FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
174 connectés : 0 membres et 174 visiteurs Voir la liste     








Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Syndrome d' abandon comportements
Posté par spy le 30/05/2018 23:38:17
Pourquoi certaines personnes vivent le syndrome d’abandon ?
=======================================


La peur de l’abandon est souvent due à un traumatisme vécu durant l’enfance d’un individu. Ce traumatisme résulte de la perte d’un être aimé.
Cette perte peut être effective, par exemple lors d’un décès, ou ressentie, comme dans le cas d’une séparation.
Par exemple, l’enfant qui voit l’un de ses parents quitter le nid familial peut développer une peur de l’abandon.

Il est possible qu’il pense que le parent est parti à cause de lui, car il n’est pas assez bien et donc pas digne d’être aimé.
Cette séparation d'avec le parent peut être très difficile à vivre pour l’enfant.
Avec le temps, cela peut se traduire par la peur d’être rejeté dans toutes ses relations sociales, et cette peur peut être incontrôlable.

De même, ce syndrome peut être ressenti par l’enfant suite à l’arrivée d’un petit frère ou d’une petite sœur, ou lorsqu’un parent passe beaucoup de temps au travail au détriment de celui passé avec son enfant.

Dans des situations plus anodines, le même constat peut s’établir. Par exemple, des vacances loin des parents, ou quelques jours de formation loin de la maison pour l’un des parents.
Là encore, la perte n’est pas effective, mais la situation peut pourtant être très mal vécue par l’enfant.

Par ailleurs, le syndrome d’abandon peut survenir à l’âge adulte suite à la perte d’un être aimé, vécue comme un traumatisme.
Par exemple, lors d’une rupture amoureuse, la personne peut vivre un véritable choc émotionnel qui la pousse à craindre un abandon dans ses autres relations.

Par quoi se traduit la peur de l’abandon ?
============================


Les personnes victimes de la peur de l’abandon peuvent être plongées dans une grande souffrance. Une grande anxiété et des pensées angoissantes apparaissent et sont difficiles à gérer tant les individus se sentent dans un environnement "insécure".

Ils sont envahis par un mal-être et de la tristesse, pouvant même aller jusqu’à un trouble dépressif.

Parfois, pour compenser une perte ou l’angoisse qui y est liée, les individus peuvent adopter des comportements excessifs, comme des troubles alimentaires.
Par exemple, pour réparer le malaise vécu, ils se jettent sur la nourriture en vue de se "remplir" pour combler le manque affectif.

L’impact du syndrome d’abandon dans les relations sociales
========================================

Au quotidien, une personne qui a peur d’être abandonnée peut voir ses relations sociales se compliquer. En effet, dans l’angoisse de perdre quelqu’un cher à ses yeux, la personne adoptera un comportement anormal, parfois excessif, qui peut faire peur à autrui, et même le faire fuir.
Par exemple, la personne en souffrance développera une jalousie prononcée dans le but de contrôler l’autre pour ne pas le voir s’éloigner.

Cependant, bien souvent, cela aura l’effet contraire, car l’individu victime de la jalousie de la personne qui a peur d’être abandonnée vivra très mal cette situation. Ainsi, cela engendrera des tensions voire des conflits qui peuvent conduire à une issue fatale pour la personne concernée, c’est-à-dire être abandonnée par l’autre.
Par ailleurs, la peur de l’abandon peut pousser l’individu à ne plus s’attacher et à multiplier les relations instables. Cette crainte est liée à la souffrance ressentie auparavant, que la personne ne veut pas vivre à nouveau.

Comment se défaire du syndrome d’abandon afin d’avancer ?
=========================================

Face à la peur de l’abandon, il est nécessaire d’entamer un travail sur soi. Déceler l’origine de ce malaise vous permettra de comprendre pourquoi vous éprouvez tant de crainte. Ensuite, il est important que vous ayez confiance en vous, car si vous pensez que vous ne méritez pas l’amour des autres, vous penserez nécessairement qu’ils vous abandonneront.

