Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     
Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
AZF : 1 an après...
Posté par jérémy14 le 20/08/2004 07:48:27
Je suis toulousain et je ne pouvais donc passer à côter du sujet. Voici ce qui s'est passé pour moi, le vendredi 21 septembre 2001...

Samedi 21 septembre 2002, ça va faire un an que l'usine AZF a explosé à Toulouse.

Je raconte alors que j'étais au collège à Blagnac (ville qui touche Toulouse, c'est là qu'il y a l'aéroport), en cours de maths.
A 10h17, on entend un grand "BOUM": la porte, les fenêtres, les chaises et les tables ont vibré. Les profs sortent, se demandent ce que ça peut-être et puis finalement rentrent pour continuer les cours en nous disant que c'était sûrement un avion qui a passé le mur du son.

Pendant ce temps, la Mairie de Toulouse reçoit des appels de partout et croit qu'il y a eu plusieurs attentats (on était 10 jours après le 11 septembre !!).

Revenons au collège : 10 minutes après le "boum", un surveillant passe dans les classes pour nous dire qu'AZF a explosé et qu'un nuage toxique se dirige vers Blagnac.

Sous ordre de la préfecture, on doit tous s'enfermer, rester calme et attendre un nouvel ordre.Bien sûr, on s'est inquiété : il a dû avoir des morts et puis, un nuage toxique arrive sur nous...

5 minutes après (ça fait 15 minutes après l'explosion), notre prof de maths part car il a essayé de joindre son fils qui n'habitait pas loin d'AZF sur son portable mais en vain: le réseau était saturé par les nombreux appels.Donc, deux profs viennent le remplacer. Après, pas de nouvelles pendant 1h30: on reste enfermé et on attend d'avoir des nouvelles. Certains parlent et d'autres ne disent rien, car ils ont des proches qui habitent pas loin.

Finalement, un peu après 12h, on nous apprend que le nuage toxique s'est dissous dans l'air (grand soulagement) et des parents commencent à arriver pour venir chercher les enfants; mais, il y a d'énormes bouchons car toutes les rocades sont coupées.
Ceux qui mangent à la cantine sont finalement sortis pour manger. Tout le monde est rentré dans le réfectoire au plus vite et dans le désordre.

Au fait, pour ce qui est du prof de maths (c'est une des premières fois qu'on s'intéresse à un prof), son fils est en vie (il n'a rien dit de plus).
Les bouchons sont restés longtemps car tout le monde fuyait Toulouse. Et puis voilà, vous devez connaître la suite.

Aujourd'hui :
On ne sait toujours pas si c'est accidentel ou criminel mais, il vont rester sur accidentel même si c'est criminel pour les assurances. C'est un peu dégoutant de pas connaître la vérité !!!
Sinon, ils ont nettoyé le site. Il y a encore de grands débats pour savoir si les autres usines vont rester.

Samedi 21 Septembre, trois minutes de silence seront effectué à 10h17 dans Toulouse et toute l'agglomération. Et puis, rendez-vous sur la place du capitole pour un hommage aux victimes. L'orchestre de Toulouse y sera.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: AZF : 1 an après...
Posté par pennylane le 20/08/2004 07:48:27
j'ai hésité à faire un arcticle sur L'AZF, car moi aussi je suis toulousaine, mais tu m'as devancé . .

moi j'étais en cours de bio au lycée Bellevue de Toulouse (un truc avec de grand près, et bcp d'espace ) quand ça s'est passé, et le reste du lycée était normalement en récréation . .
donc on était tranquillement en cours, quand toutes les vitres de la classe ont explosées (je pense que le "boum" était en même temps, personnellement j'ai pas fait la différence ) : vous devez imzaginer que ça à surpris . . on s'est tous replié sous les tables et la prof est d'abord parti en courant, puis est revenue, se souvenant qu'elle avait des élèves dans la classe sinon, pour être franche, j'ai d'abord cru que le labo de chimie avait explosé

bref, notre seconde réaction a été de vite descendre dehors, où tous les autres élèves étaient repliées vers la forêt, puis les profs qui n'étaient pas traumatisés ( et oui, ils sont humains eux aussi nous ont dit d'aller tous au stade du lycée, et c'est là que j'ai pu souhaiter un joyeux anniversaire à une amie qui était en larme (ça elle a eu un beau cadeau . . ) et aussi que j'ai pu voir le joli nuage orange dans le ciel . . . mais comme les fenêtres du lycée étaient cassées, et que ça servait à rien de nous confiner, les dirigeants de l'établissement nous ont dit qu'on pouvait partir . . donc ils nous ont laché dans les nature, et faut avouer qu'ils ont pas été très responsables de ce côté là . . Dans la rue, c'était le bordel, la circulation était impossible, et je savais pas quoi faire car j'avais une amie qui avait de l'asthme et ça commençait à m'inquiéter . . heureusement des profs nous ont pris chez eux, et il a fallu un certain temps avant qu'on puisse appellernos famille, tous les réseaux étaient saturés . . ( c'est dans des cas comme ça qu'on se demande l'utilité du portable, si ça marche pas quand on en a vraiment besoin . . .

