FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
210 connectés : 0 membres et 210 visiteurs Voir la liste     








Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Accident vasculaire cérébral
Posté par spy le 01/07/2018 18:29:40
Test : AVC, êtes-vous à risque ?
=====================


Laccident vasculaire cérébral est la première cause de mortalité chez la femme.

Il est temps dapprendre à léviter !

LAVC est lié, dans 80 % des cas, à la formation dun caillot qui bouche une artère cérébrale (ischémique). Dans des circonstances plus rares, il est provoqué par la rupture dune artère dans le cerveau (hémorragique).

Quel que soit le scénario, la gravité de lattaque dépend de sa localisation, de létendue des zones touchées et de la rapidité de lintervention médicale.

Faites le point en répondant par oui ou par non à ces questions
==========================================



Ma pression artérielle dépasse 140/90.
Je fume.
Jai du diabète.
Mon père, ma mère, mon frère ou ma sur ont fait un AVC ou un infarctus du myocarde.
Je fais moins de deux heures et demie dexercice physique par semaine.
Je bois au moins deux verres dalcool par jour.
Jai une fibrillation auriculaire.
Jai un problème cognitif.
Jai déjà eu par le passé un traumatisme crânien.
Je consomme moins de six portions de fruits et légumes au quotidien.

Résultats
========


Il suffit dune affirmation positive pour augmenter ses risques daccident vasculaire cérébral. Trois ou quatre réponses positives doivent vous conduire à prendre très rapidement des mesures pour limiter vos facteurs de risque.

Pleins feux sur la prévention
====================



Si lAVC ne prévient pas, on peut en revanche limiter certains facteurs de risque.
À commencer par le plus important: lhypertension.
Ainsi, réduire de deux points sa pression artérielle si elle est supérieure à 140/90 mm de mercure (Hg) diminuerait le risque dAVC de 40 %?!
Pour cela, un traitement médicamenteux doit parfois être envisagé.

Mais quelques changements dhygiène de vie comme larrêt du tabac, qui vieillit prématurément les artères, ou encore 30 minutes par jour de marche, de gymnastique ou de vélo suffisent à amoindrir les risques.

En cas de surpoids, un régime alimentaire moins riche en sel, en gras ou en alcool est conseillé.
On contrôle aussi son diabète et son cholestérol tout en surveillant lapparition de fibrillation auriculaire (des battements de cur rapides et irréguliers) qui peuvent être traités par médicaments ou par chirurgie.

Les facteurs de risque à surveiller
=======================


Dautres éléments incontrôlables, cette fois augmentent le danger de congestion cérébrale. À commencer par lâge.
On considère quaprès 50 ans chez lhomme et 60 ans chez la femme, le risque dAVC augmente.

Les chercheurs soupçonnent aussi une influence de la génétique.
Ainsi, les antécédents familiaux entrent en ligne de compte: si un membre de la famille proche a été victime dun AVC avant ses 45 ans, quun infarctus du myocarde ou une mort subite a frappé votre père ou votre frère avant 55 ans ou votre mère ou votre sur avant 65 ans, alors, vos propres risques dAVC sont plus élevés. Parlez-en à votre médecin et faites-vous suivre régulièrement.

Sources
Merci au Dr Carole Henry, neurologue au centre hospitalier Delafontaine de Saint-Denis (93).

Modifié le 01/07/2018 18:32:11

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N�752143