Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     
Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Les huiles (suite)
Posté par spy le 11/06/2019 23:11:04
L'HUILE DE COLZA, UNE BONNE HUILE POUR LA CUISSON ?
^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^



L'huile de colza est très riche en oméga-3 et 6, acides gras essentiels au bon fonctionnement de l'organisme. Cependant, elle ne résiste pas aux fortes températures.
Au contraire, l'huile de tournesol contient très peu d'oméga-3.
Cela en fait une huile moins intéressante sur le plan nutritionnel, mais son atout principal est sa bonne résistance à la chaleur. Ainsi, il est conseillé d'alterner la consommation de ces deux huiles selon vos préparations culinaires.


Huile de colza et cuisson
==================


L'huile de colza est fabriquée à partir des fleurs de colza, contenant des graines riches en lipides. Elle est de couleur jaune et sa saveur est relativement neutre.
Cette huile ne supporte pas les hautes températures !!!!!
Au-delà de 150 °C, elle perd ses propriétés et son goût a tendance à devenir amer.
Elle convient donc pour la cuisson douce des viandes, des légumes ou des poissons à la poêle. Mais il s'avère difficile d'utiliser l'huile de colza dans toutes les préparations culinaires.
Il est préférable de la consommer à froid, principalement dans des assaisonnements.


L'huile de tournesol pour une cuisson à haute température
======================================


Pour une cuisson à plus haute température, il est possible de remplacer l'huile de colza par de l'huile de tournesol. Cependant, cette dernière n'a pas les mêmes qualités nutritionnelles.
En effet, elle n'est pas bénéfique sur le plan cardio-vasculaire, en raison de sa teneur importante en oméga-6, mais très faible en oméga-3.
Au contraire, l'huile de colza est très riche en oméga-3, nécessaires au bon fonctionnement du cerveau et du système cardio-vasculaire.

La rédaction vous conseille :



L ’HUILE D’OLIVE POURRAIT PRÉVENIR LES CRISES CARDIAQUES ET AVC
^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^



Une récente étude a démontré que les aliments riches en graisses insaturées comme l'huile d'olive permettent l'activation d'une protéine particulière capable de prévenir la coagulation
sanguine et donc les maladies cardiovasculaires.


Vous aurez tout intérêt à intégrer plus d'huile d'olive, de maquereau et de noix dans votre assiette.
Dans une étude publiée le 6 septembre par le centre de recherche en sciences biomédicales de l'hôpital St Michael au Canada, des chercheurs ont démontré les bienfaits des aliments riches en graisses insaturées (qu'on appelle les "bonnes graisses" sur notre santé :
ces derniers activeraient une protéine particulière, appelée apolipoprotéine A-IV (ApoA-IV), capable de bloquer une formation excessive de plaquettes dans le sang, phénomène pouvant entraîner une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral (AVC).


Une protéine anticoagulante
====================


Le niveau d'ApoA-IV augmente après la digestion des repas, d'autant plus quand ceux-ci sont accompagnés d'aliments riches en graisses insaturées.
Les chercheurs ont découvert que cette protéine agit comme un inhibiteur de plaquettes. Les plaquettes sont des cellules qui ont à la fois un bon et un mauvais rôle : en cas de blessure, elles se regroupent (phénomène appelé agrégation plaquettaire) et permettent au sang de coaguler et donc de stopper les saignements mais..... si le regroupement est massif, il peut bloquer le flux sanguin et ainsi entraîner une thrombose et donc potentiellement un AVC ou une crise cardiaque.
La protéine ApoA-IV, en se liant aux récepteurs de plaquettes, est ainsi capable de diminuer l'agrégation plaquettaire, en gardant le bon équilibre : assez pour éviter la formation de caillot sanguin et en même temps laisser le sang circuler correctement.


Un régime riche en bonnes graisses et un bon rythme de sommeil pour contrer les AVC
=======================================================


Les aliments riches en graisses insaturées qui la stimulent permettraient donc de diminuer les risques cardiovasculaires. Les chercheurs ont également observé que la protéine était plus active la nuit. Selon eux, une alimentation riche en bonnes graisses et un bon rythme de sommeil seraient donc la combinaison parfaite pour lutter contre les maladies cardiovasculaires.

