Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     
Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
La mort, la vie, l’amour
Posté par loleq285 le 09/09/2004 00:00:57
Pourquoi les gens prennent-ils la mort comme une catastrophe, phénomène qui détruit tout sur son passage ? Pourquoi la mort fait-elle parti du mal ? Je pense que les gens qui pensent comme cela sont des égoïstes. Pour moi, la mort ressemble plus à un sommeil qu'à autre chose. Un simple sommeil. Je meurs : je m'endore, je m'assoupie, je me repose. Le repos... et éternel de surcroit ! Le bonheur quoi !

Mais l'amour est un sentiment traitre... le seul qui puisse nous empêcher de quitter ce monde trop atroce ! Parce que la vie est une chose possessive.

La mort, la vie, l'amour... trois critères qui ne font qu'un. Si la vie n'existait pas, la mort n'existerait pas. (Logique.) Si la mort n'existait pas, l'amour n'existerait pas. (A quoi bon vu qu’on serait immortel.) Si l'amour n'existait pas, la vie n'existerait pas. (Car on s’ennuierait sans lui et la mort promise.) C'est un cercle vicieux. Cela ne se termine pas.

L'appel à l'amour ne cessera jamais. Même s'il existe sur cette terre des guerres, des armes, du sang qui coule, l'amour, lui ne cessera jamais d'exister. Car la haine nourrit l'amour comme l'amour nourrit la haine.

C'est malheureux à dire, mais c'est comme ça. Personne n'y peut rien... pas même moi avec mes idées anarchistes et mes sentiments que je veux dépourvus.

Les gens n'aiment pas la mort, mais aiment l'amour. Mais pourquoi ? Connaissent-ils assez la mort pour pouvoir en juger ? Qu'y a-t-il après ? Personne ne sait. Alors, on croit en l'amour. Mais qu'est-ce l'amour ? Beaucoup de personnes pensent le savoir mais en fait, très peu connaissent vraiment ce sentiment plus dévastateur que la mort elle-même. Tous coient qu'un jour ils rencontrerons l'âme soeur. Certains la trouvent (ils sont très rares), d'autre s'autosuggestionnent de l'avoir trouvé. Ils se manipulent et semblent être heureux. mais leur vie n'est faite que de mensonges.
L'amour existe pour la survie de la vie. L'amour existe pour permettre à l'humanité de se reproduire. Et rien de plus.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: la mort, la vie, l’amour
Posté par *blow* le 10/09/2004 06:45:16
Bonjour,je suis en partie d'accord et enpartie en désaccord avec ce que tu dis,je ne sais pas si tu as déjà perdu quelqu'un que tu aimais,mais c'est tres déstabilisant,voir même en aller à se tuer,je ne vois pas en quoi il est "egoïste" d'en souffrir... J'ai moi-même vécu ça,et je ne comprends pas ce que tu veux dire par egoïste....

Ceci dit,je suis plus d'accord avec la fin,l'amour sert simplement à faire subsister la vie,mais même en sachant cela quand tu trouves vraiment "ton" amour tu ne vas pas le laisser partir,autant le vivre de la manière que tu veux,c'est cela,le vivre de la façon que tu veux maisc justement là ou les 2 partenaires doivent au moins avoir la même vision des choses..

Modifié le 10/09/2004 06:47:32

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La mort, la vie, l’amour
Posté par errance le 10/09/2004 20:17:19
Très bel article... heureuse de trouver quelqu'un(e, en l'occurence ) qui soit de mon avis...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La mort, la vie, l’amour
Posté par mymie le 11/09/2004 09:38:08
je suis pa tt a fait daccord avec toi car les gens en général on peur de ce quil ne comprenne pas il ne save pa ce ke lon ressen kon on meur il en donc peur. é moi je fé (maleuresemen) parti de ce genr de pers......

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La mort, la vie, l’amour
Posté par isienforce le 11/09/2004 11:46:25
La mort, un simple sommeil? La mort, si on ne l'aime pas, c'est qu'elle nous sépare de ceux qu'on aime, et que, si l'on est non croyant, on pense perdre notre âme... ca te fait rien ca? (moi je crois en la vie apres la mort mais je parle la pour les autres (ou pr moi avant))

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La mort, la vie, l’amour
Posté par *blow* le 11/09/2004 12:09:16
tout à fait d'accord

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La mort, la vie, l’amour
Posté par holoduke le 11/09/2004 15:59:55
j'arrive pas a concevoir qu'on puisse metre ces trois mots ensembles, comme si ils avaient la meme importance...
comme si l'amour etait le but de la vie, c'est vraiment tres tres naif...
je pense que la vie releve du hazard tout comme la mort, et qu'ils n'on RIEN de symbolique, et que l'amour n'es que qq chose créer par l'homme pour s'oqqupé