LES COMPORTEMENTS
^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^


La personnalité, c'est ce qui nous permet de nous différencier des autres, d'être unique en quelque sorte. Chaque être humain présente ses propres caractéristiques émotionnelles, morales ou intellectuelles qui le distinguent de son voisin.
On parle souvent de forte personnalité.
Mais qu'est-ce que cela signifie vraiment ?
L'impulsivité, l'égocentrisme, l'égoïsme, l'ambition constituent-ils des forces ou des faiblesses pour notre personnalité ?
Le maître mot en la matière, c'est avant tout d'effectuer un travail sur soi afin de déterminer les aspects de sa personnalité qui peuvent entraver votre développement personnel.
Introspection, quand tu nous tiens !
A chaque type de comportement humain ses atouts

Dans la vie, rien n'est jamais tout noir ou tout blanc !
De nombreux traits de caractère peuvent représenter à la fois des atouts ou des faiblesses pour l'individu qui les possède.
Chaque pan de votre personnalité peut s'avérer aussi motivant qu'handicapant pour votre évolution émotionnelle, personnelle ou professionnelle.

Par exemple, vous pensez être ambitieuse ? Pour beaucoup de personnes, l'ambition revêt une réputation négative, surtout lorsqu'elle est attribuée à une femme (no comment).
Mais être ambitieuse ne signifie pas forcément marcher sur les autres pour réussir. Non, l'ambition, c'est tout simplement se donner les moyens d'être heureuse et épanouie dans tous les domaines de sa vie. C'est être une battante en toutes circonstances !

Tout est une question de dosage.
=======================

Ainsi, l'impulsivité peut revêtir une forme de spontanéité qui apporte une fraîcheur intéressante. L'indécision peut permettre au contraire de prendre des décisions mûrement réfléchies.

À partir du moment où ils sont maîtrisés et connus, ces traits de caractère s'imposent comme de véritables atouts.

Alors, n'ayez pas peur de vous montrer telle que vous êtes ! En bref, assumez-vous complètement !


Des types de personnalité complexes à découvrir
=================================

Les différents types de comportement humain
Il y a des personnalités plus marquantes que d'autres.

Il y a les râleurs qui ne sont jamais contents mais qui sont généralement si attachants.

Il y a également les caractères égocentriques qui vouent un culte à leur dieu Narcisse et ne ratent jamais l'occasion de placer un "moi, je" en société !

Et puis, il y a les personnalités impulsives qui, elles, réagissent sans réfléchir, ou encore celles qui sont trop susceptibles ou qui changent d'avis comme de chemise.

Tous les individus sont différents. Un soupçon d'égoïsme par ici, une pincée d'impulsivité par là, et une touche de bipolarité en supplément… Le cocktail peut parfois s'avérer détonnant mais tellement intéressant !

Types de personnalité : faites le test
=========================


Il existe de nombreux tests de personnalité qui peuvent nous éclairer sur qui on est (car qu'on se le dise, ce n'est pas toujours facile de le savoir).

Le test MBTI par exemple, qui propose un panel de 16 types de personnalités. Très utilisé dans le monde du travail, ce test sert de référence sur des pans plus personnels également.

Quoi qu'il en soit, la complexité est captivante !
Ce sont les aspérités, les recoins sombres et les rugosités d'une personnalité qui la rendent unique.

Peut-on changer sa personnalité ?
=======================


Soyons clair : on ne change pas une personne.+++
D'autant plus que ce n'est pas recommandé (sinon, à quoi ça sert d'assumer ses défauts ?).

Cela dit, chaque individu dispose de la faculté de changer certains traits de son caractère quand il ne les juge pas satisfaisants ou qu'il considèrent qu'ils entravent son accès au bonheur.

Se remettre en question au quotidien semble être la clé de son bonheur et de celui de ses proches. S'améliorer, évoluer, grandir, analyser, extérioriser, comprendre… Voilà des mots qui s'associent parfaitement au travail d'introspection qui vous mènera sur la voie du bonheur.

-Vous vous trouvez trop cassante, trop dure avec ceux que vous aimez ? Il ne tient qu'à vous de modifier cet état de fait et de vous adoucir un peu.

