FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
128 connectés : 0 membres et 128 visiteurs Voir la liste     








Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Lettre à Dieu
Posté par x-tof le 06/12/2004 00:00:55
Mon cher Dieu, bien le bonjour, je suis un étudiant de 16 ans et je me pose des questions.

Entrons dans le vif du sujet immédiatement.

Ça serais bien simple et bien paresseux de ma part de seulement te demander carrément une question qui me trotte dans la tête : Qu'est-ce que la vie ? J'ai donc décidé d'élaborer.

J'aimerais non seulement savoir qu'est-ce que la vie, mais aussi à quoi elle sert, et que sommes-nous.

J'ai émis plusieurs théorie sur le sujet, en discutant avec des copains j'en ai développé une ou deux, etc.


Bon, premièrement, je me disais, et si Dieu était oui une puissance supérieur, mais non immortel. Peut-être que Dieu (tu) c'est éteint il y à bien longtemps, d'où le fait que la religion s'estompe, qu'il n'y a plus autant de manifestations divine qu'autrefois, si tout cela est vrai bien entendu. Donc si Dieu n'existe plus, le monde qui bâtisse leur vie sur la religion se font avoir, mais d'un autre sens, la religion et la crainte en Dieu créaient de certaine limite pour la société, des limites qui sont souvens trop de fois dépassé.


Autre théorie, une qui fait beaucoup de sens tant qu'à moi, car il n'existe absolument rien pour la démentir je crois. Admettons que je prends une cellule de mon doigt. Tout le monde sais que la cellule est vivante. Bon, et bien disons un instant que notre monde, notre système solaire, galaxie etc., serais une cellule de quelque chose de plus gros. Disons que nous sommes une cellule de doigt. Notre monde se dirige vers la destruction, c'est certain. Alors peut-être que notre monde est une cellule, et que cette cellule est tout simplement en train de mourir. Nous nous croyons évolué, mais il y a peut-être beaucoup plus évolué que nous. Notre monde voyage peut-être ultra rapidement, mais nous le voyons avancé à pas de tortue. C'est comme la vie d'un maringouin, elle ne dure qu'une journée, mais peut-être que lui vois la chose différement, peut-être est-il conscient de ce qui l'entoure, mais que son mode de vie est tout simplement différent, on ne peut pas dire de lui qu'il n'est pas doté d'intelligence pour autant, car l'intelligence à été inventé pour et par l'Homme. Donc l'expression que nous sommes infiniment petit prend tout son sens ici.


Autre domaine qui me chicote est celui de la conscience. Je suis pas neurochirurgien, mais de ce que je sais, l'esprit fonctionne un peu comme un ordinateur, avec des impulsions d'énergie etc., mais la conscience, c'est plus que ça non ? Je suis conscient de ce qui m'entoure, je peux raisonner, penser, c'est plus que de l'instinct et des réflèxes. Si c'est disons notre âme qui est responsable de tout ça, pourquoi devrait-elle mourir avec nous ? Et si elle ne meure pas, pourquoi s'envolerait-elle au paradis ? Peut-être qu'elle reste prise dans notre corps à tout jamais.


Maintenant je vais peut-être débordé de votre domaine M. Dieu, mais tant qu'a poser des questions, je vais toute les poser ! Si vous ne trouver pas de réponses, ayez la bonté de transférer la question à un autre spécialiste de la question, ou me dire son nom pour que je m'y réfère moi-même. Bon. La vision. J'pensais à ça l'autre jour (question de changer de domaine) qu'est-ce qui me dit que tout le monde voit pareil ? Disons que je vois du bleu, peut-être que la personne à côté de moi le vois vert. Donc, pour elle, le mot "bleu" est associé à la couleur verte. Je sais pas si vous me comprenez... Tout ça pour dire que la perception m'intrigue, et que je ne sais pas si elle est pareil pour tout le monde. Qu'est-ce que vous en pensez ?


