Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     
Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
13 aliments dangereux de votre cuisine
Posté par spy le 15/06/2020 22:19:05
13 aliments dangereux que vous avez dans votre cuisine
^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^



Validé par Alexandra Murcier - Diététicienne et Nutritionniste

De nombreux aliments impropres à la consommation sont facilement identifiables, par leur aspect ou leur odeur nauséabonde. D’autres, en revanche, paraissent sains et sont en réalité très toxiques, voire mortels, si vous ne prenez pas certaines précautions avant de les déguster.
Zoom sur treize d'entre eux, avec Alexandra Murcier, diététicienne-nutritionniste.

Certains aliments de notre quotidien, qui semblent parfaitement inoffensifs, contiennent en réalité des substances toxiques, et peuvent nous empoisonner lorsqu’ils sont ne sont pas consommés correctement.

Ainsi, la peau, le noyau ou les pépins de nombreux fruits doivent être retirés avant dégustation. Plusieurs légumes doivent impérativement être dégustés cuits, ou lorsqu’ils sont bien mûrs. Quant aux épices, elles parfument agréablement nos plats, mais doivent parfois être utilisées avec parcimonie.

Nous revenons plus en détail sur treize aliments potentiellement dangereux dans notre diaporama, et leurs modalités de consommation, pour vous régaler sans risque, avec l'expertise d'Alexandra Murcier, diététicienne-nutritionniste.

Intoxications alimentaires : gare aux bactéries !
Les aliments que nous détaillons dans ce diaporama contiennent des substances chimiques toxiques, qui peuvent vous empoisonner. Mais d’autres peuvent être contaminés par des bactéries, comme la Listeria, la Salmonella ou encore Escherichia coli, et leur consommation s’avère alors tout aussi dangereuse.

Le réservoir des pathogènes dépend du type de bactérie. Néanmoins, une grande partie d’entre elles se retrouvent fréquemment dans le tube digestif des animaux, comme les porcs, les bovins ou la volaille. Leur viande peut alors être contaminée, mais aussi certains produits issus de ces bêtes, comme le lait de vache.

Les produits animaux crus ou mal cuits, propices à la prolifération des germes
Lorsqu’il est pasteurisé, le lait de vache est sans danger. Mais il est possible de s’intoxiquer en consommant du lait cru ou des fromages au lait cru. De même, les œufs peuvent être porteurs de la bactérie Salmonella, notamment si leur coquille a été en contact avec des déjections contaminées. Ces germes sont toutefois éliminés par la chaleur, ce sont donc les préparations à base d'œuf cru, comme la mayonnaise ou la mousse au chocolat, qui présentent le plus de risque.

Les produits de charcuterie et la viande mal cuite peuvent être porteurs de Listeria, c’est pourquoi ils doivent être évités chez les populations fragiles, comme les jeunes enfants, les personnes âgées ou immunodéprimées et les femmes enceintes. Pensez à bien laver vos ustensiles et plans de travail après les avoir préparés, et consommez la viande cuite à cœur.


Idem, méfiez-vous des poissons crus ou fumés, du tarama et des coquillages, qui peuvent contenir Salmonelles et Listeria. Enfin, les graines germées crues (soja, luzerne, alfafa&hellip peuvent être contaminées par des matières fécales d’animaux qui se retrouvent dans les nappes phréatiques.



1/13
Les noyaux de cerises
================


Les cerises ne sont pas dangereuses en elles-mêmes.
Le noyau qu’elles contiennent, en revanche, contient de cyanure, une substance extrêmement toxique.
Rassurez-vous : avaler un noyau de cerise accidentellement ne va pas vous tuer. Celui-ci restera entier en traversant votre tube digestif, et ressortira lorsque vous irez à la selle. Évitez cependant de le croquer, au risque de faire sortir le composé nocif qu’il contient.
Idem, ne consommez pas les noyaux d’abricots, de pêches ou de prunes.


2/13
Les pépins de pomme
================


Les pépins de pomme contiennent également du cyanure, mieux vaut donc éviter de les avaler.
Heureusement, ils contiennent un revêtement protecteur qui empêche le poison de pénétrer dans votre organisme si vous en avalez accidentellement.
Mais si vous les croquer, vous risquez de vous y exposer directement. Or, même à petite dose, le cyanure peut provoquer des maux de tête, des vertiges, des vomissements et des palpitations. À plus forte dose, l’intoxication au cyanure entraîne des convulsions et la mort.



3/13
Le sureau
=========


Délicieuses en confiture ou en sirop, ces petites baies peuvent être très nocives lorsqu’elles sont consommées telles quelles - en particulier si elles ne sont pas mûres.
De même, l’écorce et les feuilles de sureau ne doivent pas être ingérées.
Cette plante contient de la lectine et du cyanure, deux produits chimiques qui peuvent provoquer des nausées, des vomissements et une diarrhée.



