FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
37 connectés : 0 membres et 37 visiteurs Voir la liste     








Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Dessine moi un mouton
Posté par fuchinran le 20/08/2004 07:48:17
Envie de parler de tout et rencontrer des tas de gens tout en réfléchissant sur la pratique d'internetdans le cadre d'un terrain pour une thèse d'anthropologie ? Jetez vous à l'eau !

Internet est un espace de libertés et de richesses incroyables qui subjugue et attire autant qu'il peut repousser, effrayer, transformer, ouvrir, transgresser. Qu'est-ce au juste ? Voilà une question à laquelle il est bien difficile de répondre en se cantonnant à des définitions strictes technologiques, linguistiques ou scientifiques dont se contentent la majorité des ouvrages sur le sujet. Dans le cadre d'une thèse guidée par ma passion personnelle pour internet et exigeant un travail d'objectivation et "d'observation participante", j'ai choisi l'approche anthropologique sociale et ethnologique de ce médium, en me penchant sur ceux qui depuis près de cinq ans me fascinent, m'interrogent au fil de mes expériences et font vivre la toile par leurs recherches, leurs attentes, leurs sentiments, leurs vies et leurs pratiques...


Internet et ses usages : Le coeur d'une réflexion personnelle et scientifique

Innombrable folie qui a autant de visages qu'il y a au monde des caractères, des ambitions, de nécessaires illusions. Même dans ses extrémités, c'est la moins extrême des folies. Elle est au coeur de tout homme, le rapport imaginaire qu'il entretient avec soi. Folie paradoxale aussi folle que normale. Folie douce mais importante, légère mais créative, fuyante mais présente comme une nébuleuse plein de petits points de lumière dans l'atmosphère de la post-modernité. Une présence-absence qui produit l'extension des organes du corps social. Un paysage qui crée un autre type de Nef que la "Nef des fous" du Moyen-Age, la Machine à communiquer, un autre type de passager, l'homme "prothèse" et un nouveau style de voyage : la navigation virtuelle. Une Nef électronique qui confectionne une effervescence télécommunicative.


Que font les gens sur le net, qu'en attendent-ils et que leur apporte-t-il ? Comment les utilisateurs d'Internet conçoivent-ils leur vie "virtuelle" ? Que penser des expériences inhérentes à ce support ? Que révèle la pratique intensive d'internet et des passions virtuelles comme le net, les jeux de rôles et vidéo, les para-littératures ludiques de type manga ? Pour répondre à ces principales questions et établir les jalons d'une réflexion intellectuelle et sensible sur mon objet de thèse, il était bien-sûr nécessaire de constituer un terrain personnel d'études et d'enquêtes facilement observable et un corpus que j'aimerais ambitieux, à savoir un "vivier" de témoignages et émotions saisis sur le vif, agrémenté de critiques approfondies sur un espace circonscrit.

Contournant les difficultés liées à la conception que je ne pouvais assurer en raison de mon inculture dans le domaine, c'est donc le site communautaire d'hébergement affinitiz que j'ai choisi pour concrétiser mon projet, dans la mesure où il offrait sans engagement ni frais, des plate-formes préfabriquées à usage totalement libre et faciles à prendre en main et construire, regroupant de manière claire et simple, l'ensemble des fonctions qui m'intéressaient. Je reconnais qu'il peut vous sembler présomptueux que je parle dans Affinitiz de "ma" communauté pour vous expliquer à quoi ressemble ce concept original de communication et de même que je suis la plus mal placée pour en parler de manière objective, mais j'espère que vous excuserez le toupet que j'ai à regarder mon nombril et que vous aurez peut-être envie de découvrir par vos yeux les aventures en affinités !



