Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     
Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
La personnalité paranoïaque
Posté par spy le 29/05/2016 17:54:57
C'est une personne qui souffre en continu d'un trouble grave de la personnalité, un de ces dix troubles (1) décrits par le DSM4-R (Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders) ou Manuel de diagnostic et de statistique des pathologies mentales). On estime que 0,5 à 2,5 % de la population présente une personnalité paranoïaque.

Elle correspond assez bien à ce qui entre dans la description du « parano », personne qui croit toujours qu'on lui veut du mal.

Personnalité paranoïaque : un trouble de la personnalité difficile à vivre
Qu'est-ce exactement qu'une personnalité paranoïaque ?

D'où vient ce fonctionnement de méfiance systématique ?
Comment agir face à une personnalité paranoïaque ?

Personnalité paranoïaque : un trouble de la personnalité difficile à vivre
Hubert rend l'atmosphère irrespirable autour de lui. Il perçoit derrière chaque parole un sens caché négatif, le plus souvent dirigé contre lui. Il se méfie de ses associés à son travail, ne leur fait jamais confiance, pas plus qu'à sa femme ou à sa fille. Il en veut souvent à son entourage et quand on lui demande pourquoi, il répond : « vous le savez très bien, ne faites pas semblant ».

Il peut même parfois être violent, surtout quand il soupçonne sa femme d'infidélité sur des détails complètement anodins. Il a assez souvent déjà cassé de la vaisselle et même frappé sa femme une fois. Son épouse est d'ailleurs dépressive et songe à la séparation. Elle a peur de lui en parler, craignant sa réaction.

Hubert souffre d'une personnalité paranoïaque et la vie avec lui n'est jamais amusante ou légère.

Qu'est-ce exactement qu'une personnalité paranoïaque ?
C’est la personnalité de quelqu’un qui est soupçonneux à l'égard des autres dont les intentions sont systématiquement interprétées comme malveillantes.
Cette Méfiance est envahissante et apparaît au début de l'âge adulte et se retrouve dans divers contextes, avec au moins 4 des critères suivants

Un individu à la personnalité paranoïaque pense, sans aucune raison objective, que les autres cherchent à l'exploiter, le tromper, lui nuire.
Il doute sans arrêt de la loyauté, de la fidélité de son entourage
(amis, famille, collègues de travail).
Il se confie très rarement, car il pense que les informations qu'il communique seront utilisées contre lui.
Il imagine des sous-entendus cachés, humiliants ou menaçants dans les paroles, les événements anodins au quotidien.
Il est très rancunier, ne pardonne pas de s'être senti blessé, dédaigné, méprisé, insulté.
Il réagit par la colère ou l'agressivité quand il se croit attaqué
ou qu'il estime sa réputation attaquée.
Il soupçonne sans élément objectif l'infidélité de son conjoint, et cela de manière répétée.

Attention, le trouble de la personnalité est une manière de fonctionner constante.

Il existe des maladies qui surviennent par crise et où l'on peut aussi observer ces signes. Mais ils sont passagers. On peut ainsi parler d'un délire paranoïaque dans certaines maladies. Il s'agit d'un délire qui possède le même genre d'élément, mais qui ne signifie pas forcément que la personne ait une personnalité paranoïaque, car son fonctionnement habituel n’est pas sur ce mode.

Notons aussi que tout le monde peut avoir par moment un fonctionnement paranoïaque, y compris des personnes tout à fait équilibrées psychiquement.
Il peut suffire de se sentir déprimé, et de penser « et si ma femme me trompait ? » ;
« Et si tout le monde pensait sans me le dire que je suis vraiment un bon à rien ? »

C'est le propre des personnes équilibrées d'osciller entre les différents troubles de la personnalité, de manière superficielle.
Il s'agit de pensées qui vous traversent, mais pas d'une manière de fonctionner qui s'installe durablement et en profondeur.

D'où vient ce fonctionnement de méfiance systématique ?
L'individu qui souffre d'une personnalité paranoïaque semble avoir une très haute opinion de lui et c'est comme s'il avait peur que les autres
ne la partage pas.
Peut-être que c'est justement parce que, dans le fond, il a le sentiment qu'il ne vaut pas tant que cela et qu'il a peur que son entourage le perçoive.
En réalité, il n'a pas une grande confiance en lui-même, ce qui fait qu'il imagine difficilement avoir confiance en ses proches.


D'ailleurs un homme paranoïaque fera souvent des infidélités à son épouse, alors qu'il la soupçonne d'une manière maladive d'avoir des relations extraconjugales.

D'autre part, il est extrêmement psychorigide.
Il se fait son opinion sur tout sans tenir compte des autres,
et ses opinions sont construites par des raisonnements tout à fait logiques, à partir de postulats totalement faux. Il est impossible de lui faire entendre raison, car il tient à ses postulats et pense qu'on veut le manipuler.

Le problème, c'est que l'entourage, constatant son fonctionnement,
va lui cacher des choses pour éviter les interprétations fallacieuses.
Et cela entretient un cercle vicieux s'il s'aperçoit des cachotteries.