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La mort, la vie, l’amour
Posté par mini_tani le 11/09/2004 16:17:05
J'adore le petit côté philo du texte. Je ne croyais pas que quelqu'un pouvait enfin sortir de sa tête ce que bien des personnes pensent sans oser le dire!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La mort, la vie, l’amour
Posté par spinshank le 11/09/2004 17:43:35
je suis tou a fai dacor avec toi !!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La mort, la vie, l’amour
Posté par cdizen le 12/09/2004 10:51:49
Bonjour, OK ... Une suggestion, consultez un ouvrage de Henri Laborit qu'on peut trouver en format poche (Folio essai) : "Eloge de la fuite", où il parle de l'amour ; voire "Biologie et structure" où il explique que le manque et le déséquilibre sont des composantes fondamentales de la vie ...Amusez-vous bien.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La mort, la vie, l’amour
Posté par nemo99 le 15/09/2004 02:06:58
Bien dit , il y en a encore bien plus que trois criteres qui ne fond qu'un comme le yin et le yang

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La mort, la vie, l’amour
Posté par reveur en sursis le 19/09/2004 18:43:47
je suis daccor sur certain point avec toi. Mais je pense deja ke le but de la vie c'est de se trouver, et c'est po chose facile. Le doute et toujour la, a chaque instant. C'est un équilibre constant, et l'amour fais parti de cette équilibre, avec le fais que l'on a pas une emprise total sur elle. Que la vie est belle. (en ce moment je suis amoureux
Quand a la mort, j'ai pas vraiment d'avis, disons que voila je connais rien dessus, j'ai jamais été mort, enfin je ne croit pas...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La mort, la vie, l’amour
Posté par *blow* le 19/09/2004 19:06:16
Je suis assez d'accord avec toi ^^

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La mort, la vie, l’amour
Posté par la_reveuse le 20/09/2004 07:11:01
holoduke > mais tu sais , si tu y penses..la Vie ne nait-elle pas de l' Amour...?

Il y a un proverbe du Mahatma Gandhi qui dit: " Where there is Love , there is Life"..
parce que sais tout ce qu' on fait dans la vie se rapporte une passion , un plaisir , et le sentiment de l' Amour ..C' est ce qui donne de l' epice a notre vie apres tout.
Et je pense que s' il n' y avait pas la Mort , on ne cherchait jamais a apprecier toute la valeur de la vie , et a profitais de chaque bons moments ici..


Et j' ai vraiment trouver que cet article reveler beaucoup de verite ..car si l' on etait tous immortel , on ne schercherait jamais a donner le meilleures de soit meme , et a faire quelque chose de notre vie puisqu' on aurait toute l' eternite devant nous..on aurait ete des corps demanbulant..come mort a l' interieur ..puisque on aurait pas de but , pas de motivation...la vie aurait etait rien que le reflet de l' iraisonable..

La mort est donc la , pour nous..fait partie de notre vie ..Ce n' est pas la fin
Car le but de la vie ce n' est pas la destination , mais le chemin qu' on mene...c' est ca la Vie..
.les peines comme les joies..

car si il n' y avait pas de peine..y aurait pas de joie, car c' est en ayant mal au fond que l' on creuse de la place au fond de soie pour la remplacer avec de la gaite avec le temps..apres tout" L' ame n' aurait pas d' arc-en-ciel si les yeux n' avaient pas de larmes.."

et la mort c' est pareil....si y avait pas de vie , y aurait pas de mort

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La mort, la vie, l’amour
Posté par cdizen le 20/09/2004 23:52:35
Une remarque à "La Rêveuse". Bonjour,
Que se passerait-il si nous étions immortel(le)s ?!
Des scientifiques commencent à envisager une sorte d'immortalité possible dans les années ou siècles à venir .... !
OK ! Mais la vie sans la mort ne pourrait être évolutive, se
complexifier (voir les observations de Darwin ), sans devenir un enfer total et éternel !
Chacun(e) n'aurait plus qu'une seule préoccupation et motivation : être compétitif/ve en boostant en permanence ses différents organes (en fonction
de ses moyens financiers), en les changeant aussi sans fin de manière à être doté(e) du top-matériel (via les clonages, les améliorations transgéniques)
Pourquoi les " intellectuel/les ‘’ n'ont-ils/elles pas encore dénoncé cette mystification ? !
Cela signifie-t-il qu'elles/ils n'osent plus se regarder dans une glace ? !
Qu'elles/ils ont déserté les rédactions des médias ? !
Qu'ells/ils sont tout sauf des intellectuel/les non-vendu(e)s ? !

