Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     
Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
7 exressions à ne jamais employer lors d'une dispute
Posté par spy le 16/06/2018 20:35:38
7 expressions à ne jamais employer lors d’une dispute
^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^
Evitez ces coups bas.


COUPLE - Si vous voulez vraiment mettre quelqu'un hors de lui pendant une dispute, dites-lui simplement de se calmer.

Tous ceux qui ont prononcé ces mots le savent: ils produisent rarement l'effet escompté.
>Au contraire, des expressions comme "calme-toi" ou "détends-toi" ont plutôt tendance à mettre votre interlocuteur encore plus en colère, intensifier son agacement et son énervement, surtout si les esprits sont déjà échauffés.



De la même manière que le fait de lever les yeux au ciel, pester ou se défiler sont exaspérants, certains mots peuvent instantanément transformer une discussion constructive en pugilat stérile.

Vous trouverez ci-dessous 7 phrases que les thérapeutes vous conseillent de ne jamais prononcer pendant une dispute avec un partenaire, un ami, un membre de votre famille... ou qui que ce soit, d'ailleurs!

1. "Toujours" et "Jamais"
===================


Ces phrases définitives et caricaturales servent à illustrer un argument ou provoquer une réaction émotionnelle.
Pourtant, ces affirmations (du type "Tu ne m'écoutes jamais!" sont rarement justes et peuvent mettre votre partenaire sur la défensive.
Résultat: il ne saisira probablement pas le sens de vos propos et s'efforcera de prouver que vous avez tort. La conversation tournera alors en rond.

Soyez précis et objectif sur ce qui vous ennuie. Dites "Je" plutôt que "Tu" et tenez-vous-en aux faits.
Par exemple, dites "Je me suis sentie blessé(e) et délaissé(e) hier quand tu n'as pas rangé tes affaires avant l'arrivée de nos invités, comme je te l'avais demandé. La prochaine fois, j'apprécierais vraiment que tu m'aides", suggère Tara Griffith, thérapeute de couple et de famille et fondatrice de Wellspace SF.

2. "On dirait ta mère"
================


"Ou 'ton frère', 'ta copine complètement givrée', 'ton oncle alcoolo', etc.
Cette comparaison fait fi du problème abordé et constitue une attaque personnelle.
La stratégie est la suivante: quand on n'a pas de meilleurs arguments que l'autre, on passe à l'offensive. D'accord, vous vous comportez peut-être comme votre mère mais là n'est pas la question", explique Winifred M. Reilly, thérapeute de couple et familial, et auteur de It Takes One to Tango.

3. "On continuera cette discussion quand tu te seras calmé(e)"
==========================================


"Cela n'aidera pas à rétablir le calme. Cette phrase a pour but d'infliger une blessure émotionnelle plutôt que de laisser un moment de répit.
Quand les esprits s'échauffent, essayez de vous accorder un moment de calme (environ 20 minutes) pour laisser retomber le taux de cortisol et d'adrénaline.
Mettez verbalement en avant la cause physiologique: 'Attends, on est en train de s'énerver. En tout cas, moi, je le suis. C'est de la faute du cortisol et de l'adrénaline! Faisons une pause de 20 minutes pour reprendre la conversation de façon respectueuse", conseille Steven Stosny, psychologue et auteur de Love Without Hurt.

4. "J'en ai marre de toi. Je te quitte!"
==========================


"Les mots ont un sens. Evitez de dire des choses que vous regretterez par la suite. Menacer quelqu'un de l'abandonner est probablement la chose la plus blessante que vous puissiez dire ou faire à votre partenaire, surtout si vous ne le pensez pas.
C'est une chose de vouloir prendre l'air ou du recul pour se calmer; c'en est une autre de dire: 'Je ne t'aime plus et je te quitte.' Ces mots distillent un poison qui détruisent la confiance et vous ne pourrez plus faire machine arrière."

"Au lieu de hurler, prenez un moment pour vous calmer, vous recentrer et vous remettre d'aplomb. Promettez de revenir à une heure précise", propose Sheri Meyers, thérapeute de couple et familale, et auteure de Chatting or Cheating: How to Detect Infidelity, Rebuild Love and Affair-Proof Your Relationship.

5. "T'es vraiment un(e) @#$%&!"
========================


"Les insultes n'ont rien de constructif, pas plus que les propos dégradants ou méprisants. Elles servent souvent à exprimer la colère et ont pour but de déstabiliser l'autre, mais elles n'aident pas à résoudre le conflit.
Pire, elles peuvent susciter des contre-attaques, abîmer une relation et faire naître chez vous un sentiment de culpabilité, en plus des émotions négatives que vous ressentez déjà.
Essayez de vous concentrer sur le problème en cours, ou sur les conséquences du comportement de votre interlocuteur, plutôt que de l'attaquer verbalement", propose Gina Delucca, psychologue clinicienne à Wellspace SF.

6. "C'est pas la peine de faire un caca nerveux"
================================


"Cette expression sous-entend que la personne en colère n'a aucune raison de l'être. Dans la plupart des cas, cela ne fera que jeter de l'huile sur le feu puisque quand on est en colère, on veut être entendu et compris. Pas que quelqu'un nous dise qu'on est tout à fait ridicule ou qu'on surréagit. Il serait plus avisé de demander: 'Pourquoi est-ce que ça te met si en colère?" explique Winifred M. Reilly.

7. "Tu vas pas recommencer! Tu peux pas passer à autre chose?"
===========================================


"Tout ce qui signifie que le point de vue de votre partenaire n'est pas valable ou que sa réaction n'est pas la bonne (des expressions comme 'c'est absurde', 'tu es en plein délire', 'pète un coup' ou 'et voilà, ça recommence' en soupirant et en levant les yeux au ciel) revient à lui dire: 'Tu as un problème, je ne respecte pas ce que tu as à dire et je n'ai pas envie de t'écouter, de communiquer ou de changer'".

"Effectivement, se disputer est stressant. Et il est tout à fait compréhensible de vouloir éviter un nouveau conflit en coupant court, mais utiliser ces termes est le plus sûr moyen d'aggraver une dispute. Penchez-vous plutôt sur le problème et montrez-vous intéressé(e). Prenez en compte votre partenaire en lui demandant par exemple comment il se sent et ce qui le met en colère à ce point, parce que vous avez envie de comprendre et de résoudre le problème ensemble", conclut Sheri Meyers.




Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 169 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