Comment agir face à une personnalité paranoïaque ?
Si l'on se sent soi-même paranoïaque, les trois quarts du travail sont faits !
Car la plupart des personnes fonctionnant de cette manière sont incapables de se remettre en question, toujours à cause de leur rigidité.
Cette rigidité est comme une armure leur permettant de tenir debout et de résister aux angoisses profondes. Quand une personne estime
qu'elle glisse vers ce fonctionnement, elle va se faire aider psychologiquement.

Elle pourra travailler à développer son empathie, son écoute vis-à-vis des opinions, des désirs des autres. Il lui faudra aussi travailler sur ses cognitions, ses pensées toxiques qui enveniment ses relations. Et puis encore, lutter contre le sentiment d'insécurité, d'angoisse profonde.

Le problème reste entier face à ceux qui estiment que c'est l'entourage qui ment, qui trompe et qui est malhonnête. Il est impossible de les faire changer de l'extérieur, et seules les personnes
qui acceptent une prise en charge peuvent évoluer.


Cela fait que beaucoup de personnes dont la personnalité est paranoïaque font le vide autour d'elles et se retrouvent dramatiquement seules sans être prises en charge médicalement ou psychiquement.


Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
suite :La personnalité paranoïaque
Posté par spy le 29/05/2016 18:12:41
La paranoïa est un symptôme correspondant à plusieurs situations
Les symptômes paranoïdes peuvent exister chez des personnes présentant des maladies mentales assez différentes.



La paranoïa n’est donc pas une maladie mais un symptome

Si vous comparez à un mal de ventre, ce mal de ventre peut avoir des origines diverses et donc être lié à des maladies très différentes.

La paranoïa se rencontre déjà chez les personnes présentant un trouble de personnalité paranoïde ou paranoïaque.
Chez ces personnes, la paranoïa est une tendance constante.
Elle existe aussi lors de troubles délirants paranoïaques se produisant par exemple chez une personne schizophrène ou sous l’action de drogues psychoactives.</b
Dans ce cas, il s’agit plus souvent d’épisodes aigus chez quelqu’un n’ayant pas forcément une personnalité paranoïde.
Et puis, la paranoïa peut exister de manière relativement chronique, et sous forme de tendance chez certaines personnes dépressives.

Les symptômes de paranoïa aigus
Les signes paranoïaques très intenses se rencontrent chez les personnes en crise, qu’elles aient ou non une personnalité paranoïaque.

Il s’agit de délires où le sujet en crise interprète la réalité de manière déformée.

Le contenu du délire correspond à des idées :

de persécution (on me persécute),
de complot (on complote contre moi),
de jalousie (on me trompe),
de préjudice (on me porte préjudice),
de menace (on me menace),
d’influence (on cherche à influencer mes pensées ou à me manipuler)…
Ces délires présentent une logique très forte.
La personne peut tout vous expliquer et interpréter de manière très cohérente et sembler convaincante… même s’il s’agit d’un délire reposant sur des fantasmes.
Les idées paranoïaques peuvent envahir toute la vie, ou pour d’autres, ne concerner que certains domaines. Une personne peut par exemple exprimer qu’elle est espionnée à son travail mais ne présenter aucun signe de paranoïa dans sa vie familiale… ou l’inverse.

La paranoïa peut ne reposer sur rien de concret, ou bien avoir une base de départ.

Par exemple, un homme que sa femme a trompé peut, à partir de là, développer un délire. Mais d’autres délirent sans qu’aucun événement déclenchant ne l’explique sinon leur économie psychique interne.

Ce fonctionnement paranoïaque s’observe dans les paroles de la personne malade, ou dans ses actes.
Elle peut être accusatrice, mais aussi devenir violente en paroles ou en actes, dans le but, selon elle, de se protéger. Cette violence peut aller jusqu’à vouloir supprimer la personne considérée comme étant à l’origine d’un complot.
D’autres peuvent retourner leur agressivité vers eux-mêmes et tenter de se suicider.

Sommes-nous tous paranoïaques ?

En réalité, il existe un continuum entre une personne présentant des symptômes de paranoïa aigus et une personne dite normale ! Nous pourrions tous calculer notre degré de paranoïa.

En effet, les symptômes de paranoïa reposent sur :

la méfiance
« Je n’ai pas confiance dans les personnes qui m’entourent »…
la suspicion qui est un degré plus haut de paranoïa
« Je soupçonne les autres de comploter contre moi, de médire sur moi… »
l’interprétation abusive
«S’il a fait ceci ou cela, c’est dans le but de me coincer, ou me nuire… »
les réactions de défense
« J’évite de dire des choses sur moi pour que ce ne soit pas utilisé contre moi »
« Je fuis les contacts pour ne pas prendre de risque »
« J’attaque pour me défendre » puisque la meilleure défense, c’est l’attaque !


La paranoïa est un symptôme correspondant à plusieurs situations
Les symptômes paranoïdes peuvent exister chez des personnes présentant des maladies mentales assez différentes.

La paranoïa n’est donc pas une maladie.
Si vous comparez à un mal de ventre, ce mal de ventre peut avoir des origines diverses et donc être lié à des maladies très différentes.

La paranoïa se rencontre déjà chez les personnes présentant un trouble de personnalité paranoïde ou paranoïaque.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 179 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