L'aventure de la liberte d'expression : un grand défi communautaire

A l'adresse http://-----these-internet.affinitiz.com/, vous pourrez trouver la "Commu", un espace d'échanges, ouvert à tous par simple inscription sur Affinitiz (anonymat possible), sans grand chichi et avec pour véritable aspiration que chacun y trouve son bonheur et s'y raconte en confiance. L'antre des internautes, rêveurs un peu fous ou pas toujours raisonnables, idéalistes ou curieux, bavards ou écrivains. a partir d'un angle de réflexion sur la pratique du net et ses conceptions, "la Commu" se veut avant tout un territoire versatile d'expressions multiples et personnelles dont les seules limites seraient justement de dépasser les limites de la virtualité et des préjugés. Le site a pour visée première de compléter mes expériences et références d'internet, par un terrain plus réduit que Ciao. fr (que j'avais choisi à la base, consummériste et dans l'esprit de celui-ci), mais évolutif, personnalisable, multifonctionnel et ouvert à la discussion, ce que ne permet pas toujours un site à la circulation excessive et aux enjeux commerciaux. Ainsi, l'ai-je conçu comme un double projet de réflexion, d'analyses critiques et d'échanges, orienté sur la connaissance, l'expérience et la perception des pratiques liées au virtuel, aussi bien que sur un désir de connaissance d'Autrui dans sa diversité et sa complexité.



Inutile de le cacher, J'aime me battre pour mes convictions et mes mots ; mettre les pieds dans le plat sans aucun regret car l'essentiel est de dire ce que l'on pense quitte à déplaire ou déranger. quand on mene un combat, on peut le perdre ; quand on ne le mene pas, on l'a deja perdu ! Communiquer est hélas trop souvent devenu une guerre et plus encore sur un site d'opinions qui bien que consummériste s'efforce par le biais de la communauté de séduire ses membres pour vanter une utopique démocratie virtuelle et la libre expression totale. Quelle gageure !



Entre altruisme, partage et expressions multiples

Si la "Commu" - la mienne autant que celle de ses participants -, est née d'une démarche intime de Don sans condition conjugué à la volonté d'apprendre à Recevoir, elle ne repose sur aucune attente particulière vis-à-vis de ses membres, ni aucun objectif théorique et inflexible, si ce n'est le respect, la partage et la cohabitation harmonieuse ou du moins enrichissante de tous ! Comme il a été dit, elle se propose non seulement de réfléchir à la pratique d'internet par un vivier d'idées, d'expériences humaines et de rencontres ce qui conditionne son sérieux et sa régularité, mais aussi de permettre à chacun de s'exprimer librement sur tous les sujets qui vous touchent, vous interpellent ou vous intéressent. Qu'il s'agisse de permettre à chacun de S'enrichir des impressions de tous, de discuter convivialement et favoriser les contacts virtuels voire réels autour d'intérêts et d'une curiosité commune et d'eviter de trop s'enfermer dans ses idees préconçues et dans sa propre expérience, le seul mot d'ordre est plaisir.

Ecrire pour le plaisir - le sien comme celui des autres - avec son libre-arbitre, son audace et sans système ni jugement scolaire ; c'est-à-dire pour autre chose que des carottes, des changements de pastilles, des courses effrénées aux points, des satisfactions égotiques, des diamants couronnant une pseudo qualité, des records de lectures sur les avis ou un titre de gloriole comme la starification ! Une envie farouche d'écriture ? Des oeuvres que vous gardiez pour vos cahiers ? Des avis importants (copier-collés de vos chefs d'oeuvre de France-Jeunes pour que tout le monde en profite sans notation mais juste du don) ? a cet effet, diverses sont les fonctions mises à votre disposition : écrits personnels, articles théoriques, forums généralistes, sondages, albums photos, calendriers, opinions sur les produits culturels ou chat dont j'esquisserais par ailleurs les bases.


Dans notre "Commu", il y a nulle volonté de créer une commu France-Jeune bis "sectariste" autour d'un fondateur si "connu" soit-il, ni un relais de ce site qui se suffit largement à lui même pour ses défis, mais plutôt d'inventer de nouveaux défis plus humains. Le dit-site est un travail au sens large autant qu'un loisir ; d'où le sérieux nécessaire des conditions d'élaboration et un ensemble de règles implicites telles que l'interdiction d'attaques personnelles graves, de diffamation, de propos racistes, xénophobes, antisémites, négationnistes, de l'apologie de la violence ou de la pornographie et toute autre expression jugée extrémiste. Cela semble évident ; toutefois, il me paraissait bon de le rappeler car aucun fauteur de troubles ne saurait être toléré durablement.

