FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
162 connectés : 0 membres et 162 visiteurs Voir la liste     








Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Noëmie se lache
Posté par noëmie le 20/08/2004 07:48:25
La vie d'une lycéenne desespérée qui en a marre de la vie...

J'en ai marre de cette vie de merde.
Vivement mon enterrement ça sera le plus beau jour de ma vie, car ça sera un de mes plus grands soulagements. J'aimerais mourir en sortant du lycée tout à l'heure ça serait une fin estimable et je viendrais plus vite à bout de mes souffrances. Réster l'eternité dans la pénombre, m'ouvrir les veines sans douleur...

Les piéges de la vie trahiraient devant moi en un instant plus rien ne me resisteras car je serais invincible. La mort est une force et non une souffrance elle est justement la delivrance de nos souffrances dans un souffle de vie qui nous révéle à nous même.
Ce dernier souffle qui nous ouvre les portes de la délivrance. Je ne sortirais plus de ce monde sombre, je m'y frayerais mon empire son emblême sera le liquide rouge qui sort de nos veines plus de differences tout sera plus beau et plus brillant, le mensonge ne sera plus des nôtres.

Le péché des humains n'ouvrira que les portes de chacune des personnes, chaque chose se mérite et personne ne mérite rien deplus que le sort qu'il nous est reservé, est une accumulation des choses et des paroles que nous commetons.

Je garderai la tête haute à ces frayeurs et ne me laisserais pas happer par ces choses que je sousestime. Tel l'amour, un masque que la vie nous apporte sous toutes ces formes, une façon de se cacher et de se fermer aux autres. La réduction de nos membres sera la fin. La reduction de notre monde sera la dernière de nos delivrances.

J'ouvre cette vie comme un fruit pourri de l'interieur. Je finirais jamais de laché ces larmes qui sortent de moi comme des lames de rasoir. J'ouvre mon coeur, il en sort des vers grouillant s'echappant en se coupant sur les bords tranchants que la vie a limée au plus hasardeux ravage que m'accomplit ma prochaine mort.

La perfection recherchée dans ce monde est tellement ephémère que l'on crache dessus sans retenue. Nous trouvons cette fragilité au plus profond de nos entrailles qui, à chaque trahison, nous revulse d'atroces souffrances nous rajoutant un poids à nos âmes.

Chaques saisons nous envoie une pluie un peu plus acide à chaque fois pour un peu plus nous brûlé et nous rongé. Cette vie s'arretera sans l'ombre d'un regret, vivre pour respirer cette pollution de conneries n'echappe à personne tout ceci n'est que mensonge.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N�752143