donc voilà, et il m'a fallu aussi un certain temps pour comprendre que c'était AZF qui avait explosé, d'aprés les infos à la radio, on aurait dit que Toulouse avait été bombardé (ça merci les médias pour avoir su rassuré la population ..

sinon, je voudrais dire que si officiellement il y'a 30 morts, le décompte ne s'arrête pas vraiment là, les personnes mortes plus tard de leur blessures ( et je peux vous dire qu'il y'en a ) n'ayant pas été prise en compte . . . il y'a par exemple le père d'un nouveau né qui s'est suicidé, étant persuadé que sa femme qui travaillait à l'AZF était morte . . celle-ci était en fait blessée et aveugle, mais est morte quelques semaines après de ses blessures , résultat, un orphelin de plus . .

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: AZF : 1 an après...
Posté par jérémy14 le 20/08/2004 07:48:28
Moi, j'étais au Ferradou donc pas de vitres cassées
ça dû être terrible pour toi (et pour d'autres)
merci de ton message
@+

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: AZF : 1 an après...
Posté par alexia le 20/08/2004 07:48:28
je ne suis pas de Toulouse mais je comprends la douleur des personnes qui ont vécu ce drame. C'est terrible un truc comme ca. Et en plus il y a des usines chimiques partout en france, alors ca peut aussi arriver partout mais ces arriver a Toulouse. On peut imaginer que avec toutes ces usines réunnis, toute la france pourrait être dévaster...Ca fait vraiment peur un truc comme ca.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: AZF : 1 an après...
Posté par lucien06 le 20/08/2004 07:48:28
Moi aussi j'étais à Blagnac au collège lors de l'explosion. C'est une très bonne idée d'avoir relaté ce que tu aais vécu ce jour là!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: AZF : 1 an après...
Posté par linoa le 20/08/2004 07:48:28
je suis toulousaine et je te felicite d avoir relate cette horrible journee
la mere de ma meilleure amie qui travaillait a azf a eu les tympans perfores
et moi j etais en cour et le mur s est coube car j etais au tableau et g failli me le prendre ds la tete
g eu peur pr ma mere qui travaille pas loin et meme si c etait il y a un an et que tt ete nettoye cela reste present ca et l impression de ne pas savoir la verite

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: AZF : 1 an après...
Posté par rosenoir le 20/08/2004 07:48:28
merci pour ton article je ne me souvenais plus de ça!!!
Comme l'autre trés bien bien expliquer et tou ça!!!!!!!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: AZF : 1 an après...
Posté par pipoute le 20/08/2004 07:48:28
moi aussi jsuis de Toulouse,enfin à 15 min du centre.Lorsqu'il y a eu l'explosion j'étais dans mon bahut à Cugnaux.Comme on était un peu loin les vitres n'ont pas exploser mais toutes les portes et fenetres ont claquées(une de mes cop c d'ailleurs pris une porte et a eu le nez cassé!).Au début on a pas compris,les profs pensés que ce n'était riendu tout et on a continué le cours plus ou moins calmement.On a appris ce qui ct réellement passé qu'a la fin du cours d'aprés.Résultat on a tous dû resté enfermé dans le bahut et la majorité des éléves étaient en pleurs et cherché à avoir leur famille ou des amis.Beaucoup de prof et d'éléves ont étaient absent pendant les jours qui suivirent pour causes personelles lié à l'explosion.
Je dois dire que je me souviens très bien de ce jour d'autant plus que ct mon anniversaire.On peu dire qu'il a été explosif!En tout cas ceci a servi d'exemple et il n'y aura plus d'usine au centre de toulouse!
Les média annonce que ce fut un accident mais pour ma part je pense que ct un attentat.Mon pére connait des personnes ayant travailler dans cette usine et qui lui ont affirmer qu'il était impossible que l'usine explose à cause des produits utilisés.Ils pouvaient les maniers SANS AUCUN danger!!!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 138 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