Une réponse élégante peut être donnée sous la forme d'une autre question :ont-elles/ils livré bataille pour instituer le premier Droit de l'Homme
libre, digne ? A savoir, si jamais on l'ignorait ! : le droit de partir, d'abandonner le jeu de la vie dans les meilleures conditions du moment (par ex. sous
anesthésie) selon sa volonté. (Des garde-fous étant annexés pour décourager les héritier(e)s trop pressé(e)s)
Inutile de s'appesantir plus !
" Pardonnez leur, car ils ne savent pas ce qu'ils font " me semble la formule ad hoc résumant parfaitement la situation !
Mes bons sentiments.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La mort, la vie, l’amour
Posté par la_reveuse le 21/09/2004 15:44:25
cdizen > ouais mais ou est le but de vivre pour l' eternite..de faire en sorte que ces organes fonctionne convenalblement...En etant immortel , on devient mortell...

Car , meme avec la sciene , meme avec toute la technologie du monde entier...on ne peut pas faire en sorte que l' ame reste immortelle dans un meme corps ..elle s' en ira...
et ne restera plus qu' un corps qui deambule sans sens..methodiquement...
c' est a dire que sans ame , notre vie na pas de sens...

toute les pieces de theatre ont une fin...
tout les livres , les chef d' oeuvre ont une fin..car si un livre ne terminais jamais.toujours autant de pages ecrite jour apres jour , on n' aurait meme plus envie de le lire..

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La mort, la vie, l’amour
Posté par titisolog le 22/09/2004 02:00:39
Bonjour moi je suis a 100 pour 100 avec le demoiselle qui ecris l'article Laurence je crois ,car beaucoup de personne ne savent pas ce que veut dire l'amour , et ca je le dis par expérience , parce que je sors avec une fille qui ne cesse de m'avouer son amour et en même temps fait des trucs qui m'enerve , et je m'dresse surtout a Laurence si tu lis mon meage je te pris de me répondre parce que je crois qu'on a beaucoup a se dire ds ce sujet et voilà mon e-mail: Titisolog@hotmail.com merci

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La mort, la vie, l’amour
Posté par mouchettebzh le 29/09/2004 15:01:27
je suis entièrement dacor ac toi !!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La mort, la vie, l’amour
Posté par mouchettebzh le 29/09/2004 15:04:50
g enfin trouvé qq ki penss com moi ! C pa tro to! Jme sen moin seul du coup!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La mort, la vie, l’amour
Posté par lowik le 29/09/2004 16:21:53
C'est un point de vue très intéressant mais sur le quel j'ai plusieurs points à contester.

Tout d'abord "Si la vie n'existait pas, la mort n'existerait pas. (Logique.)" et bien non, c'est faux ! La vie n'est pas le contraire de la mort, le contraire de la mort, c'est la naissance et c'est si la naissance n'existait pas qu'il n'y aurait pas de mort.

Ensuite "Si la mort n'existait pas, l'amour n'existerait pas" encore faux ! C'est sans naissance qu'il n'y a pas de vie et donc pas d'amour.

L'amour conduit à la naissance (pas oujours je sais, mais saleté d'utopie) qui pertetue donc le cycle de la vie en passant par la mort qui n'est qu'une étape de rien du tout dans ce cycle. Sa propre mort est d'aïlleurs un des moment des plus inintérressant d'une vie car, la preuve, personne ne s'en souvient alors que l'amour on s'en rapelle.

Je pourrais également citer "ce sentiment plus dévastateur que la mort" en parlant de l'amour alors que ce qui est dévastateur c'est bien plus souvant le souvenir de l'amour que l'amour en lui même.

Et pour finir ce que n'aiment pas les gens, ce n'est pas la mort, c'est l'arret de la vie car la mort ce n'est rien d'autre qu'un état ou une étape.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La mort, la vie, l’amour
Posté par *blow* le 29/09/2004 16:40:36
Perso,moi la mort,je m'en souviens bien plus que tu ne pense,ceci dit c un commentaire franchement intéressant et ça me fait réfélchir...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La mort, la vie, l’amour
Posté par cdizen le 03/10/2004 10:13:52
Bonjour,
.... .... ....A propos du cycle de la naissance et de la mort, de l'amour ou de la recherche provoquée par l'état de manque et de déséquilibre qui sont les composantes des motivationsqui alimentent le moteur de la vie, de l'amour du prochain qui ne peut émerger que quand l'amour des proches a été démystifié (v. Laborit dans un e-mail précédent)
Il faut ajouter que l'animal qui ne peut guère beaucoup imaginer, anticiper, faute de néocortex performant, vit naturellement au jour le jour, est doté d'un instinct de survie l'incitant à réagir aux agressions diverses via (nécessairement) la peur de la mort.