Il s'appuie à l'heure actuelle et ce depuis son inauguration voilà trois semaines, sur une présentation de mon travail de thèse dans ses grandes lignes, à savoir une tentative de définition d'internet à partir des usages observés et une compréhension des diverses réalités auxquelles le médium internet confronte ses utilisateurs alternativement ou simultanément (réalité virtuelle, virtualité réelle/ressentie, cyberspace totalement virtuel, "vraie" et "fausse" vie, ambiguïté et contradictions). De même, il passe par la mise en lumière de la cyberculture et de la dialectique exposer/ (se) cacher ; privé / public et du triptyque plus ou moins conscient Anonymat / Personne / Personnage colletés aux réalités précédemment citées.


Quelques approches théoriques

Affinitiz comme bien d'autres lieux (Ciao, France-Jeunes, chats, journaux intimes, pages persos, mud moo (* cf mon commentaire d'explication), jeux en réseaux et jdr... ) étant producteurs de sens et représentant des dispositifs à investir personnellement, j'essaie également d'approcher les idées d'objets-frontières et d'espaces transitionnels, d'espaces d'énonciation, de conquête et d'acculturation. En somme, tenter de cerner les usages, pratiques et représentations du médium, les temporalités, les spatialités spécifiques à internet, le vocabulaire internautique, les interactions et leur contenu, ainsi que l'intégration physique du net en tant que prolongement du corps et lien virtuel potentiel face à un éloignement physique parfois rassurant et symboliquement par les enjeux intimes et sociaux qu'il véhicule. Comment apparaissent les ambivalences à un niveau personnel et collectif, avec ces possibilités d'explorations de la réalité, d'attentes, de besoins, de dévoilements et de jeux sur l'illusionnement de la représentation d'autrui ? Comment au travers des énonciations sur la toile se dessinent et se conceptualisent une communauté et les identités "online" créées grâce aux pseudonymes par des personnes charnelles, mais décorporisées et totalement intériorisées et idéalisées derrière leur écran ? Observer ces dialectiques dans une optique de construction identitaire (de soi et l'autre) par l'écriture (sites d'opinions, communautés d'auteurs, journaux intimes, homepages) et dans une vision élargie de constitution de sociabilités multiples, appréhender les comportements des internautes et décrypter leur personnalité, leur éventuelle altérité et sensibilité par les mots et le coeur sont les lignes conductrices d'un long cheminement dont l'Autre constitue les pierres en constante évolution.


Au-delà de ce trajet déjà jalonné d'obstacles et qui est orienté par mes recherches, la Commu se double, à n'en pas douter, de quêtes personnelles et d'émotions d'autant plus précieuses qu'elles s'inscrivent dans une démarche de Don et de gratuité. Ce sont les 165 et quelques utilisateurs qui pourraient le certifier mieux que moi, mais il serait merveilleux que ce site ne ressemble à rien de ce qui peut exister avec des prétentions souvent galvaudées d'une liberté de parole n'existant pas vraiment du fait des moules, des enjeux sociaux ou autres. Ici chacun pourrait se dire comme il l'entend sans que tout tourne forcément, au nom de la fameuse Liberté, à la bataille verbale sur des attaques personnelles ou à la guerre armée de bacs à sable. Des idées comme autant de bouteilles livrées à l'océan internet !



Le plaisir des rencontres, des echanges et des surprises sans système

Développer la curiosité de tout et de tous, le goût de la rencontre et la connaissance de l'autre, explorer la variété du monde virtuel et les essences du Plaisir par le Don, apprendre de chacun tout en se trouvant un peu et en repoussant les limites de Soi, telles sont les invitations que lancent les fonctions de la Commu. En témoignent les rubriques du type nouvelles, destinées à l'Ecriture d'essais, de rencontres, de grands moments ou de témoignages, albums pour partager vos coups de coeur en images et clins d'oeil avec déjà de superbes voyages tout en sensibilité ou créer un espace personnel qui vous décrit, opinions qui évoque vos goûts et couleurs sur un air de culture (dvd, Cinéma, Littérature, Jeux Vidéo, Musique... ), sondages proposant un condensé des "idées éclairs" des membres sur les sujets de votre choix ou encore chat pour la tchatche en ligne débridée ou plus sérieuse qui vous permettra peut-être de faire des connaissances insoupçonnées. Au travers du calendrier, invitez aux trouvailles et rencontres ou partagez vos sites et bonnes adresses pour alimenter la boulimie des internautes avides de surprises par vos meilleurs plans, les lieux que vous affectionnez, vos restos pour les rendez-vous en amoureux ou les pots entre copains, les "favoris" que vous avez toujours souhaitez faire connaître au plus grand nombre !