Pour finir (enfin !), je rentre dans un domaine peut-être plus simple pour vous, la religion. Bon, sa fait longtemps que jme demande si je suis croyant ou pas, puis j'en suis venu à la conclusion que même si je n'allait pas à l'église, je n'irais pas en enfer. La croyance est en nous, comme le dit si bien la moral du film "stygmate", vivons en harmonie avec le respect d'autrui, du moins, respectons ceux qui le mérite. Mais voilà, SI Dieu est encore vivant, et SI Dieu existe vraiment (sans vouloir vous offenser), et SI Dieu est si puissant qu'on le prétend, je me fiche qu'il se manifeste ou bien qu'il fasse des miracles ou qu'il arrête la guerre et les famines, mais plutôt je me demande, d'où il vient ? Est-ce ma conscience qui le crée, comme un petit ange sur mon épaule ? C'est ma bonne conscience, et l'enfer la mauvaise ? Ou bien a t'il une histoire, il est le plus jeune de ses frères, il était martyrisé puis il s'est reclus et il a décidé de créé un petit monde pour s'amuser ? Il est si vieux qu'on ne connais pas sa date de naissance. Comme on dit, il faut connaître d'où on vient pour savoir où l'on va, alors je veux savoir d'où est-ce que Dieu viens pour savoir si il mérite tout ce qu'il à aquérit, nottament de nombreuses vies humaines.

Merci de me répondre


Sa réponse :

Bonjour étudiant de 16 ans,

Est-ce que je me suis éteint ? Non. Comme je suis une idée, jamais je ne
pourrai m'éteindre. Même les idées que les hommes classent comme étant
fausses restent des idées et donc existent. L'idée que la terre ne soit pas
ronde existe encore. Même si vous savez aujourd'hui qu'elle est ronde. Que
les gens "bâtissent leur vie" sur des idées est tout à fait normal. Il ne
saurait en être autrement.

Est-ce que vous êtes une toute petite cellule d'en ensemble immensément plus
grand ? Assurément. Considères toutefois que cette cellule est elle-même
immensément plus grande que ses composantes. Ce qui revient à dire que tout
est finalement bien relatif, et que cela vaut pour le temps comme pour
l'espace.

La conscience est-elle autre chose que ce que tu appelles une "impulsion
d'énergie" ? Non. Brise l'ordinateur qui est dans ta tête et cette conscience
disparaîtra elle aussi. Elle fonctionne différemment, tout simplement.

Ton bleu est-il différent du bleu des autres ? Bien sûr. Ce que tu évoques
n'est pas de l'ordre de la perception mais du langage. Tu montres une banane
et tu dis "cette couleur est jaune". Ton voisin ne voit peut-être pas la
même couleur que toi mais votre objectif à tous deux, c'est que vous
appeliez tous deux cette couleur "jaune".

D'où je viens ? Je viens de la nécessité pour toi de considérer comme
plausible l'hypothèse de mon existence. De là, j'existe inévitablement.

dieu


Source ?

Comment j'ai écris à dieu ? Mais par internet !
http://dialogus2.org/

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: lettre à dieu
Posté par mtaveau le 06/12/2004 14:26:30
Il y a une chose qui m'a choqué dans ta lettre et même dans la réponse de dieu que je trouve erroné. C'est à propos des couleurs. On sait très bien que tous les hommes voient les même couleurs même si c'est vrai qu'il y a des exceptions, les daltoniens (qui confirment la règle). D'autre part on connaît même à notre époque les couleurs que voit un chat.

J'ai trouvé ces infos sur internet : "Le chat est dichromate. Il possède deux types de cônes sensibles à des longueurs d'onde de 450 nm (bleu indigo) et de 556 nm (jaune-vert). Il ne perçoit pas le rouge. "

Marc

Modifié le 06/12/2004 14:33:43

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Lettre à Dieu
Posté par ballmeyer04 le 06/12/2004 16:50:30
Hello x-tof. Moi je vais répondre à tes questions. Au passage, signale-moi si mes interventions t’intéressent, histoire que je ne me démène pas pour rien ! ! C’est pour vous que j’écris tout ça, hein les gars.

Bien. Tu le sais, je suis croyant, catholique, donc mes réponses sont orientées dans ce sens, consciemment ou non. Ça ne m’empêche pas d’avoir aussi du sens critique (et j’en ai, de par ma formation et mes études) et des idées personnelles, et aussi un peu de culture générale. Tout ce que je dis n’est pas orienté à la « sauce catho » : je parle aussi de science, et la religion et la science n’ont pas à interférer l’autre par rapport à l’autre.