-Vous êtes trop disponible pour autrui et pas assez pour vous ou pour votre famille ? Retrouvez le sens de vos priorités et de ce qui vous tient réellement à cœur. Votre vie vous appartient.

-Ne vous laissez plus dicter votre conduite ou le comportement que vous devez tenir. Soyez forte et déterminée.

-Dites stop à la naïveté, à l'indécision et à la dépendance affective ! Rendez-vous fière de vous !

-Regarder le monde avec des yeux d'enfants.

Je suis trop naïve
==============

Suis-je trop naïve ?
Vos proches vous reprochent souvent de croire tout ce que l'on vous dit, de faire confiance à tout le monde et de ne pas voir le mal là où il se cache.
Il est vrai que dans nos sociétés modernes, où le cynisme et le calcul sont devenus des comportements fréquents, la naïveté dénote quelque peu.
Mais afficher une certaine fraîcheur d'esprit ne correspond-il pas à une révolte contre un monde dominé par la manipulation et l'ironie ?
Être naïf, naïve, oui, mais de manière éclairée !
Cessez de vous regarder dans le miroir !

Je suis égocentrique
===============


Vous prononcez plus souvent le "moi, je" que le "toi, tu" ? L'égocentrisme vous guetterait-il ?
Si votre propre personne constitue votre unique point de référence, si vous êtes la seule à avoir la bonne réponse à toutes les questions existentielles, alors, oui, vous êtes probablement égocentrique.
Rassurez-vous, vous n'êtes pas la seule dans ce cas. Mais vous pouvez aussi vous soigner !

Je suis une râleuse
===============

Vous pestez, geignez, tempêtez, explosez, pleurnichez contre à peu près tout et n'importe quoi dans la vie ?
Bienvenue dans la grande famille des râleuses invétérées !
Rien ne trouve véritablement grâce à vos yeux, tout est sujet à contestations… Félicitations !
Vous devez probablement exceller dans le domaine de la "râlerie" !
Mais attention, si ce trait de votre personnalité peut être mignon, voire attachant, il peut très vite devenir désagréable et difficile à vivre pour votre entourage.
Râler est une vilaine habitude dont il faut savoir se défaire !

Je suis lunatique
=============

Dans la vie, vous êtes plutôt du genre à changer d'humeur en un clignement d'œil.
Vous pouvez passer en revue toute la palette des émotions en un quart de seconde.
Alors c'est sûr, avec vous, on ne s'ennuie pas.
Votre entourage ne sait jamais comment vous allez réagir… ce qui peut, à la longue, devenir difficile à gérer pour ceux qui vous aiment, mais également pour vous.
Mais rassurez-vous, il existe des solutions pour changer !

Je suis ambitieuse
===============

Vous êtes plutôt du genre à vouloir toujours avancer ? Toujours progresser ? Vous vous lancez des défis en permanence ?
Cessez donc de vous cacher derrière votre petit doigt, et affirmez-le haut et fort : "Je suis ambitieuse." Et alors ? Quel mal y a-t-il à vouloir donner du sens à sa vie ? Aucun.
À partir du moment où l'ambition est maîtrisée, elle devient un véritable moteur pour sa carrière et sa vie personnelle.
Se faire respecter, oui ! Etre trop cassante, avec parcimonie !

Je suis trop cassante
================

Vous avez la réputation d'être dure, d'avoir toujours le petit mot pour blesser vos amis ou votre entourage ? Que cachez-vous derrière cette apparente dureté ? Un manque de confiance en vous, un mal-être récurrent ou une irascibilité incontrôlée…
Dans tous les cas, être trop cassante avec les autres peut vous jouer des tours et vous isoler petit à petit. Pour changer, il faut commencer par comprendre d'où vient ce comportement…

Être une battante
==============

Vous êtes plutôt du genre à ne jamais baisser les bras ? Vous ne vous avouez jamais vaincue ? Vous faites donc probablement partie de la catégorie tant convoitée des battantes !
Mais oui, vous savez, ces femmes qui ont banni les mots "pessimisme" et "renoncement" de leur vocabulaire !
Insatiable et infatigable, vous croquez la vie à pleines dents avec courage et détermination.
Attention cependant à ne pas en faire trop !