Le site n'étant pas aisé à parcourir au début, la rubrique articles référence des guides qui vous montreront en détails les usages du site et ses progrès, ses découvertes, ses réflexions et ses possibilités. Au-delà du mode d'emploi pratique pour éviter que la vague ne vous submerge et que vous perdiez trop de temps bien que la curiosité soit le fruit des meilleures découvertes, celle-ci n'attend que vous aussi pour accueillir toutes les interrogations et critiques théoriques ou pratiques sur l'univers du net, la virtualité, les jeux de rôle, jeux vidéo ou paralittératures dans l'esprit des manga. Fort d'une cinquantaine de sujets allant de la sexualité (la pornographie et ses dangers, l'homoparentalité, avortement et sexualité... ) aux sujets de détente (quel sont vos acteurs, films, livres préférés ?), de société (la violence et l'image, le sexisme et les égalités entre les sexes, la galanterie... ) ou propres à Internet et la communauté (les problèmes de censures, la démocratie virtuelle... ) en passant par les thèmes politiques (les limites de l'expression des extrêmes... ) ou plus "philosophiques" (le bonheur : votre raison de vivre, amour et amitié, coup de foudre ou peut-on parler à tout le monde ?) - catégories encore limitées en raison du statut embryonnaire du site mais qui devraient vite se multiplier -, le forum reste, à mon sens, l'espace le plus polyvalent et ouvert, dans la mesure où il joue pleinement la carte de l'interactivité, du débat d'idées ou de l'échange d'impressions.

Car tout sur "la Commu" n'est pas coincé, trop sérieux ou intello, en son coeur, le comptoir assure la pause café, tendresse et humeurs pour dire tout ce qui vous passe par la tête !!! Encore un espace aux allures de "méga bal" qui espère contribuer au plaisir d'être ensemble, sans autre limite que le respect des règles élémentaires d'Affinitiz. Tel est "The" rendez-vous des habitués, même s'il en est à ses tous premiers pas et fête son premier jour ;o) ! a nos côtés, partagez vos émotions, racontez tout ce qui vous touche et vous interpelle, faites part de pensées, de blagues, de délires et anecdotes personnels, donnez des nouvelles aux membres ou demandez-en, invitez à découvrir certains écrits qui vous ont plu, donnez votre avis sur ce qui est écrit sur "la Commu", apportez vos encouragements, diffusez des annonces, rigolez, confiez vous, demandez l'aide des membres ou informez les de tout ce qui est lié ou non à internet et vous semble important. Vous l'aurez compris, il n'y a pas plus simple pour discuter juste pour le plaisir sans modération, et mieux faire connaissance avec tous les membres qui pourraient vous surprendre. Et sait-on jamais qu'un message doux, une déclaration ou une petite pensée vous soit destinés ? ? ? N'oubliez pas non plus un détours par la galerie de portraits des plus sérieux aux plus fantaisistes, la sélection des coups de gueules qui promet de belles tranches de vie !


Chacun son langage et une place pour tous

Quand je repense aux objectifs réflexifs de ma thèse, je ne serais pas étonnée que des membres de la Communauté n'aient pas encore trouvé leur place sur le site ou hésitent à le rejoindre, car il leur semble trop sérieux ou "philosophique" ce qui est partiellement le cas vu son sujet initiateur. Je me dis qu'ils n'osent peut-être pas écrire pour certains car ils estiment à faux escient qu'ils écrivent "nettiquement", avec des abréviations, des mots personnels, des smileys, des surnoms étranges ; pire encore, qu'ils n'écrivent pas assez bien ou intelligemment par rapport à d'autres dont le style est plus académique ou soigné. Le langage des internautes étant souvent ce qui exprime le mieux la spécificité du support dans la mesure où le net développe une liberté d'expression rare et plus ou moins démocratique, je pars d'un principe que sur internet, tout un chacun peut ou s'exprime comme il est et ressent, mais aussi peut se créer son propre langage dans le cadre d'un site, d'une communauté, d'une famille virtuelle. Certains jouent pleinement la carte du virtuel en pratiquant un langage très différent, abrégé ou personnel et c'est d'ailleurs en cela que le net est d'une richesse incroyable et d'une variété sans cesse surprenante ! Si ce langage fait partie de l'apprentissage, des usages et de l'appropriation d'internet par les accrocs de la communication, il est aussi révélateur de choix, d'envies, de désirs propres à nos conceptions et par là-même, "la Commu" a justement été créée pour que chacun trouve sa place sans subir les jugements, les complexes ou les frustrations des systèmes hiérarchiques. Il n'est pas question d'intelligence, de niveau (de langue ou autre), d'idées, mais simplement de plaisir et d'envie. Aussi, j'espère que vous aurez ces stimulants essentiels pour nous partager vos écrits sans vous poser de question...