Tout d’abord, c’est très bien de se poser des questions. Mais comme je l’ai déjà dit, il ne faut pas rester tout le temps sur des sphères abstraites, il faut aller voir sur le terrain. Sinon on risque de raisonner sans appui, sans bases. « L'homme ne sait vraiment que pour autant qu'il expérimente » (Éloi LECLERC, Sagesse d’un pauvre, DDB, p. 125). Et St Silouane disait : « Tous nos maux proviennent de ce que nous ne demandons pas conseil aux anciens ». Ça, c’est important : ne pas croire qu’on vit toujours des expériences uniques, et que personne ne peut rien nous apprendre. C’est bien de réfléchir par soi-même, c’est très bien aussi d’aller voir des gens et leur poser des questions. C’est très important de voir les bonnes personnes : des gens honnêtes, compétents, d’expérience. Crois-moi, dans tout domaine, y compris la spiritualité, on y gagne énormément à recevoir, accepter l’enseignement d’« anciens », plutôt que de vouloir tout réinventer soi-même. Pour prendre un exemple : la science. Chaque scientifique ne réinvente pas tout mais commence par apprendre ce que ses prédécesseurs ont découvert. C’est vraiment un héritage (intellectuel). Et ça ne l’empêche pas forcément d’être incapable lui-même d’innover, de trouver des idées neuves.

Donc, je te conseille de faire cette démarche : va vers quelqu’un (au moins nue personne) que tu estimes compétent, et avec qui tu auras un contact facile, et pose-lui tes questions. Demande-lui peut-être des références (livres, textes,...) C’est au contact des autres qu’on apprend le plus.
Bon maintenant, tes questions !

1) Dieu est-il mort ?
On ne peut pas le prouver, effectivement. « si Dieu n'existe plus, le monde qui bâtisse leur vie sur la religion se font avoir » : oui, dans ce cas ils poursuivent une illusion. Mais ça n’est pas aussi binaire, dichotomique (noir/blanc) ! Le curé d’Ars disait, à peu près : « Et si Dieu n’existait pas, je me serais bien fait attraper. Mais je ne regretterai pas d’avoir cru à l’amour. » La foi en Dieu peut influencer ta manière d’agir (consciemment, bien sûr), et si ta croyance te pousse à plus de charité, d’ouverture aux autres, c’est toujours une bonne chose, quand bien même ton idée de Dieu serait fausse ou imparfaite. (D’ailleurs, personne ne peut prétendre connaitre Dieu vraiment. Une amie m’écrivait « Béni es-tu de L’aimer alors que tu ne connais pas un centième de Dieu ».)
« la religion et la crainte en Dieu créaient de certaine limite pour la société » Oui, bien vu aussi ! Il y a une phrase, dans Les frères Karamazov, qui dit « Si Dieu n’existait pas, tout serait permis ». J’ai lu un commentaire de Jean Dutourd là dessus. Il dit que ce n’est pas parce que Dieu nous surveillerait (idée d’un Dieu Gendarme) et nous punirait tout de suite, mais parce qu’Il intègre Son existence dans la nôtre. Si on vit 70–80 ans, ce n’est rien. S’il n’y a rien après la mort, tu peux franchement déconner, puisque après la mort c’est le néant. Mais si Dieu existe, et qu’il te hisse à une vie éternelle, c’est une autre pair de manches. Ça veut dire que tous nos actes ont valeur d’éternité. Rien ne sera oublié. C’est beaucoup plus profond que de penser à un châtiment immédiat, sur terre
Mais bon, ce genre de raisonnement est très vrai, mais ça reste délicat : la foi ne doit pas être un boulet, un fardeau, au contraire ça doit t’entrainer vers le haut, vers plus d’humanité. Chaque raisonnement présente une facette de la religion, sans tout expliquer. Si tu t’en tiens juste à ce raisonnement, alors tu auras toujours peur de faire le mal (et vivre dans la peur, ça n’est pas vivre), et tu ne feras le bien que par intérêt.