Dites stop à l'individualisme. Partagez avec les autres !
Je suis égoïste
============

Pour vous, les mots "partage", "solidarité", "altruisme" ne signifient pas grand-chose ?
La notion de collectivité vous importe peu, seul l'individualisme sonne juste dans votre esprit ?
Alors oui, vous êtes peut-être une personne égoïste.!!
Mais dans une société qui érige le "chacun pour soi" sur un piédestal, peut-être que vous avez fait le bon choix.
Attention cependant à ne pas vous isoler des autres par peur de devoir leur donner un peu de vous… Comme tout dans la vie, c'est une question de dosage !
Vous seule tenez les clés de votre vie entre les mains !

Je suis trop disponible
================

Ne dit-on pas qu'à vouloir trop en faire, on a tendance à faire mal ? Ainsi, vous rendre trop disponible pour votre compagnon ou votre entourage n'est pas nécessairement une bonne chose à la fois pour vous et pour eux.
Être disponible quand il le faut, oui.
Mais être en permanence joignable et opérationnelle, non !
L'indépendance affective, matérielle ou émotionnelle est primordiale pour véritablement se rendre compte de ce que l'on a et surtout ressentir cette sensation de manque qui fait palpiter la vie !

Entre spontanéité et agressivité, quelle impulsive êtes-vous ?
Je suis impulsive
==============

Vous aimez agir sur un coup de tête ?
Ne pas trop réfléchir afin de garder la fraîcheur de vos actes ?
Vous faites probablement partie de la catégorie des femmes impulsives !
Dans notre société, l'impulsivité est souvent connotée de manière négative, car elle signifie, dans l'imaginaire collectif, une perte de contrôle de soi. Mais posséder un caractère impulsif peut se révéler être un atout au quotidien, car il est généralement associé à une bonne dose de spontanéité et de dynamisme.
Aussi est-il nécessaire de changer sa personnalité uniquement dans des cas où elle devient encombrante au quotidien.

=Apprenez à supporter les remarques de vos proches.
Je suis susceptible
==============

Si chaque phrase prononcée par vos interlocuteurs est, selon vous, dotée d'un double sens, il y a de fortes chances pour que vous soyez du genre susceptible.
Selon vous, les autres n'ouvrent la bouche que pour vous faire des remarques désobligeantes et à peine masquées sur votre attitude, votre tenue, votre travail…
Bref, vous avez l'impression désagréable d'être jugée en permanence.
La susceptibilité est un sentiment désagréable qui peut aller jusqu'à une certaine forme de paranoïa. Rassurez-vous : personne ne vous en veut. Vous attachez certainement trop d'importance au regard des autres, au point que vous surinterprétez tout.

La dépendance affective, ce n'est pas une forme d'amour. C'est une addiction.
Je suis dépendante affective
====================

L'interaction avec les autres est l'une des principales sources de développement de l'être humain. Le bonheur personnel passe par une vie amoureuse, familiale et professionnelle épanouie.
Pour cela, chaque individu noue des relations sociales et entretient des liens plus ou moins forts avec ses congénères. La dépendance affective naît dès lors que ce rapport à l'autre devient envahissant et occasionne une souffrance psychologique.
Ce type de dépendance se rencontre majoritairement dans le cadre des relations amoureuses lorsqu'un conjoint affiche une totale addiction à son partenaire au point de ne pouvoir vivre en dehors de sa présence.

-Apprenez à faire des choix !
Je suis indécise
=============

Prendre une décision, aussi minime soit-elle, relève véritablement du défi pour vous.
Un jour, c'est oui. Le lendemain, c'est non.
Vous êtes passée maître dans l'art du changement d'avis !
Résultat : vous avez un mal fou à faire bouger votre vie.
Alors, peur de faire le mauvais choix, ou refus de céder à vos envies profondes ?
Toujours est-il que la valse-hésitation, ça va un temps mais .....
sur le long terme, cela peut vous empêcher de réussir votre histoire personnelle ou professionnelle.
...;

Modifié le 30/05/2018 23:43:10

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N�752143