"C'est la première étude qui établit un lien entre la protéine ApoA-IV, les plaquettes et la thrombose, se réjouit le Dr Heyu Ni, directeur de l'étude.
Avec cette étude, on a également réussi à expliquer pourquoi des taux élevés de ApoA-IV pouvait ralentir la formation de plaques dans les vaisseaux sanguins, phénomène connu sous le nom d'athérosclérose." Les chercheurs espèrent ainsi que ces résultats puissent mener à de nouveaux traitements contre les maladies cardiovasculaires.

Qu'est-ce que la thrombose ?
====================


La thrombose est définie par la formation d'un caillot sanguin qui obstrue une veine (thrombose veineuse) ou une artère (thrombose artérielle).
Lorsqu'elle est profonde, la thrombose veineuse peut entraîner une embolie pulmonaire, responsable de 10 à 20 000 décès chaque année en France.
Quant à la thrombose artérielle, elle peut mener à un infarctus du myocarde ou à un AVC.

Les facteurs de risque principaux de la thrombose veineuse sont l'immobilisation prolongée, l'obésité, la grossesse, la prise de contraceptifs oraux, le tabagisme ou encore l'insuffisance cardiaque.
Ceux de la thrombose artérielle sont surtout le diabète, le tabagisme et l'athérosclérose.

oooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

4 ERREURS À ÉVITER QUAND ON UTILISE DE L’HUILE D’OLIVE
=^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^
L’huile d’olive fruitée ou corsée, star du régime crétois, est un subtil exhausteur de goût appréciée depuis des millénaires.
Elle fait partie des huiles fortement plébiscitées pour son action indéniable sur les maladies cardio-vasculaires. Mais pour profiter au mieux de ses bienfaits nutritionnels, il convient de prendre certaines précautions.

Erreur 1 : En faire une exclusivité !
========================


L’huile d’olive regorge d’atouts nutritionnels dont il serait dommage de se priver.
Elle affiche 100% de lipides comme toutes les huiles, représentés par des acides gras insaturés mais avec une forte proportion d’acides gras mono-insaturés dont le chef de file est l’acide oléique.
Ce composant majeur de la diète méditerranéenne diminue le "mauvais cholestérol" mais rend également votre huile d’olive performante pour un usage à froid comme à chaud.

Cependant, pour optimiser ses bienfaits, il est judicieux de l’associer à une huile riche en acides gras polyinsaturés comme l’huile de colza, et ce au cours d’un même repas.



Erreur 2 : La soumettre à de fortes températures
================================


Le degré d’acidité d’une huile d’olive est un critère de qualité.
Plus ce dernier est bas, plus l’huile sera de qualité. Donc on optera plutôt pour une "huile d’olive vierge extra" (taux d’acidité inférieur à 0,8%) pour les assaisonnements et une "huile d’olive vierge" (taux d’acidité inférieur à 2%) pour les cuissons jusqu’à 180°C.
Inutile de sacrifier une huile de bonne qualité pour les fritures !
Il vaut mieux lui préférer l’huile d’arachide.

Erreur 3 : Choisir une bouteille transparente
==============================


La chaleur, la lumière, l’oxygène oxydent les acides gras, confèrent un goût rance et diminuent les qualités nutritionnelles et gustatives de l’huile d’olive.
Il convient alors d’adopter certaines précautions. Choisissez une huile d’olive conservée dans un récipient neutre, opaque et non transparent. Donc boudez la bouteille en verre !
De même, stockez-la à l’obscurité et à l’abri de la chaleur (sous l’action du froid, l’huile d’olive va figer ; c’est un phénomène naturel).
Un endroit frais et sec est recommandé. Le top : la cave !
Consommez-la rapidement pour éviter qu’elle ne perde son goût. Elle ne se bonifie pas avec le temps…comme le bon vin !
Aussi, rebouchez-la soigneusement pour préserver ses arômes.

A noter que le rancissement ne présente aucun inconvénient sur le plan santé, c’est juste une question de goût!

Erreur 4 : Négliger la qualité
====================


Dans la jungle des huiles, choisissez-la de qualité, pressée à froid, idéalement par un procédé mécanique (sans traitement chimique ni chauffage).
Vierge extra est un gage de qualité.
Faut-il la choisir bio ? L’huile d’olive vierge issue de l’agriculture biologique extraite à froid vous garantit des qualités nutritionnelles mais attention même si la mention AB atteste la non utilisation de produits chimiques sur les olives, cela ne change en rien à l’aspect gustatif de l’huile ni à sa qualité.
Orientez votre choix sur une huile de qualité qui bénéficie d’une AOP ou d’une AOC.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 45 visiteurs

tubededentifrice.com, ...    CNIL: 752143.     |]  ▲