2) L’infiniment petit (la cellule).
Blaise Pascal avait fait connaissance, dans sa réflexion, avec les infinis (l’infiniment grand et l’infiniment petit). Qu’est-ce que l’homme ? Pour Pascal, l’homme se situe entre ces deux infinis, mais il ne sait pas très bien où. Qu’est-ce que l’homme ? Voilà une grande question de philosophie, qui traverse les siècles. Et plus le temps passe, plus la réponse devient complexe : anatomie, sociologie, anthropologie, psychologie, philosophie, théologie,... toutes ces branches donnent des éléments de réponse, sans qu’on ait épuisé le sujet ! Ainsi l’homme est forcément une créature, finie, puisqu’il ne se connait pas parfaitement lui-même, il ne sait pas se définir pleinement lui-même.
Au passage, dans l’histoire des hommes, « la science a fait vivre à l’homme un triple exil en trois siècles ! : loin d’être le centre de l’univers, la terre n’est qu’une petite planète perdue dans l’immensité (Copernic 1473–1543) ; au lieu d’être le couronnement de la divine création, l’homme n’est que le fruit d’une lente évolution (Darwin, 1809–1882) ; enfin, loin d’être le maitre de ses propres pensées et pulsions, le sujet humain est déterminé en large partie par un océan de vie inconsciente (Freud 1856–1939) Ce triple exil fait peur : l’homme qui se situait naïvement au cœur de l’univers se découvre puceron né du jeu apparemment aveugle de forces énergétiques. Le génial et mystique Blaise Pascal (1623–1662) exprimera cela en terme d’effroi émerveillé devant le ‘silence éternel des espaces infinis’ (Pensées). » [É. DE BEUKELAER, collection « Que penser de... ? », Les erreurs de l’Église, éd. fidélité, 2000, p. 33]

3) La conscience.
Alors là, commence par (re)lire ce que j’ai écrit sur le forum de ton autre article « Qui est Dieu ? », intervention du 05/12/2004, 17:17:10 (la 2è réflexion, sur l’âme et le corps) :
http://www.france-jeunes.net/discut.php?tid=222&tid2=199629
Donc, attention, les neurosciences, c’est très bien, mais faut pas croire que ça va élucider tous les mystères sur l’homme. Ce n’est qu’une facette supplémentaire (comme la psycho, etc.)
L’idée implicite actuelle est que le cerveau est tellement compliqué qu’il pourrait être le siège de l’âme. Mais ceci est bien dans un contexte de dualisme âme–corps ! Il peut y avoir d’autres points de vue, comme le point de vue sémitique (voir autre forum). D’ailleurs, j’ai entendu parler d’une constatation récente en médecine : des gens qui auraient subi une greffe d’organe (p.ex. le cœur) et qui, se souviendraient de certains souvenirs personnels du donateur. On a toujours cru que le cerveau était le siège (exclusif) de la mémoire. Ce genre d’observations remettrait en cause cette idée. Ça montre que la science est loin d’avoir tout découvert !
N’oublie pas que dans ta question, tu raisonnes implicitement à partir du dualisme corps–âme. C’est normal : on est toujours conditionné par sa culture. L’important, c’est de le savoir, de savoir qu’elles sont les hypothèses de départ, les limites du raisonnement. Je pense que ta question est en fait : comment puis-je exister si je ne suis qu’un amas de cellules (elles-mêmes composées d’atomes) ? Le tout (moi) n’est-il pas bien plus grand que la somme de ses parties (mes cellules) ? D’où l’idée de l’ « âme », qui représente tout ce qui est « au-delà » du corps matériel (conscience, pensée,...) Et effectivement, on voit tout de suite la séparation : le corps s’occupe de tout ce qui est matériel, l’âme de tout le reste. Le point de vue sémitique est très intéressant en ce sens qu’il ne dissocie pas ainsi les fonctions. Et a priori, l’idée de la mémoire présente aussi dans d’autres organes que le cerveau n’est pas choquante à partir de ce point de vue !

