Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     
Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
8 trucs contre la rétention d' eau
Posté par spy le 10/12/2020 11:42:03
8 trucs contre la rétention d'eau
====================

par Dr Philippe Blanchemaison - Angiologue

==Gonflements, jambes lourdes, sensations de ballonnements, prise de poids... La rétention d'eau est un tracas dont on se passerait bien ! on vous liste les solutions simples pour vous sentir de nouveau légère.

Sommaire
1 - Rétention d’eau : réduisez le sel !
2 - Rétention d’eau : attention à vos médicaments
3 - Rétention d’eau : mangez des protéines
4 - Rétention d’eau : faut-il prendre des produits drainants ?
5 - Rétention d’eau : les massages sont efficaces
6 - Rétention d’eau : Évitez la chaleur
7 - Rétention d’eau : évitez les vêtements serrés !
8 - Faites-vous de la rétention d’eau ?
9 - Rétention d’eau : Attention au gluten et au lactose
10 - Rétention d’eau : gare aux idées reçues
11 - Rétention d'eau : d’où vient-elle ?
>>>>>>>>

Rétention d’eau : réduisez le sel !
======================


Pourquoi ? "L'eau est attirée vers les milieux les plus concentrés", explique le Dr Blanchemaison, angiologue. Quand on mange trop salé, il y a trop de sel dans les tissus, ce qui y attire l'eau. Les gonflements peuvent alors survenir dans n'importe quelle partie du corps.

Que faire ? "L'organisme a besoin de très peu de sel pour fonctionner : entre 4 et 6 g par jour". Aujourd'hui, la consommation journalière de sel des Français s'élève à 12g. "Il y a du sel partout, dans les biscuits, les plats préparés..." Favorisez les produits frais, cuisinés maison, pour contrôler la quantité de sel. Évitez aussi les olives, les cornichons, la charcuterie et les produits fumés qui sont riches en sel."

Mise en garde : "La première cause de décès chez les femmes de plus de 50 ans est l'AVC, et l'une des principales causes de l'AVC est la surconsommation de sel."

Rétention d’eau : attention à vos médicaments
================================


Pourquoi ? Si vous souffrez d'hypertension, que vous suivez un traitement anti-inflammatoire à base de cortisone, un traitement neuroleptique (dépression, maladie mentale) ou un traitement hormonal (ménopause, pilule, hyperthyroïdie), vos traitements peuvent provoquer de la rétention d'eau.

Que faire ?
Si vous sentez que vous gonflez (généralement, dans ces cas-là, les gonflements peuvent se ressentir dans n'importe quelle partie du corps, doigts, bras, jambes, ventre, visage au réveil...), tournez-vous vers votre médecin : si votre traitement est mal dosé, il doit être réajusté.

Mise en garde :
De légers gonflements sont gênants, mais peu dangereux. Cependant, il vaut mieux demander conseil à un médecin, pour éviter tout risque d'oedème.

Rétention d’eau : mangez des protéines
===========================


Pourquoi ? Si l'on ne mange pas assez de protéines (viandes, poissons, oeufs...), le sang en contient alors trop peu. Or l'eau étant attirée par les milieux plus concentrés, elle passe du sang vers les tissus, et n'est pas réabsorbée. Des gonflements peuvent alors apparaître, le plus souvent dans les jambes.

Que faire ?
Évitez les carences ! La dose moyenne conseillée est de 0,8g par kg de poids de corps. Concrètement, un homme adulte a besoin en moyenne de 55 à 65 g par jour, une femme de 45 à 55g.

Mise en garde :
"Les problèmes de carences en protéines sont fréquents chez les végétariens et végétaliens", explique le Dr Blanchemaison. "Il faut penser à consommer des protéines végétales". On trouve des protéines végétales dans les oléagineux (noix, noisettes, amandes...), les céréales complètes et les légumineux (riz, blé, lentilles, haricots secs, quinoa, soja...).



Rétention d’eau : faut-il prendre des produits drainants ?
======================================

Pourquoi ? Les produits drainants peuvent aider le corps à se défaire de son excès en eau en la redirigeant vers le sang, qui la conduit ensuite aux reins avant qu’elle soit éliminée par l'urine.

