FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
143 connectés : 0 membres et 143 visiteurs Voir la liste     








Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Le diabète
Posté par spy le 06/10/2018 15:42:53
Les diabètes de type 1 et 2, deux formes bien distinctes
Formes méconnues du diabète

Le diabète de type 1 ,
ou diabète insulino-dépendant,

est une maladie auto-immune due à l'attaque des cellules pancréatiques sécrétant l'insuline par les propres cellules immunitaires du malade. Seules les personnes ayant une prédisposition génétique sont atteintes de cette forme de diabète, qui se déclare chez l'enfant ou l'adulte jeune.
Il s'agit de la première cause d'acidocétose, une complication du diabète potentiellement mortelle. L'absence d'insuline provoquée par la destruction des îlots ß de Langherans au niveau du pancréas doit être impérativement compensée par un apport en cette hormone ; dans ce cas, la glycémie peut être parfaitement contrôlée et le patient mener une vie quasi-normale.

Le diabète de type 2 ,
ou diabète non insulino-dépendant,

beaucoup plus fréquent, se développe essentiellement chez l'adulte en surpoids.
Pour le Pr André Scheen, président de la Société francophone du diabète (SFD) et chef du service de diabétologie, nutrition et maladies métaboliques du Centre hospitalier universitaire de Liège (Belgique), " au-delà du sucre, le diabète de type 2 est une maladie du gras" et de fait, "elle est beaucoup plus compliquée à prendre en charge que le diabète de type 1".

La progression de l'obésité dans tous les pays industriels en a fait un problème majeur de santé publique. Si les patients continuent à sécréter de l'insuline, ils le font en moindre quantité mais surtout, ils sont devenus résistants à son action : on parle ainsi d'insulino-résistance. " L'obésité prédispose au diabète de type 2 car la graisse contient des triglycérides qui vont libérer leurs acides gras dans le sang, ce qui va perturber le métabolisme musculaire, hépatique et pancréatique", entraînant une insulino-résistance au niveau du foie et du muscle et un déficit partiel de la sécrétion d'insuline. A ce phénomène s'ajoute " une inflammation silencieuse et chronique du tissu graisseux, qui perturbe la sécrétion et l'action de l'insuline", ainsi qu'une baisse de la sécrétion d'adiponectine, une hormone qui protège contre les maladies cardiovasculaires.

LE DIABÈTE GESTATIONNEL
Plus connu, le diabète gestationnel survient chez la femme enceinte, entre la 20ème et la 24ème semaine d'aménorrhée, lorsqu'elle est " physiologiquement insulino-résistante".

Loin d'être anodine, cette forme de diabète doit être prise en charge très sérieusement par l'application de règles hygiéno-diététiques strictes pour le bien-être de la mère mais aussi de son futur bébé.
Il est très souvent précurseur d'un diabète de type 2, qui survient, pour la moitié des femmes touchées, dans les dix ans qui suivent leur accouchement.


Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N�752143