4) La perception des couleurs.
Ah, voilà encore une grande question philosophique. Décidément, tu as le chic pour débusquer les questions ardues !
La perception des choses, c’est un sujet à se taper la tête, c’est clair. Oui, qui te dit que tout le monde voit la même chose. On peut dire qu’anatomiquement nous somme tous pareils, mais c’est quand même bien le cerveau qui interprète toutes ces informations (vue, ouïe,...) Et puis, oui, on en arrive vite à des questions de langage ! Et ça, c’est pas de la tarte non plus, en philo.
Je vais juste donner un élément de réponse : l’espace et le temps n’existent pas de manière absolue. C’est l’esprit humain qui, face au réel, interprète ce qu’il voit de manière spatiale et temporelle : l’espace et le temps sont des constructions de l’entendement humain (Kant). J’en ai déjà parlé dans l’autre forum. Donc oui, même la perception que tu as de l’espace et du temps, est relative. Pas par rapport aux autres humains, elle est relative à toute l’espèce humaine. Rien ne dit, si on rencontrait des extra-terrestres, qu’on pourrait communiquer avec eux. Eux, ils verraient peut-être l’espace en 5 ou 6 dimensions, ou différemment. Comme le disait un de mes profs : « Si nous étions des êtres de vapeur, un et un ne feraient pas deux » (n’en déplaise à tous ceux qui croient que les maths sont un langage universel !)
Bon, je suis pas agrégé en philo, je ne me présente pas comme un professionnel en la matière. Je connais deux-trois p’tits trucs et je les livre. Un étudiant qui a fait deux ans de philo après son bac a beaucoup plus de bagage que moi (c’est même pas comparable). Parfois on se pose des questions à 16 ans, et quand on en a 20, on est bien mieux outillé (intellectuellement) pour y répondre.

5) La religion.
« j'en suis venu à la conclusion que même si je n'allait pas à l'église, je n'irais pas en enfer. » Ah ah ! T’es sûr ? Tadada Tadada (musique angoissante) Et d’abord, l’enfer existe-t-il ? Ah ah. Je ne connais pas trop l’Église de France, mais je sais que dans certains milieux cathos, on n’aime pas trop parler de ça. Même chez certains cathos on n’entend dire « l’enfer n’existe pas » (ce qui n’est pas mon avis). Mais Dieu, réellement, n’est pas du tout un Dieu gendarme, c’est même tout le contraire. As-tu lu les extraits de Sagesse d’un pauvre que j’ai donnés dans l’autre forum ? Lis l’Évangile : le Christ est toujours au milieu des gens mal famés (collecteurs d’impôts, prostituées), des pauvres, des malades, des minables. « Ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin de médecin, mais les malades. Je ne suis pas venu appeler les justes, mais les pécheurs. » (Mc 2,17)
Dernier détail : « Il est si vieux qu'on ne connais pas sa date de naissance. » Non, Dieu n’est pas vieux, il est éternellement jeune. Il ne se situe pas dans le temps (qui est une vue de l’esprit humain), il est au-delà. Le temps de Dieu, c’est un éternel présent. « À tes yeux, mille ans sont comme hier, c’est un jour qui s’en va, une heure dans la nuit. » (Ps 89, de Moïse) : il voit tout, tout le passé, tout le futur ; toute ta vie est devant ses yeux.

Bien, j’espère que je n’aurai pas écrit tout ça pour rien (et gratos en plus, raaaahhhh – je veux des fliz !). Bonne méditation, p’tit gars. Amen Bon allez, c’est pas tout ça, mais faut qu’je travaille, moi.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: lettre à dieu
Posté par floflop le 06/12/2004 17:43:59
"notre père qui est au cieux restez y" Jacque prévert.

Modifié le 06/12/2004 17:44:38

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Lettre À Dieu
Posté par pierrot gourmand le 06/12/2004 17:57:36
et dieu créa l'homme de CROMAGNION à son image et de la 13 eme cote en sortie Lucie d'Ethiopie.Merçi les amis de croire encore au pére noel,euh pardon à dieu notre pére.Je vous demande pas se que vous étudiez en cours car vous me faites trés peur

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Lettre à Dieu
Posté par darkjulie le 06/12/2004 20:38:27
houlala... Dso, mé ces trucs chréto-crétins, je capte pas... Dieu, pas Dieu... C pas ça ki nous donnera la réponse...