De la responsabilisation de l'internaute et la nécessaire modération

Avant de conclure, je ne saurais que trop rappeler combien tout membre de la Commu est entierement responsable du contenu de ses propos et que les administrateurs n'ont pour charge que de veiller au respect des règles élémentaires (pour toutes remarques ou questions, adressez vous à Fuchinran@affinitiz. com ou Algo@affinitiz. com). Car des problèmes et erreurs possibles sont évidents et nécessaires, s'engager sur un tel site suppose d'accepter de donner vraiment de soi aux autres, de faire des faux-pas, mal comprendre, méjuger, se tromper, gagner la confiance et la conserver pour ne pas donner aux pratiquants l'impression d'être des cobayes disséqués au scalpel par un chercheur de laboratoire. Sur "la Commu", chacun peut donner la pleine mesure de ce qu'il pense sans pour autant tenter de convaincre le voisin à tout prix à coup d'intolérance. Utiliser son libre-arbitre pour oser dire ce qu'on croit, prendre du recul avec sa pratique et accepter de se poser des questions et de se remettre en question, s'accepter comme on est, sont dès lors les lignes fondatrices où la quête de soi rejoint l'ouverture à l'Autre quel qu'il soit !


Chacun fera de cette communaute ce qu'il veut bien en faire

Vous pouvez participer à tout ce qui vous plait ; le devenir de la Commu dépendant de vous tous... Ainsi que je l'ai précédemment évoqué, la participation à une Communauté comme celle-ci et sa viabilité à long terme sont conditionnées par des règles générales de respect dans un souci de prévenir les problèmes graves ou les plaintes à l'encontre de membres, de toute autre personne ou de propos excessifs. Nous inspirant des problèmes rencontrés par Ciao, ces règles ont été fixées par les administrateurs (en accord avec les membres pour favoriser la meilleure évolution) et sont propres à la Commu "Thèse Internet", donc indépendantes des accords acceptés lors de l'inscription générale à Affinitiz même si elles les rejoignent largement. Le fait que cet espace - qui compte déjà de muliples personnalités - offre un espace de liberté relativement important quant aux sujets abordables et à leur traitement, n'autorise donc pas les membres à critiquer de manière inconvenante, dévier un sujet de forum abusivement pour blesser une personne, publier un article dans le seul but d'attaquer personnellement quelqu'un, insulter ou manquer de respect au nom ironique de la Liberté d'expression ou des ambitions d'échanges affichés par le projet Affinitiz.