Le problème se pose au niveau de l'espèce humaine qui peut concevoir le sens de la mort, son côté indispensable dans le processus de la perpétuation de la vie dans un milieu fermé dansle cadre de l'évolution, la complexification (v. Darwin, v. un e-mail précédent).
Comment un(e) Être conscient(e), rationnel(le) et non pas
dominé(e) par son cerveau reptilien peut-il/elle privilégier la quantité (avec la souffrance de la maladie ou/et la dégénérescence en légume) et non pas la qualité, à commencer par celle de la mort évitant la souffrance continue (par anesthésie) ? ! ! !
Pourquoi nos intellectuel(le)s, nos philosophes, n'ont-ils/elles encore jamais crevé l'abcès ?
-Parce qu'ils/elles croient n'avoir rien à gagner sur le plan matériel, par peur de la remise en cause de leur haut statut social dans l'Establishment ?
-Parce qu'ils/elles estiment que faire prendre conscience aux gens que perdre la qualité de la vie en voulant la gagner à tout prix consisterait à vouloir précipiter inutilement la vitesse du temps, à les juger illégitimement et faussement puisqu'ils n'éprouvent pas le besoin d'affranchissement ?
A vous de décider.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La mort, la vie, l’amour
Posté par destenysangel le 04/10/2004 21:15:24
J'ai eu pas mal de problèmes en lisant ton article... parce que je ne suis pas d'accord avec toi, je n'approuve pas ce que tu dis et je trouve d'ailleurs que tes idées sont mal exprimées, parfois insensées dans la manière dont elles sont écrites.

Je ne crois pas le moins du monde en tout ce que tu dis, "les gens qui pensent comme cela sont des égoïstes", "mais l'amour est un sentiment traitre... le seul qui puisse nous empêcher de quitter ce monde trop atroce ! Parce que la vie est une chose possessive", "personne n'y peut rien... pas même moi avec mes idées anarchistes et mes sentiments que je veux dépourvus", "les gens n'aiment pas la mort, mais aiment l'amour", "beaucoup de personnes pensent le savoir mais en fait, très peu connaissent vraiment ce sentiment plus dévastateur que la mort elle-même", "certains la trouvent [l'âme soeur, ndla] (ils sont très rares), d'autre s'autosuggestionnent de l'avoir trouvé", "ils se manipulent et semblent être heureux. mais leur vie n'est faite que de mensonges."

Tu te permets, dans un certain sens, de juger les autres, tu déclares savoir ce qu'ils pensent et savoir mieux qu'eux si ce qu'ils pensent ou ressentent est juste. Mais en revanche, en refusant les théories des autres et en exprimant les tiennes de la manière dont tu le fais, tu les imposes en tant que vérités... ce que tu refuses de la part des autres, donc. Dans ta manière de parler, tu dégrades les autres, tu dégrades la vie, l'amour, et les autres sentiments qui existent et qui font, eux aussi, que l'on a envie de rester en vie.

Comme certains l'ont dit, je suppose que la plupart des gens considère la mort comme quelque chose de négatif parce que ces gens en ont peur, parce qu'elle est inconnue. Mais aussi peut être parce qu'elle signifie l'arrêt de tous les plaisirs qu'offre la vie.

Je crois que chacun doit se faire sa propre opinion sur la vie, la mort et l'amour, que personne n'est obligé d'y voir une unité ni la création obligatoire d'un "cercle vicieux". Je crois que chacun doit pouvoir estimer ce qui est important dans sa vie, ce qui le maintient en vie et le motive, quoi que ce soit (l'amour, la vie elle-même ou autre chose).

Bien sûr que l'amour est de nos jours un sentiment clé, présent presque partout malgré l'actualité, bien sûr aussi que c'est un moteur de la vie et qu'il la génère... Mais permets-moi d'espérer que l'amour sert aussi à autre chose qu'à cela et qu'il y a d'autres raisons qui font que l'on tient à la vie.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La mort, la vie, l’amour
Posté par ensanglantée le 23/10/2004 12:06:18
je tout à fait d'accord avec toi!l'amour est une destruction inconsciente!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    1 membres et 167 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