Julie, athée tt court...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Lettre à Dieu
Posté par ballmeyer04 le 06/12/2004 21:18:43
Hello, darkjulie. Tu as raison pour une part : mon texte est long et assez théorique, philosophique. Moi je suis très content d’avoir lu, appris ces choses-là, et c’est pour ça que je veux les faire partager. Du reste, mon intention était de répondre (comme je le peux) aux questions de x-tof, qui ne sont pas nécessairement les mêmes que les tiennes. Mais il est vrai qu’il y a des choses plus essentielles, concernant Dieu et la foi. Alors je vais vous donner un ou deux p’tits textes (et puis j’arrêterai quand même, avec mes citations)

« On avait exploré tout ce qu’il y avait à l’extérieur de nous en négligeant ce qu’il y a à l’intérieur. C’était ça le défi. On connaissait tous les pays, tous les espaces. Le monde était devenu une encyclopédie. Mais on ne se connaissait pas, soi-même. On s’était libérés de la peur de l’extérieur, mais on angoissait intérieurement à en crever. La mort régnait encore ; on n’avait toujours pas réussi à se libérer de l’horreur qu’elle véhiculait. Eux [les ermites du mont Athos] l’avaient fait. La robe noire du moine était une robe de deuil, le souvenir de la passion de Dieu, de sa mort, mais donc aussi de sa résurrection. Une aube s’élevait. Plus de crainte mais un océan de limpidité. L’ailleurs existait, et il était en nous. »
[Extrait de Interdit à toute femme et à toute femelle, roman, de Christophe ONO-DIT-BIOT (jeune écrivain de 27 ans, agrégé de lettres, et journaliste au Point et à Elle, a séjourné lui-même au mont Athos un moment), éd. Plon, 2002, p. 218.]

— Le Seigneur nous a envoyés évangéliser les hommes. Mais as-tu déjà réfléchi à ce que c’est qu’évangéliser les hommes ? Évangéliser un homme, vois-tu, c’est lui dire : Toi aussi, tu es aimé de Dieu dans le Seigneur Jésus. Et pas seulement le lui dire, mais le penser réellement. Et pas seulement le penser, mais se comporter avec cet homme de telle manière qu’il sente et découvre qu’il y a en lui quelque chose de sauvé, quelque chose de plus grand et de plus noble que ce qu’il pensait, et qu’il s’éveille ainsi à une nouvelle conscience de soi. C’est cela, lui annoncer la Bonne Nouvelle. Tu ne peux le faire qu’en lui offrant ton amitié. Une amitié réelle, désintéressée, sans condescendance, faite de confiance et d’estime profondes.
[Extrait de Sagesse d’un pauvre, Éloi LECLERC, éd. Desclée de Brouwer, 1991, p.138–139.]

