FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
150 connectés : 0 membres et 150 visiteurs Voir la liste     








Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Arcanes
Posté par arthemis le 20/08/2004 07:49:13
Premier épisode. Ou comment le Tarot décide d'une vie...

Les ruelles sont noires en hiver, quand la neige ne tombe pas mais que le froid perce la chair comme des aiguilles. Une silhouette marchait dans cette brume, d'une démarche élégante. Le bruit de ses pas claquait sur le sol mouillé.
Elle s'arrêta et fit face au mur un instant. En levant la tête, elle vit les nuages lourds et chargés de pluie. Une goutte tomba sur son visage. Elle se hâta, chercha dans la rue quelques minutes. C'était une véritable averse.
Puis, elle poussa une porte rouillée et entra dans un vestibule. La pièce était vide et la lumière blafarde. Elle connaissait bien cet endroit, pour y avoir passer plusieurs jours et même parfois des nuits. Au bout d'un corridor sombre et glauque, on pouvait entendre une musique de cabaret.
La silhouette, qui portait une cape ample et défraîchie, poussa la porte du fond du couloir. Une ambiance chaude régnait ici. Quelques marins accoudés au bar tournèrent la tête, mais la plupart ne le regardèrent même pas, occupés par une danseuse au milieu de la scène dans une tenue suggestive.
Elle bougeait lentement son bassin. Ses pieds étaient chaussés de bottines à talons aiguilles noires. Un collant filé gris lui montait jusqu'à la mi-cuisse, puis on voyait sa peau claire. Au-dessus d'un slip noir, il y avait cette sorte de sous-vêtements qu'on voyait si peu à cette époque, des porte-jarretelles, et qui retenait lesdits collants. Un corset rouge framboise ourlé de dentelle mettait en valeur sa poitrine ferme et gonflée.
Ses mains et ses avant-bras étaient gantés de noir et ceints de bracelets de strass brillants. Ses lèvres rouges bougeaient au rythme de la musique, allant de paire avec ses hanches. Sa crinière, rouge également, frôlait ses épaules. Un haut de forme orné de deux plumes, une rouge et une blanche, menaçait de tomber à chaque instant.
L'ombre encapuchonnée contempla un instant le spectacle pathétique de cette strip-teaseuse. Elle entendit de brèves paroles prononcées par un marin qui jouait aux cartes.
"... se déshabille jamais complètement, la minette. Faudrait voir ce qu'on lui donne, pourtant..."
Il ôta sa capuche. On avait pris l'habitude, il y avait cinq ans, de voir ce jeune homme aux traits trop fins, un peu féminins traîner dans le coin.
"Un Bloody Mary, Tom."
Le serveur, dans son costume noir, lui apporta le cocktail. L'homme lui demanda encore :
"La nouvelle danseuse... Son nom."
Le serveur opina de la tête et lui montra un tableau avec le programme des soirées.
Dès 20 h : une conso gratuite
Vers 21 h : danseuses de cancan
23 h : chanteuse et strip-teaseuse, FX
L'homme hocha la tête, pensif. Il dit finalement au serveur :
"Va me chercher Camu."
Le barman s'inclina, et disparut derrière une porte. Pendant ce temps, notre homme sortit un paquet de sa poche et en tira une cigarette. Il la porta à sa bouche et chercha son briquet, lorsqu'une flamme surgit. Il l'alluma et prit une longue bouffée.
"Toujours aussi discret."
Le second homme s'assit sur un tabouret de bar ; lui aussi avait un air un peu efféminé, dû sans doute à son visage peu anguleux et à son teint pâle. La ressemblance s'accentuait d'autant plus que ses cheveux poussaient un peu trop librement.
"Ça faisait longtemps, Mika."
Ledit Mika approuva. "Cinq ans. Tu le sais aussi bien que moi, cinq ans jour pour jour. Ce n'est pas pour rien que je reviens. [Un silence]. Ça aussi, tu le sais."
Camu soupira. La danseuse continuait son show. "Je l'ai ramassée dans la rue. C'est une perle, cette petite. Elle m'a demandé de la faire monter sur scène, alors je lui ai fourni des vêtements. Mais puisque tout le monde en profite..."
Mika sirotait son Bloody Mary. La strip-teaseuse enleva son corset, dévoilant ses seins tatoués de signes noirs, étranges.
Camu ne broncha pas. Il prit lui aussi une cigarette et tira une bouffée. Un long silence passa, puis il s'assit à une table tout en sortant un jeu de cartes de sa poche. Mika s'assit face à lui, toujours enveloppé dans sa cape. Trois habitués poussèrent leur chaise autour de la table et allumèrent leur cigare.
Une simple chandelle éclairait la partie.
Camu distribua les cartes trois par trois, et en déposa trois autres au milieu. A la fin, tous prirent leur jeu, et chacun posa au milieu de la table quelques billets. L'un d'entre eux grogna et posa finalement une pièce d'or passée dans un filin de cuir.
Mika annonça : "Garde sans", mais tous comprirent à juste titre "Garde sang". Il regarda de nouveau son jeu, et dit d'une voix rauque : "Dame de Pique". Tous eurent un léger sursaut, mais Camu, à sa gauche, déposa une carte, enclenchant la partie.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N�752143