membres et 140 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