Compte tenu que L'inscription à ce site, par souci d'ouverture, est libre, sans contrôle et que La suppression d'un membre le désirant ne peut être sur ma décision realisée que par lui-meme, de sa propre initiative et action, il est nécessaire d'assurer une certaine vigilance par rapport à ce qui se passe sur un tel terrain de discussions. En outre, il n'est pas toléré - et on s'y emploie de notre mieux malgré les difficultés - qu'un Forum tourne en bataille organisée, à la polémique (gratuite, méchante, mesquine ou sans fondement ?), en règlement de compte ou vengeances interpersonnels, en diffusion de critiques sur des personnes sans raccord avec les idées ni le sujet du forum (y compris quand la personne attaquée est modérateur =) la décision de suppression appartenant à l'autre administrateur) ! Dans l'optique d'une réflexion plus complète et critique, ce sujet qui s'apprête à être très controversé en raison du nombre de membres, leur diversité et sensibilité, est lancé en forum dans la catégorie [communaute] censures et moderations : quelles règles et quelles limites, pour répondre à toutes vos questions et accueillir toutes vos suggestions face aux problèmes de plaintes, de suppressions (dont on informe toujours les membres par mail Affinitiz), de censures ou modérations. S'il y a une activité de modération indispensable, aucune censure n'est pratiquée et il convient de le préciser car des abus de langages pourraient occasionner des discordes. Seront à ce jour supprimés tout message jugé par les 3 modérateurs actuels (cleslie, algoconso et moi-même) déplacé, insultant, attaquant gratuitement une personne, diffusant des propos racistes, violents ou extrémistes. Par ailleurs, aucun conflit inter-personnel ne pourra donner lieu à une éviction car tel ou tel membre ne plaît pas (dans ses idées, ses écrits, ses sentiments) à tel autre. Les administrateurs ne céderont donc pas à la pression et aux demandes de certains pour éliminer des membres qu'ils ne supporteraient pas. Ce sera d'autant moins le cas si les dits membres sont attaqués pour des écrits ou idées qui ne sont pas issues de la Commu !!! Tout ce qui sera associé à un autre site reste de la responsabilité du site en question.


Le dialogue : la priorite de tous pour un espace harmonieux

En cas de désaccord, incompréhension ou conflit, le choix de la communauté est avant tout de dialoguer notamment par le biais des "webmails" Affinitiz que chaque membre possède dès son inscription et qui est accessible sur sa page "My Affinitiz" avec des répertoires directs dirigeant sur les participations des diverses communautés auxquelles vous pourrez contribuer. Il faudrait donc qu'un membre soit vraiment un fauteur de trouble constant pour que "la Commu" décide de l'exclure, si l'on considère qu'elle repose surtout sur la compréhension et la tolérance d'autrui (base de toute communauté où l'on ne peut pas trouver que des personnes que l'on respecte ou apprécie) et le respect des différences aussi. Voilà qui est éminemment ambitieux aussi bien qu'idéaliste sur un support neuf et vaste comme internet où la liberté est difficilement gérable et où tout est permis, d'autant que la liberte est le pretexte paradoxal a tous les abus !

Par expérience aussi, comme chacun de vous à des degrés divers, j'ai appris que les sensibilités et convictions de chacun leur appartiennent et doivent être respectées, si opposées soient-elles aux nôtres et cela dans la mesure où elles restent exprimées avec respect (des règles du site et des droits et libertés du net). On ne s'enrichit pas en se fermant à tout ce qui ne correspond pas à notre personne ou nos idées et cette idée n'est en rien exprimée sur un ton moralisateur mais comme une respiration face à Autrui. Le savoir-être ensemble et la tolérance, malgré la difficulté qu'il y a à les appliquer dans une communauté importante, se développent par la cohabitation et non par les menaces ou les pressions.

Si ce choix déplaît, je l'assume, au risque de perdre certains d'entre vous ou de refroidir ceux qui auraient été presque convaincus. Ma décision est issue, en outre, d'un fait divers personnel qui m'a ouverte à cette réflexion non sans souffrance ; ceci pour avoir été condamnée sans appel un jour lors d'une grave cabale, alors que mes propos n'étaient en rien répréhensibles, ni comparables à ce qui a été interprété par certains membres éminents d'un forum où j'écrivais (condamnation pour négationnisme, il y a rarement plus grave pour une aberration comme quoi il y aurait eu d'autres génocides que le Juif). J'ai beaucoup souffert pendant des semaines d'attaques, de bannissements et de persécutions pour avoir osé dire en période d'élections houleuses des choses qui déplaisaient à la majorité bien-pensante d'un forum a-politique où l'on parlait de tout (cela m'a bien fait rire et cette expérience m'a beaucoup guidé dans les choix premiers de ma communauté. Pour avoir subi ce genre de "guerre" méprisantes verbalement et humainement violentes sans comprendre à quoi je le devais (si ce n'est à un style et une omniprésence qui faisait des jaloux), je n'ai ni envie qu'elle se reproduise sur mon site, ni que d'autres en soient injustement victimes. Cela me semble un principe fondateur de la liberté.