Que faire ?
Il existe trois types de drainants :

- Les draineurs : légers et naturels, ils offrent de bons résultats, et sont sans danger. Parmi eux, on trouve l'hamamélis, la vigne rouge ou le fragon, disponibles sous forme de compléments alimentaires en pharmacie.
- Les aquarétiques : ce sont des associations de plantes ou de produits chimiques, qui ont des effets diurétiques légers. On peut les trouver en pharmacie sans ordonnance.
- Les diurétiques : ils sont très efficaces, mais dangereux : "Ils peuvent provoquer de graves dommages sur les reins et éliminer le potassium dont le corps a besoin", explique le Dr Blanchemaison. "Les diurétiques sont réservés à des patients dont la maladie - cardiaque, rénale ou hépatique - provoque de la rétention d'eau". On les trouve en pharmacie, sous ordonnance.

Mise en garde :
Les diurétiques sont un médicament : ne jamais faire d'automédication, demandez toujours l'avis de votre médecin.




Rétention d’eau : les massages sont efficaces
===============================


Pourquoi ? Le drainage permet de supprimer l'eau en excès dans les tissus. Par des massages ou des exercices travaillant les muscles profonds (les muscles les plus près des os), on aide le corps à éliminer l'eau accumulée.

Le drainage est en général dispensé sur les bras et les jambes.
=======================================


Que faire ?
-Le drainage passif : Il s'agit en général d'un massage réalisé en institut ou chez un kinésithérapeute, où il est remboursé en cas d'oedème.

-Le drainage actif : "Travailler les muscles profonds permet d'améliorer la circulation et de diminuer la rétention d'eau", explique le Dr Blanchemaison.

Il conseille de favoriser les sports de fond (natation, bicyclette, marche...) et suggère le vélo-aquatique (en clubs d'aquabiking) : "l'effort est doux, les mouvements sont longs, et font travailler tous les muscles de la jambe, pendant que l'eau la masse."


Rétention d’eau : Évitez la chaleur
========================


Pourquoi ? L'exposition à la chaleur tend à dilater les vaisseaux sanguins, les rendant moins perméables. Ainsi l'eau circule plus facilement du sang aux tissus où elle y est facilement retenue. Quand on a une mauvaise circulation sanguine, avec un faible retour veineux, on est particulièrement sensible aux gonflements dus à la chaleur.

Que faire ?
Il n'y a pas de solution miracle contre la chaleur. Les douches d'eau fraîche sur les membres inférieurs peuvent atténuer les gonflements. Surélever les jambes et éviter de rester debout trop longtemps permettent aussi de diminuer la rétention d'eau. Lors des fortes chaleurs, surélevez légèrement votre matelas au niveau des pieds, cela facilitera la circulation du sang pendant votre sommeil.

Mise en garde :
Si vous avez tendance à avoir des gonflements lorsque vous vous exposez à la chaleur, parlez-en à votre médecin.


Rétention d’eau : évitez les vêtements serrés !
================================


Pourquoi ? Une circulation sanguine gênée ou obstruée peut favoriser la rétention d'eau. Généralement, ce genre de gonflements se manifeste dans les pieds, chevilles et jambes.

Que faire ?
Pour éviter de trop gêner la circulation du sang, surtout lorsqu'elle tend à être paresseuse (dans les extrémités par exemple), il faut éviter de porter des bas, chaussettes, ou des vêtements trop serrés. Si vous avez tendance à gonfler, il existe des bas de contention, qui font pression sur le bas de la jambe, et lâchent la pression sur les parties plus hautes : cela aide le sang à circuler, et évite les gonflements au niveau des pieds et des chevilles. Aussi, surélevez vos jambes dès que vous le pouvez, pour améliorer le retour veineux.

Mise en garde :
Les bas de contention sont particulièrement utiles en avion, ou si l'on reste longtemps debout et que l'on a des problèmes de circulation. Ils sont pris en charge par la CNAM sur prescription médicale.