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Lettre à Dieu
Posté par x-tof le 06/12/2004 21:54:13
mtaveau: si c'est la tout ce que tu a compris de ma question, tu l'as mal compris, je ne parle pas de couleur au sens propre, mais d'interprétation d'une couleur, c'est très différent.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Lettre à Dieu
Posté par x-tof le 06/12/2004 22:08:18
ballmeyer04:
1)Va voir un expert.
Je ne sais pas si tu es aller voir le site sur lequel j'ai écrit, mais si tu vas faire un tour tu verras que ce sont tous des gens très érudit qui font des recherches qui répondent aux questions. De plus, ceci a été fait dans le cadre de mon cours de religion, et mon professeur, en accord avec ma façon de voir les choses, est spécialisé dans les religions de toute sortes, et en a essayé plus d'une.
2) Non tes réponses ne me dérange pas, quoique très longue à lire et à comprendre intelligement, mais ce qui me chicotte c'est la vu non subjective que tu as, le "Dieu est éternellement jeune" comme si Dieu était obligatoirement réel.
3) Je suis québécois, alors je ne connais pas plus l'Église de France.
4) La science, peut-être a-t-elle raison, mais je refuse d'y croire, car je crois que sa venue, est le début de la fin, l'apocalypse résultera de l'évolution, la science ne doit pas remplacer la religion, la science ne doit pas faciliter la vie, car sinon la vie perd tout son sens.
5) Je comprend ce que tu dis en disans qu'il faut se référer à des gens plus âgée, qui ont plus de connaissance, mais je crois également que le regard naif d'une personne sur quelque chose peu apporter beaucoup, d'où la notion de "apporter un regard neuf sur les choses. Par conséquent, l'homme le plus intelligent n'a pas forcément raison, et je me donne un droit de doute sur tout ce qui existe, tant et aussi longtemps qu'une réponse ne pourra me satisfaire personnellement, et tant pis si je doute toute ma vie, la vie est doute, car le doute fait vivre.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Lettre à Dieu
Posté par x-tof le 06/12/2004 22:11:53
darkjulie: quel réponse? Marcel Duchamp (je crois) a dit: Il n'y a pas de solution car il n'y a pas de problème.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Lettre à Dieu
Posté par erenesse le 07/12/2004 22:46:51
Mouarf... j'ai même pas eu la force de lire jusqu'au bout les commentaires...(hihihihihi, ça se fait pas, de dire ça!!)... Mais c'est vrai que le coté "j'existe inévitablement" tu m'excuseras, mais le inévitablement de ton Cher Dieu, j'aurais préféré l'éviter, moi! (non, c'est pas un jeu de mots)... je sais bien que ma réponse apportera rien au puzzle (bon, d'après toi c'est même pas la pein kil y ait un puzzle...), mais je voulais juste dire que la réalité de Dieu est absoluement contestable... pas le temps de contester... mais Dieu il a été vu comme cruel, vengeur, Dieu de bonté, et parfois jemenfoutiste: il laisse le monde à lui-même. Alors à quoi il sert, ton Dieu? à maintenir l'équilibre au paradis? alors ça nous sert à rien de l'avoir sous la main tant qu'on est sur Terre. Un tour en enfer, et on y arrive, à ton paradis! Bon... comme je disais, je fais pas avancer le débat. 'scusez moi d'être passée!! @+!
Rose

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Lettre à Dieu
Posté par x-tof le 07/12/2004 23:53:57
erenesse: Le truc c'est que tout le monde croit que Dieu sert à quelque chose, mais pourquoi? Le dieu de la lettre à répondu qu'il existe inévitablement, parce tout le monde en parle. Comment parler de quelque chose qu'y n'existe pas? Il existe, mais sous quel forme, une idée, un esprit, un homme, ça personne le sais, et personne ne le sauras jamais selon moi... Mais dieu existe bel et bien en tant que idée, en tant que concept, sinon ton post n'existerais pas puisque tu n'aurais rien à dire...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Lettre à Dieu
Posté par richard_kleber le 08/12/2004 21:15:25
Bonjour à toutes et à tous,
Bravo x-tof pour tes questions. Continue, tu es sur la bonne voie.

Juste une réponse sur les couleurs : non, nous ne percevons pas tous exactement le même spectre de couleurs. En effet, sur le plan physique, nous sommes tous très proches, mais selon le nombre de batonnets de l'oeil on peut voir plus ou moins bien, et plus ou moins les couleurs. Mais le plus important est bien l'impression physiologique et psychologique ressentie, chacun interprète. Ainsi tu penseras que le vert est plus agréable que le bleu et pour moi ce sera l'inverse. Le rouge vif peut paraitre agressif à certains, alors qu'il est reposant à mes yeux. Pourquoi tel tableau (de couleurs) me fera de l'effet alors que d'autres le regarderont en restant de glace ? Tout n'est qu'illusion.

Il est maintenant facile d'extrapoler cette analyse des couleurs à tes autres questions. Suis-je au centre du monde ? oui, si ma vision du monde se limite à mes proches et à mon environnement immédiat. Non, si je m'interesse à l'univers : tout dépend du point de vue et il y a autant de point de vue que d'êtres vivants.

Dieu existe-t-il ? Oui si j'y pense (et c'est dur de ne pas y penser) et non si je suis trop occupé par ailleurs pour y penser.

Plus tu regardes, plus tu sais, et plus tu as le choix.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Lettre à Dieu
Posté par x-tof le 09/12/2004 14:21:54
chouette

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Lettre à Dieu
Posté par x-tof le 09/12/2004 14:25:13
Contre-réponse de la lettre à Dieu sera publié le 11 décembre.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N�752143