Il est bien évident que l'on ne peut pas plaire à tout le monde ; ceci est valable tant pour les membres de la communauté que pour le contenu du site qui pourrait désintéresser certains membres s'étant enregistrés pour simplement répondre à une invitation ou par curiosité. Il n'y a par conséquent aucune obligation de rester inscrit si vous ne voulez plus faire partie de cette Commu ! Les jugements personnels sont inévitables, mais ils ne seront acceptables que dans le cas où ils seraient fondés (ou les reproches seraient liés à ce site là - je le répète). Ce qui est émis ailleurs est la responsabilité des autres sites et chacun de vous est libre d'en penser ce qu'il veut, mais je regretterais que vous déduisiez ce qu'est une personne du fait de ses écrits sur d'autres sites.


Mieux connaitre l'autre sans forcement prejuger ou juger

Cette Commu est destinée avant tout à la rencontre des gens et au partage des idées ; pas aux condamnations ou préjugés négatifs. Comme certains membres sont ciaonautes et que les tensions sont nées sur Ciao, je pense qu'il est possible de cohabiter sur la Commu comme sur Ciao. Je ne crois pas que beaucoup aient quitté Ciao alors que des membres ne correspondant pas à leurs convictions y sévissaient. S'il est possible de les ignorer là-bas ou de cohabiter, je ne vois pas en quoi il serait si difficile de les ignorer ici dans la mesure où la communauté s'élargit, où il n'est pas demandé de lire certains et où l'on ne demande pas à penser comme on le croirait juste... a moins de refaire le monde, ce qui est impossible sauf pour les Don Quichotte ! Vous pourrez, en raison de la présence de personnes que vous n'appréciez pas, vous désinscrire, mais cette décision que je regretterais et qui sanctionnera en quelque sorte un échec de mon projet vous appartient, à vous et nul autre. Il vous suffit de cliquer sur la croix grise en bas de la communauté concernée quand vous vous trouvez sur votre page d'accueil. Je ne pense pas que la désinscription soit irrévocable ; cependant, elle s'accompagnera de la disparition de tous les écrits sous votre pseudo. Réfléchissez donc bien !!! Vous pouvez ainsi choisir la facilité et quitter ce site car vous ne voulez pas vous y exprimer aux côtés de x ou y ou y découvrir tous les autreS. Vous pouvez y rester et apprendre peut-être des choses que vous ne soupçonniez pas (pas plus que moi) y compris sur vous-même !


Juste pour le plaisir...

Merci donc à chacun pour ce qu'il voudra bien donner en temps et en écrits et merci aussi à ceux qui m'ont déjà fait "confiance" ! J'espère que vous y trouverez du Plaisir avant tout à ouvrir vos yeux sur les autres et à leur faire découvrir votre univers sur le net !!!! Voyeurs assidus ;o), observateurs de passage, écrivants ou écrivains, prenez tout le temps de trouver votre place car comme tout défi, celui-là nécessite de la patience, des efforts, des engagements et des audaces même si pour ma part, je n'attends rien de particulier et me contente d'apprécier tout ce que vous pourrez apporter !

Le site Affinitiz n'est sûrement pas meilleur ni plus parfait que Ciao l'est pour beaucoup de fans. Il n'en reste pas moins une expérience passionnante à tenter absolument quand on n'a d'attente que la découverte des gens... Grâce à la page "My Affinitiz" qui apparaît après le logging, le site propose des liens directs vers toutes les contributions réalisées, liens eux-mêmes réactualisés par un simple clic sur > Actualiser qui vous économisera des visites si aucune nouveauté n'est enregistrée.

On pourrait reprocher au "chat", bien sécurisé mais souvent soumis à des bugs, d'être lent. Toutefois, il intéressant que le chat enregistre malgré les absences ce qui a pu être écrit avant la déconnexion de manière à moins perdre le fil. Au rang des reproches, on pourrait également ajouter l'anarchie rapide dans l'organisation des rubriques grandissantes puisque celles-ci ne sont pas modulables et sont organisées par Affinitiz sans qu'il soit possible de créer des sous-catégories. Pour tenter d'enrayer le problème du moins dans l'immédiat, il a été fixé quelques pratiques élémentaires de présentation afin de faciliter les recherches, la clarté des sujets, la visibilité et la lisibilité notamment pour les sondages et les forums. a noter enfin, pour ce que l'on m'a rapporté que l'accès peut être difficile, voire impossible par moment sous Mac et qu'Affinitiz impose ie 5 ! Enfin, pour les plus méfiants, grâce à "My profile" vous pourrez vous assurer de l'anonymat ou la visibilité de votre email, sachant que le site est très sûr et qu'Affinitiz ne diffuse pas vos coordonnées sur le net !