Faites-vous de la rétention d’eau ?
==========================


Les causes principales de rétention d'eau sont les suivantes :

- Une mauvaise circulation veineuse : la rétention d'eau se manifeste alors le plus souvent par un gonflement au niveau des chevilles et des pieds, où le retour veineux est moins bon.


- Un dysfonctionnement lymphatique (maladie congénitale) peut aussi être à l'origine de rétention d'eau. Les gonflements peuvent survenir n'importe où sur le corps.

- Un déséquilibre hormonal : une grossesse, la ménopause, les menstruations, une pilule mal dosée ou un traitement hormonal (oestrogènes, thyroïde, cortisone). Les gonflements peuvent survenir n'importe où sur le corps.

- Un déséquilibre alimentaire : trop de sel, un manque de protéines, une intolérance au gluten ou au lactose peuvent provoquer des gonflements. Les gonflements surviennent le plus souvent dans les membres.

- Suite à une inflammation : lors d'un traumatisme, d'une entorse par exemple, l'organisme sécrète une substance qui perméabilise les vaisseaux sanguins, pour agir rapidement et efficacement sur les lésions.


Rétention d’eau : Attention au gluten et au lactose
===================================


Pourquoi ? "Chez certaines personnes, explique le Dr Blanchemaison, angiologue, la rétention d'eau peut provenir d'une simple intolérance au gluten ou au lactose". Ces gonflements apparaissent le plus souvent sur les paupières et les doigts.

Dans quels aliments sont-ils présents ? On peut trouver des aliments sans gluten au supermarché. Le gluten se retrouve le plus souvent dans les aliments contenant du blé, de l'orge, du seigle... Le lactose se retrouve majoritairement dans les produits laitiers : le mieux reste de se référer aux étiquettes.

Que faire ?
Pour en avoir le coeur net, le mieux est encore d'essayer de se passer de gluten, ou de lactose, pendant 10 à 15 jours. "Si on voit disparaître les gonflements, c'est qu'il s'agissait bien d'une intolérance au gluten ou au lactose".

Mise en garde :
Il existe différents facteurs provoquant de la rétention d'eau. Si l'arrêt de gluten ou de lactose ne donne aucun résultat, il faut consulter votre médecin.


Rétention d’eau : gare aux idées reçues
===========================


Il court beaucoup d’idées reçues sur la rétention d'eau. on vous précise celles à ne pas croire :

- Le corps retient de l'eau car il en manque. "C'est faux", explique le Dr Blanchemaison, angiologue. "Boire de 1 à 1,5 litre par jour est nécessaire. Toutefois il vaut mieux favoriser les eaux PEU minéralisées. Les minéraux dont le corps à besoin sont apportés par la nourriture."


- Il faut éviter le SUCRÉ : "C'est faux D'un point de vue alimentaire, il est préférable d'éviter de manger trop sucré, mais on ne peut pas faire de lien entre apport en sucre et rétention d'eau".

- Il faut éviter les crudités le soir : "C'est faux. La nature de ce que l'on peut manger dépend des habitudes de chacun. Souvent, des patients ont le ventre qui gonfle la nuit, mais il s'agit le plus souvent de gaz intestinaux : ça n'a rien à voir avec la rétention d'eau".

- Il faut faire du SAUNA : "Transpirer dans un sauna ne change en rien le problème de rétention d'eau. De plus, la chaleur dilate les capillaires veineux et peut provoquer des gonflements. Cependant, faire du sauna ne fait pas non plus de mal, à condition de ne pas en abuser. Une séance de dix minutes par semaine, allongé, et une bonne douche froide après, peut aider la circulation."

- Il faut éviter l'alcool. "Il n'y a aucun lien entre rétention d'eau et consommation d'alcool. Le seul lien se trouve lorsqu'il y a une maladie du foie. Mais dans ce cas-là, on parle de très gros buveurs, de personnes souffrant d'alcoolisme"

Modifié le 10/12/2020 11:44:17

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 81 visiteurs

tubededentifrice.com, ...    CNIL: 752143.     |]  ▲