4/13
La noix de muscade
===============


Cette épice apporte une saveur agréable à une quiche ou un plat de pâtes.
Mais il faut l’utiliser avec parcimonie.
En trop grande quantité, la noix de muscade est toxique, et peut entraîner des hallucinations, des étourdissements, une confusion et même des convulsions.
En cause, la myristicine qu’elle contient. Un à deux milligrammes de muscade par kilo de masse corporelle suffisent à en ressentir ses dangereux effets.



5/13
Les pommes de terre vertes ou germées
============================


Les feuilles, les germes et les tubercules de pommes de terre verts contiennent une substance toxique : la solanine.
Cette dernière peut endommager le système nerveux et irriter le tube digestif.
En découlent divers symptômes : vomissements, constipation suivie de diarrhée, salivation excessive, tremblements, pertes d’équilibre, confusion, baisse de la température corporelle. À haute dose, elle peut être mortelle.
Si une pomme de terre est devenue verte ou parsemée de germes, évitez de la consommer.



6/13
Les haricots rouges crus
==================


Si certaines légumineuses, comme les petits pois, peuvent être consommées crus, ce n’est pas le cas des haricots rouges. De toutes les variétés de haricots, ils possèdent la plus forte concentration en lectines. Cette toxine peut vous donner mal au ventre, vous faire vomir ou provoquer une diarrhée. Et seulement 4 ou 5 haricots crus suffisent à entraîner ces effets secondaires !


7/13
Les feuilles de rhubarbe
===================


La tige de rhubarbe est tout à fait comestible, et délicieuse en tarte ou en confiture.
Mais ne vous hasardez pas à déguster ses feuilles.
En effet, elles contiennent de l’acide oxalique, qui se lie au calcium et rend son absorption plus difficile pour votre organisme.
Cela peut entraîner des problèmes osseux, des calculs rénaux, de troubles de la coagulation sanguine, mais aussi des symptômes comme les vomissements, la diarrhée et même le coma.



8/13
L’amande amère
==============


Parfois utilisé sous forme d’extrait, pour aromatiser les pâtisseries, l’amande amère ne doit jamais être consommée telle quelle.
Elle contient un taux élevé d’AMYGDALINE, un composé chimique qui peut se transformer en cyanure. Les amandes douces en contiennent également, mais en quantité beaucoup plus faible, c’est pourquoi vous pouvez les grignoter sans risque.



9/13
La carambole
============


Si vous souffrez d'une maladie rénale, mieux vaut éviter de consommer ce fruit.
Des reins en bonne santé peuvent filtrer sans problème les toxines que contient la carambole. Dans le cas contraire, ce joli fruit sucré peut entraîner une confusion mentale, des convulsions, voire la mort.


10/13
Les champignons sauvages
====================


De manière générale, vous ne risquez pas grand-chose avec les champignons achetés dans le commerce, tous comestibles.
Mais si vous avez décidé de les cueillir vous-même, attention aux risques d’empoisonnement !
Certains champignons sauvages sont toxiques, voire mortels, il faut donc savoir les reconnaître.
Parmi les espèces vénéneuses les plus dangereuses, on peut citer l’amanite phalloïde (également appelée “Calice de la mort&rdquo et l’amanite vireuse (dite aussi “Ange de la mort&rdquo.



11/13
Les noix de cajou crues
==================


Rassurez-vous : les noix de cajou que vous achetez dans le commerce peuvent être dégustées sans danger - si ce n’est pour votre ligne - car elles sont cuites à la vapeur avant d’être commercialisées.
Cela permet d’éliminer une phytotoxine appelée urushiol, contenue dans leurs coquilles, qui peut être fatale lorsqu’elle est consommée en grande quantité.
Il s’agit du même poison que celui contenu dans le sumac vénéneux. Si vous croisez un anacardier (l’arbre à noix de cajou) au détour d’un voyage, ne vous aventurez pas à cueillir ses noix pour les consommer directement. En outre, les personnes allergiques aux noix ne doivent pas consommer de noix de cajou, même cuites.



12/13
La peau de la mangue
=================


Vous n’avez pas de couteau pour éplucher votre mangue et envisagez de la manger avec la peau ? Mauvaise idée ! Tout comme les noix de cajou crues, la peau, l’écorce et les feuilles de mangue contiennent de l’urushiol.
Mordre dans ce fruit peut provoquer une réaction sévère : gonflement, éruption cutanée et problèmes respiratoires.



13/13
Les aubergines mal cuites
====================


Comme la pomme de terre, l'aubergine contient de la solanine.
Il ne faut donc jamais la consommer crue ou mal cuite. Une bonne cuisson permet d'éliminer ce poison en grande partie.


Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 200 visiteurs

tubededentifrice.com, ...    CNIL: 752143.     |]  ▲