Avant de vous laisser (ouf doivent dire certains ; elle en a fini avec son blabla), je vous suggère, outre "ma Commu" de parcourir celle d'un autre ciaonaute, "le coin des bavards" sur http://le-coin.affinitiz.com/ et de prendre le temps de visiter et apprécier les centaines de microcommunautés des plus diverses sur les professions, les familles et autres passions que vous pourrez aussi créer à votre tour avec vos envies, si la flamme Affinitiz prend bien !


laissez moi vous montrer le monde avec mes yeux et je le regarderai avec les votres ! Il faut de tout monde pour faire une Toile... Soyez les bienvenus sur celle-là et à vous d'apporter votre coup de crayon à ce mouton en pointillé !



~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤
La seule certitude que j'ai, c'est que je n'ai pas de certitude. Je n'ai qu'un principe : agir avec mon coeur et suivre ma conscience. Il est dangereux d'avoir des idées, plus encore de les assumer. On est le mieux à sa place là où on pense ne pas y être ! "L'Esprit s'enrichit de ce qu'il reçoit, le coeur de ce qu'il donne". Il faut à tout prix que nous fassions quelque chose de notre vie : le tour de force consiste à y imprimer l'infini ! Car donner trop, ce n'est pas encore assez, Je rêve toujours. Il n'est jamais trop fou d'aller au bout de ses rêves... Je ne suis La que pour le Plaisir de rever encore. ne plus passer a cote des etres sans les voir et rater l'essentiel : le don. Avant de voler, l'homme a rêvé, s'est planté, n'a jamais abandonné. Maintenant personne ne se demande s'il est naturel de voler. [ça ne l'est pas]...


"Quelle solitude de mourir sans certitude d'être au moins, une particule de vie, un point minuscule utile à quelqu'un. Quelle solitude d'ignorer ce que les yeux ne peuvent pas voir, le monde adulte, isolé, un monde abrupt, et là, je broie du noir. " S'il te plait, fais moi rêver, balade moi dans les mondes de ton imagination, montre moi que Le Monde peut être beau, dis moi qu'il n'est pas toujours besoin de tout comprendre car il n'y a pas forcément à comprendre mais qu'il est bon de sentir avec son âme... Dis moi que la liberté existe, qu'on peut voir avec le coeur, et non seulement avec les yeux. S'il te plaît, dessine moi un mouton ?


Venez nombreux pour varier les plaisirs !!!

http://-----these-internet.affinitiz.com

http://www.dessine-moi-un-mouton.fr.st
~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Dessine moi un mouton
Posté par fuchinran le 20/08/2004 07:48:17
Chacun est libre de penser ce qu'il veut. Pour parler d'un site, il faut en définir les principes, la philosophie et les possibilités. Ensuite, les membres sont libres d'avoir envie d'aller le découvrir ou pas, de juger que c'est une fausse publicité. Honnêtement, je ne cours pas après les membres pour la remplir, simplement après des membres désireux de réfléchir et d'échanger sans système. Venant de Ciao et n'étant que sporadiquement ici car les avis sont trop longs à être validés, je peux peut-être mieux établir le parallèle au niveau des différences. Mais je crois que pour se faire une idée, il faut d'abord visiter le site pour voir ce qu'il en est et définir la démarche "intellectuelle" qui le sous-tend et qui met un temps fou à être validée ici !

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Dessine moi un mouton
Posté par fuchinran le 20/08/2004 07:48:17
Qu'est-ce qui empêche de consulter le contenu ? L'adresse est spécifiée, il y en a même 3 dont la dernière est http://communaute-internet.affinitiz.com mais Affinitiz oblige à s'inscrire avant de pouvoir accéder à la communauté. Je n'y peux rien ;o(

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N�752143